Les Mondes de Shibai

Haut Dragon , Ange , Démon ....saurez vous imposer votre race et contrôler les Terres Franches ?
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercher

Partagez | 
 

 Première sortie (PV Aëlia)

Aller en bas 
AuteurMessage
Vazac

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 03/07/2012

Feuille de personnage
Race: Animae
Classe / Rang:
Camps: Neutre

MessageSujet: Première sortie (PV Aëlia)   Dim 14 Juil - 11:38

Je venais de quitter le plateau des Hopalus, région où j’avais vécu le début de mon enfance et où j‘avais fait mon entrainement.

Je portais sur moi que quelques affaires. Une tenue légère et pourpre faite d'un textile chaud et souple, collant parfaitement à ma peau légèrement doré au soleil. Je portais de petites chaussures de cuir, fermement cousu avec des lacets de cuir noir, faite il y a peu avec le reste d'un animal que j’avais tué quelques jours auparavant. Je n’avais pas pris de sac sur moi ce qui ne me permet pas de transporter grand chose. Je pensai alors à ce moment que je devrais vite m'en procurer un afin de ne rien manquer et de pouvoir transporter des biens plus facilement.

J’étais armé d’un katana, noir, une lame d'environ 1m, très effilée dont je prenais grand soin. Je l’avais reçu lors de mon entraînement par mon maître qui n'était autre que mon propre grand père. J’avais également une petite dague que je portais dans mon dos, grâce à un petit système d'accroche rudimentaire que j’avais fixé à ma ceinture. Sur ma cuisse gauche, on pouvait apercevoir un système similaire que j’avais confectionné également afin de pouvoir recevoir 3 couteaux de lancé, fin mais très efficace lors d'embuscade.

Etant de nature féline, je m’étais trouvé un petit endroit dans les arbres, ou je me reposais tranquillement, cachée parmi les feuilles encore verdoyante de la saison. De temps à autre je regardais le paysage, me demandant où me diriger. J’avais pensé prendre direction du sud dans un premier temps, mais  je me suis dit par la suite que le Fort humain ou la forêt  des millénaires devait être une région clairement plus approprié pour ma recherche de contrat. C’est ainsi que je me rapprochai de cette forêt gigantesque où vivent les amies de la forêt, et donc des animae, les elfes. Je me trouvais actuellement dans une petite forêt, sur le plateau des Hopalus, non loin du territoire de mon clan.

J’entendis soudainement des bruits,  mon regarda  se fixa alors vers la direction d’ou lui semblait provenir ces bruits mais je n'apercevais rien en raison du feuillage. C'est alors que je descendis de l'arbre, tomba au milieu de fougère, afin de rester camouflée... Je fus très fière de moi à ce moment précis, aucun bruit ne se fit entendre, pas un froissement de feuille, ni le bruit de la branche de l'arbre se redressant sous l'effort, ni même le bruit de mon corps arrivant sur le sol... Mon entrainement était presque fini, je pensais alors que je pouvais me montrer digne d’être une jeune femme animae.

Je me fis une légère ouverture dans les fougères, prenant garde de ne laisser aucune parti de mon corps visible, que ca soit mon visage qui restait dans l'obscurité, ou tout autre parti de mon corps qui commençait une lente et belle transformation. Mes yeux prirent ainsi une forme plus ronde et leur couleur vira d'un brun foncé à un jaune d'or. Je me mis à sentir d’avantage d'odeur grâce au museau qui commençait à apparaître sur ma peau maintenant couvert d’un pelage couleur ébène. Mon corps svelte continua ainsi à se transformer jusqu’à ses limites. Je commençais maintenant à ressembler à une jeune panthère. Il devait y avoir un homme, ou peut être une femme, qui voyageait dans la forêt à une vitesse assez constante, ni trop lente pour être une cible facile, ni trop rapidement pour ne pas s’épuiser. Qui cela pouvait-il bien être ? J’étais la seule Animae en dehors de notre ville, et mis à part quelques brigand, personne n’empruntait ce chemin. Serait-ce encore cet homme étrange aux cheveux blancs qui souhaitaient revenir me voir ?
C’est alors que je me faufilai à travers les buissons, suivant l’odeur de cuir mêlé à du parfum assez délicat. Petit à petit, j’accélérais mon rythme, attendant qu’un arbre me laisse entrevoir d’en bas la silhouette de celle que je traquais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia
Noble Aventurière
Noble Aventurière
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 27

