Les Mondes de Shibai

Haut Dragon , Ange , Démon ....saurez vous imposer votre race et contrôler les Terres Franches ?
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercher

Partagez | 
 

 Le lézard et la chauve-souris [PV Säntis]

Aller en bas 
AuteurMessage
Zaleth

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 17/10/2011

Feuille de personnage
Race: Renégat
Classe / Rang:
Camps: Chaos

MessageSujet: Le lézard et la chauve-souris [PV Säntis]   Dim 19 Mai - 19:53

Voilà plusieurs jours que Zaleth avait quitté Sar'Hetsu après avoir semé le chaos dans la grande cité humaine. Il avait appris il y a à peine deux jours que les partisans de Tullia n’avaient pas tous été éradiqués, qu’ils se terraient quelque part dans l’attente d’un évènement éventuel qui puisse retourne la situation à leur avantage.
Le dragon ne pouvait pas se permettre de laisser toute trace d’opposition. Pour se faire, il devait les trouver et les tuer même si cela devait lui prendre des semaines, des mois voire même des années. Et le renégat comptait bien le faire lui-même.
Il avait envoyé une ou deux patrouilles à la recherche des fidèles de cette maudites femmes. Aucun de ses hommes n’était revenu, preuve qu’il fallait prendre ses rebelles au sérieux. S’il voulait que le travail soit bien fait, Zaleth ne pouvait compter que sur lui-même. De plus, personne n’avait encore découvert son identité, alors il pouvait se permettre de partie à la chasse aux humains, chose à laquelle il prit grand-plaisir.
La veille, le dragon était tombé sur un petit groupe d’une dizaine d’individus. Il les avait longuement observés afin d’être sûr qu’il s’agissait bien de partisan de Tullia. Puis, il leur tomba dessus comme un rapace plongeant sur de malheureuses souris. Écraser, déchiqueter, griller… il n’eut aucune pitié!

C’était sa quatrième sortie dans l’espoir de trouver encore des rebelles.
D’après certaines de ses informateurs, notamment ses wyrms, certains fidèles se cachaient dans les environs. Mais jusqu’à présent, Zaleth n’avait pas encore trouvé grand-chose.
Depuis son ascension au trône, il n’avait pas eu beaucoup de temps pour ses plans. C’est pour cette raison qu’il avait donné les rennes du royaume à un roi bidon. C’était sa marionnette et pour l’instant, elle le servait bien. Celle-ci s’occupait des affaires de Sar’Hetsu, ce qui lui laissait largement le temps de s’occuper de son prochain mauvais coup ainsi que du cas de ces stupides humains qui osaient encore s’opposer à lui.
Le renégat profitait de l’obscurité de la nuit pour partir en chasse. Sous sa forme de dragon, il parcourait beaucoup plus de lieue et était plus discret malgré sa grande taille. De plus, du haut du ciel, il pouvait tout voir. Rien échappait à son regard ni à celui de la wyrm qui l’accompagnait. Celle-ci, étant petite, faisait du rase-motte au-dessus des forêts pour repérer la moindre trace d’humain pour son maitre.
D’ailleurs, la petite wyrm arrivait à sa hauteur, battant frénétiquement des ailes pour garder la même allure. Zaleth jeta un coup d’œil dans sa direction, attendant son rapport. Celle-ci l’avertit qu’elle avait repéré une bande d’humains non loin de leur position. Le grand dragon dévoila ses crocs dans un sourire narquois. Il prit un peu plus d’altitude avant de virer de bord, se dirigeant vers l’endroit qu’indiquait la wyrm qui prit congé de lui après en avoir reçu l’ordre.
Le renégat chercha un certain temps. Il en vint même à maudire le petit dragon, se disant qu’il avait du mal voir et qu’il se payait sa tête. Mais au bout d’un moment, il finit par apercevoir du mouvement tout en bas. Cependant, Zaleth n’attaqua pas tout de suite, il voulait être sûr de tomber sur des rebelles et non sur ses propres partisans. Alors, il se mit à tournoyer au-dessus du petit groupe, profitant de sa hauteur pour passer inaperçue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Säntis E. Von Battori
Prêtresse des mystères
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 25
Localisation : retourne toi...