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe / Rang: Haute Elfe
Camps: Equilibre

MessageSujet: Re: Première sortie (PV Aëlia)   Mar 16 Juil - 19:59

Le sourire aux lèvres, Aëlia commençait l’aventure dont elle avait toujours rêvé. Cela faisait plusieurs jours qu’elle avait quitté le domicile familial et laissé tous ceux qu’elle connaissait derrière elle. Une seule personne échappait à la règle : Sa meilleure amie Lÿzie qui avait décidé de la suivre dans son voyage. Même si Shambala était déjà loin, mieux valait ne pas prendre de risque et continuer à s’en éloigner à bon rythme. Elle ne savait pas où elles se trouvaient à présent à part qu’elle courait sur une grande plaine où vivaient en troupeau de nombreux animaux. Ses amis de la forêt lui manquaient. L’archère, en partant aussi vite, n’avait pas eu le temps de tous leur dire au revoir. Elle espérait qu’ils la comprendraient et que leur amitié durera toujours malgré les kilomètres qui les sépareraient.

Après quelques observations, les deux amies aperçurent un bosquet au loin. D’un regard furtif, Aëlia croise le regard complice de la pixies et se met à courir en direction du bois. Même si la course était rapide, l’elfe faisait en sorte de ne pas courir au point de s’épuiser, et maintenait une honorable vitesse de croisière. Fouler la terre de ce bosquet était agréable et lui redonnait un élan d’énergie. Comme si la nature était heureuse de la revoir et l’enlaçait telle une mère avec son enfant. L’odeur du bois l’apaisait et faisait surgir des souvenirs, qui réussirent à lui ouvrir l’appétit. La jeune elfe ralentit légèrement l’allure afin de repérer des baies ou autres sources de nourriture. Heureusement pour elle, sa vie en forêt lui permit de pouvoir trouver rapidement ce qu’elle cherchait afin de contenter sa faim et celle de son amie.

Même si elles mangeaient tranquillement, l’archère était cependant sur ses gardes. Ce bosquet n’est pas la forêt dans laquelle elle est née et les habitants des lieux pourraient ne pas apprécier sa présence sur leur territoire. Alors qu’elle discutait avec la pixies, Aëlia sentait comme une présence non loin. Ne voulant pas inquiéter Lÿzie, l’elfe aux cheveux d’or fit comme si de rien n’était et continua leur chemin. L’archère marchait normalement, ses sens développés au maximum et sa main droite prête à attraper sa dague au moindre bruit suspect.

Le vent. Non, ce n’était pas le vent, c’était le cri de l’air se fendant sur un objet ou un corps en mouvement. Ça approchait rapidement et cela ne plaisait pas à Aëlia. Immédiatement, l’elfe fit signe à Lÿzie de se taire et sauta sur une branche basse avant banda son arc, prête à tirer en cas de danger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vazac

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 03/07/2012

Feuille de personnage
Race: Animae
Classe / Rang:
Camps: Neutre

MessageSujet: Re: Première sortie (PV Aëlia)   Jeu 18 Juil - 13:22

Je commençais à sentir plus distinctement les odeurs qui émanaient de ma proie, je pouvais presque entendre son cœur battre. Elle semblait assez agité, son cœur battais plutôt vite. Il est vrai que je n’avais pas été très fine en courant à cette vitesse, j’aurais pu me tenir à distance, attendre qu’elle s’arrête et attaquer ensuite furtivement. J’étais encore trop impatiente comme le disait mon père. C’était bien pour cela qu’il m’avait envoyé ici pour parfaire mon entrainement. Je fus très surprise par ce que j'allais découvrir. La proie que je pourchassais c’était soudainement arrêté, une fée se tenait face à moi, une flèche pointé dans ma direction. C’est alors que je fis un bon de côté afin de me placer derrière un arbre, poussant un rugissement félin.