Feuille de personnage
Race: Ange dragon
Classe / Rang: espionne
Camps: Profiteur

MessageSujet: Re: Le lézard et la chauve-souris [PV Säntis]   Lun 20 Mai - 14:52

Il n’y a de haine et de corruption que là où il y a amour et innocence. Et ce n’est pas en véhémence et en terrorisme que la corruption se noie. Non, il faut éradiquer le mal par la mal et détruire la destruction par la destruction. Certains humains trouvaient leurs comptes dans le règne du roi pantin, la mort de Tullia était pour eux une libération. J’étais d’accord avec eux sur un seul point. La mort de Tullia est une libération. Le seul problème est que cette femme était intelligente. Je ne serais pas étonnée que tous cela fut un coup de poker de sa part. Mais pourtant, certains humains avaient perdus espoir. Ils n’étaient que des réfugiés qui ne voulaient pas mourir. Prêt à suivre n’importe qui pourvu que la promesse finale fut la mort de Zaleth et du roi pantin. En me servant de ces humains, je pourrais élever une armée vampirique et m’asseoir sur le trône humain. Et finalement, éradiquer cette race impure de ces terres. C’est avec eux, que je pourrais venir à bout des dieux et de la triade. J’avais pris une dizaine d’hommes avec moi et nous nous rendions à Sar’Hetsu. Je devais parler à se roi pantin et voir si le marionnettiste était intelligent. En ferais-je un allier ou un ennemis? De toutes les façons je le tuerais. Si il était humain. Sinon il serait me quatre heure.

Il faisait nuit, je le sentais. Moi j’étais condamnée à la nuit éternelle de mes yeux mais je sentais et j’entendais. Les oiseaux de nuit étaient sortis et l’odeur de l’humidité de la nuit emplissait mes sens. Je marchais pieds nus dans l’herbe fraîche afin de ressentir toutes les vibrations de la terre et de pouvoirs savoir si des ennemis arrivaient ou pas. Et pour l’instant je ne sentais rien. La nuit était calme, mais soudainement elle devenait trop calme. Je m’arrêtais, ma troupe aussi. Une aura sombre et très ancienne planait au-dessus de nous, assez haute pour ne pas être vu mais assez puissante pour être sentie. Je souriais en coin. Un dragon planait au-dessus de nous, profitant de la hauteur pour que je ne le remarque pas. Même en face de moi je ne l’aurais pas vu, mais je l’aurais sentit. Comment passer à côté d’une telle puissance ? Qui était-ce ? Je n’en avais pas la moindre idée, mais nous allions nous faire attaquer, je n’en doutais pas. Parmi nous il y avait trois vampires plus moi. J’avais réussis à en transformer plusieurs. Ils s’étaient rangés à mes côtés suite au désespoir.

« Mes amis, nous avons de la visite »

Nous levions tous la tête. Je n’ordonnais surtout pas à mes hommes d’attaquer. Nous n’étions pas assez nombreux et je ne voulais pas risquer de baisser le chiffre de ma future armée, même de dix. Il y avait peu de chances pour que ce dragon soit du côté de Tullia en vue de la noirceur de son aura. Peut-être un futur allié, qui sait ? Il allait très certainement se poser et c’est là que je devrais faire en sort de protéger mes hommes.

« Taisez-vous et faites ce que je vous dis ! »

Ce n’était pas tant sa puissance que son aura qui m’inquiétait. Je savais que j’étais encore trop faible pour luter conte une telle créature. Quand des images me revinrent. J’avais déjà entendu parler d’un renégat aussi sombre. Mais était-ce bien lui ? Je n’en avais pas la moindre idée… Mais si c’était Zaleth… alors je ne serais certainement jamais assez puissante pour le combattre. Sauf lorsque j’aurais les pouvoirs qui me reviennent de droit. Ceux que mes parents m’avaient donnés puis retirés. Ceux que les dieux m’avaient retirés. J’étais puissante, j’étais belle, mais j’étais trop dangereuse. Un jour, je rejoindrais le panthéon des dieux et ce jour, je serais la seul et l’unique déesse. Tous à mes pieds ne seraient que des vampires. Les renégats seraient libres d’exercer leur terreur sur les survivants. Et moi je serais Säntis Elizabeth Von Battori, celle qui a défier les dieux et qui les a tués.


/edit: ENFIN IL SAUTE DES LIGNES/

_________________
appelez moi également Enetari ou Lyra ou encore... Taomi (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaleth

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 17/10/2011

Feuille de personnage
Race: Renégat
Classe / Rang:
Camps: Chaos

MessageSujet: Re: Le lézard et la chauve-souris [PV Säntis]   Lun 10 Juin - 20:04