Qu’allais-je pouvoir faire, si je sortais distinctement je serais bonne pour en recevoir une. A cette distance, mon agilité ne me servirait à rien, même avec de bon reflexe, je pourrais au mieux en sortir avec une jolie éraflure. Bien que les fées soit nos alliés, je l’avais traqué et avait sans doute peur pour sa vie. Elle m’avais vu en forme de panthère, elle pourrait très bien penser que je cherchais à défendre mon territoire et que je n’hésiterais à bondir sur elle comme le faisait cette espèce. Devrais-je faire distraction ? Simplement m’éloigner ? Je n’avais pas vu cette fée porter quoique ce soit comme bagage. Peut être cherchait elle une source de nourriture… Oh mes ancêtres, finir rôtie ne m’enchante vraiment pas… Comparé à certain de mon clan, étant encore jeune, je ne ressemblais qu’à une panthère lambda. Certain de mes cousins était eux, une fois et demi à deux fois plus gros, pratique pour transporter du monde sur son dos.

C’est alors que je pris la décision de jouer franc jeux. Je tentai pour la première fois de faire un mix entre ma forme humaine et ma forme de panthère. Un corps de jeune femme, des griffes aussi acérées que mes crocs. Ma peau pris une couleur légèrement plus foncée que d’habitude. J’espère au moins qu’elle ne me prendra pas du tout pour un drow au premier coup d’œil. C’est alors que lentement, je sorti de derrière mon arbre.

Qui êtes-vous ? Que faite vous sur mon territoire ? Les elfes et les fées ne s’aventurent jamais dans ce bosquet. Mon propre clan n’en connaît pas l’existence. Seul l’elfe aux cheveux blancs à une autorisation.

Je fis légèrement sortir mes crocs de mes lèvres, les griffes de ma main droite posée bien en évidence sur le tronc d’arbre jouaient avec l’écorce de celui-ci, créant de légère marque. Je la regardais, rapidement, mes yeux scrutaient les alentours à la recherche d’une échappatoire en cas de conflit. J’avais utilisé trop d’énergie lors de ma traque, je savais qu’un combat aurait une issue très brève en ma défaveur. Je me devais de me montrer persuasive.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia
Noble Aventurière
Noble Aventurière
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 27

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe / Rang: Haute Elfe
Camps: Equilibre

MessageSujet: Re: Première sortie (PV Aëlia)   Sam 20 Juil - 13:18

Le poursuivant ne mis pas longtemps à apparaître. Une panthère noire, véritable prédateur, semblait en avoir après la jeune femme. Cependant, à la vue de l’arc, la bête se cacha derrière un arbre. Aëlia leva un sourcil à cette réaction surprenante mais ne quitta pas sa position. Elle en avait vu des bêtes intelligentes, mais là ça dépassait ce qu’elle connaissait. L’elfe scrutait les alentours, à l’affut du moindre mouvement agressif de la part du félin.

Alors qu’elle allait utiliser sa connaissance du langage animal, une jeune fille à la peau foncée apparu. La première pensée fut qu’elle était un membre de l’espèce qu’elle détestait le plus et s’apprêtait à tirer lorsqu’un détail la retient. Même si sa peau était sombre comme la nuit, la demoiselle avait de redoutable griffe qui blessait doucement l’arbre qui la cachait quelque secondes auparavant. Aëlia l’observait, méfiante. Comment pouvait-elle être à la fois un animal et une humaine. Soudain, la discussion avec la prêtresse et Emiya lui revint à l’esprit. Etait-elle une animae ? L’archère allait prendre la parole lorsque celle qu’elle tenait en respect s’adressa à elle.


« Qui êtes-vous ? Que faite vous sur mon territoire ? Les elfes et les fées ne s’aventurent jamais dans ce bosquet. Mon propre clan n’en connaît pas