Le dragon continuait de décrire de larges cercles au-dessus du groupe qu’il avait pris en chasse. Il eut donc tout le loisir de les observer. Zaleth n’était pas spécialement pressé et il prenait plaisir à les voir se dépêcher pour l’une ou l’autre raison. Il savait pertinemment que ce n’était pas à cause de lui que la petite troupe pressait le pas. Après tout, dans l’obscurité de la nuit, il était presque invisible. Et son vol silencieux habituel le rendait aussi discret qu’une plume virevoltant au vent.
Ses yeux perçant ne décelaient aucun partisan de Tullia. Pour sûr, ses humains étaient accompagnés de vampires lui semblait-il. Mais il n’était pas tout à fait certain de cette réponse. Bien qu’il voie parfaitement dans la nuit, ces buveurs de sang n’étaient pas facilement identifier au milieu d’humains et à cette altitude. Mais pour le renégat, il y a avait bel et bien des vampires en compagnie de ses humains. Combien? Difficile à dire… Au moins un ou deux en tout cas. Mais ce n’était pas tellement cette question qu’il se posait. En effet, le dragon n’avait absolument pas peur de quelques buveurs de sang. Il les écraserait sans aucune pitié s’ils venaient à s’en prendre à ses personnes. Sinon, il les laisserait tranquille. Après tout, ils faisaient de potentiels alliés!
Une question restait dans son esprit. Que faisaient des humains avec des vampires? D’autres interrogations surgirent ensuite… Est-ce qu’ils étaient au courant d’être en compagnie de sangsue? Que leur voulaient ces êtres de la nuit? Le renégat ne savait pas trop quoi penser de cette alliance, enfin si cette association avait vraiment eu lieu. Tout ce qu’il pensait était qu’il se tramait quelque chose dans les environs dont il ignorait les faits et gestes. Et le dragon n’aimait pas du tout ne pas être au courant!
Puis, Zaleth remarqua que le groupe s’était arrêté et que certains membres de la compagnie regardaient en direction du ciel, cherchant quelque chose. L’un d’eux devait l’avoir repéré. Cette fois-ci, il n’y avait plus aucun doute. Il devait y avoir des vampires dans leurs rangs. De simples humains ne l’auraient même pas aperçu tellement la nuit était peu clémente aux yeux des hommes.
Ayant été vu, le renégat se laissa doucement descendre, perdant de l’altitude. Il était bien décidé d’aller voir cette troupe de plus près afin de savoir ce qui se passait dans cette partie des Terres Franches. Il passa au-dessus de la parcelle de forêt où s’était arrêté le groupe pour vérifier qu’il puisse bien atterrir, puis le dragon fit demi-tour dans un virage très serré, frôlant la cime des arbres du bout de ses ailes. Zaleth revint ensuite vers les humains et les vampires.
La végétation étant moins dense à cet endroit, le renégat put aisément se poser. Les branches cassèrent et tombèrent au sol sur son passage. Certains arbres plièrent jusqu’à se rompre sous le poids de la bête. Un craquement terrible fit entendre suivi d’un grand « boum, ce qui fit reculer et frissonner de terreur les humains qui se trouvaient à l’avant de la troupe. Le dragon se tenait devant eux, droit et fier mais menaçant lorsque ses crocs se dévoilèrent.
Zaleth observa la bande, repérant les vampires qui s’y étaient incrustés. De près, il était plus facile de les identifier. Et leur nombre se révéla plus important que ce qu’il avait pensé. Mais qu’importe, le renégat les interrogea tous en même temps, qu’ils soient humains ou non:


Que faites-vous ici à gambader dans la nuit?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Säntis E. Von Battori
Prêtresse des mystères
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 25
Localisation : retourne toi...

Feuille de personnage
Race: Ange dragon
Classe / Rang: espionne
Camps: Profiteur

MessageSujet: Re: Le lézard et la chauve-souris [PV Säntis]   Mar 25 Juin - 8:30

La vampire et ses compagnons de route n’avaient plus bougés depuis que qu’elle avait sentis sur elle le regard froid du renégat… Elle ne pouvait malheureusement pas le voir tant qu’elle ne te touchait pas, mais elle sentait son aura comme l’on sentirait u n gâteaux qui sort du four. Le problème étant que ce qui arrivait était plus dangereux qu’un gâteau… Leur point commun cependant était qu’ils brûlaient tous les deux… Les mouvements du dragon changeaient quelque peu l’air ambiant, il devait être d’une taille très imposante… Sûre d’elle, Säntis n’éprouvait pas la moindre peur… Les humains autour d’elle par contre, si… Il semblait perdre de l’altitude, comme l’indiquait les arbres qui ployaient et les branches qui cassaient… plus te temps passait, plus le petit groupe se resserrait derrière Säntis qui n’avait toujours pas bougé. Elle attendait patiemment que ce montre ce monstre à écailles. Savoir si elle en ferait un allier ou une paire de bottes.
Elle sentit le frisson de ses hommes à l’arrivée de la bête et le souffle glacé de l’animal. Parfait, si il ne coopérait pas elle pourrait en faire bien plus que des bottes… Il paraissait immense… la vampire qui n’avait pas froid aux yeux (ce qui serait plutôt cocasse pour une aveugle) s’approcha du dragon quand celui-ci se mis à parler. Un de ses hommes s’approcha d’elle, un humain. Il fit barrage entre elle et le monstre. Ricanant légèrement elle le repoussa.

« Dis-moi… Si ce monstre avait voulu nous tuer de suite, il nous aurait tous écrasés d’un coup de patte… »

Elle s’approcha du renégat sans la moindre crainte en souriant en coin. Une de ses mains était tendue vers lui comme pour chercher à le toucher.

«Nous ne sommes qu’un groupe d’humains qui cherchons à entrer dans la capitale… »

Elle espérait qu’il allait comprendre que, les humains qui étaient avec elle ne savaient absolument pas qu’elle était un vampire et qu’il y avait d’autres vampires parmi eux… Elle priait pour que le renégat tienne sa langue et comprenne… La main toujours tendue elle s’arrêta net.

« Permettez que je vous touche… c’est mon seul moyen de voir… »

Même si Säntis n’avait pas besoin de la vue pour s’en sortir, elle aimait savoir à qui elle avait à faire… Elle gardait donc sa main tendue vers le renégat en espérant qui approcherait pour qu’elle puisse avoir un aperçu de ce qu’il était. Ses hommes restaient à l’arrière, ne disant rien. Comme elle leur avait demandé, il restait silencieux et laissaient parler leurs maîtresse.

_________________
appelez moi également Enetari ou Lyra ou encore... Taomi (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaleth

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 17/10/2011

Feuille de personnage
Race: Renégat
Classe / Rang:
Camps: Chaos

MessageSujet: Re: Le lézard et la chauve-souris [PV Säntis]   Lun 22 Juil - 17:08

Le renégat observa à nouveau toute la troupe, prêtant malgré tout une oreille attentivement à ce que disait la vampire. D’après ce qu’il pouvait voir, l’aveugle semblait mener le groupe. Les humains paraissaient lui obéir, lui accordant leur confiance. Le dragon trouvait cette bande des plus étranges. Des vampires et des humains qui font alliances? Quel drôle de pair alors!
Son regard se posa à nouveau sur la jeune femme en attendant ses mots. Que des humains, c’est ça? Zaleth n’était pas aussi facile à duper. Il avait très bien senti qu’il y avait des vampires parmi cette troupe, en commençant par celle qui se tenait devant lui. Et elle voulait absolument voir son visage par le toucher alors qu’elle lui mentait? Elle pouvait toujours rêver!
Le monstre grogna, montrant ses crocs d’une façon menaçante. Il allait leur faire voir comment il traitait ceux qui se moquaient de sa personne. Il n’en resterait que des tas de cendres qu’il prendrait plaisir à éparpiller aux quatre vents. Il s’apprêtait à attaquer, l’électricité de sa boule de plasma lui chatouillant le palais, quand une pensée lui vint. Aussitôt, Zaleth s’adoucit un peu.
Et si ces humains ignoraient complètement qu’ils étaient en compagnie de vampires? Dans ce cas, cela voudrait sans doute dire que ces suceurs de sang complotaient contre eux ou les manipulaient à leur guise. C’était assez déstabilisant de ne pas savoir. S’il se trompait, il laisserait s’échapper une bande de guignols moqueurs. S’il les tuait, il ne saurait jamais le fin mot de l’histoire. Le dragon devait rapidement trouver quelque chose pour apprendre ce qui se tramait dans les environs.
Sans plus attendre, le dragon s’avança pour saisir la vampire entre les serres d’une de ses pattes avant. Balayant les alentours d’une rafale de vent pour ralentir le reste du groupe, il décolla avant de prendre rapidement de l’altitude. Il piqua alors vers un autre coin de la forêt et atterrit de la même façon lorsqu’il s’était présenté au groupe d’humain. Là seulement, Zaleth relâcha sa prisonnière, puis prit forme humaine. Il se tourna ensuite vers Säntis pour l’avertir:

Pour l’instant, je ne ferai rien! Je vous rendrai à votre groupe dès que vous m’aurez donné quelques explications, vampire!

L’homme s’approcha d’elle et s’arrêta à un pas, restant sur ses gardes. Il reste un moment silencieux avant de finalement ajouter:

Si vous devez toucher pour voir, faites!

Zaleth se tut pour la laisser faire, patientant. Si la réponse ne le satisfaisait pas, il la laisserait probablement à son sort et irait décimer la petite troupe qu’ils avaient laissée derrière eux. Comme ça, l’affaire serait réglée et il pourrait passer à autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le lézard et la chauve-souris [PV Säntis]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le lézard et la chauve-souris [PV Säntis]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La chauve-souris et le loup [PV Far'jim]
» Un oeil de chauve-souris, des larmes de crapaud, un peu de sang de licorne, et le tour est joué ! (Pv : Aaron)
» "ADN de chauve souris vampire" ?
» Scintille petite chauve souris ♫
» La Goule, la Chauve-Souris et le Chevalier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes de Shibai :: Les Terres Franches :: Aratanye, la Comté du Nord :: Le Grand Plateau des Hopalus-
Sauter vers: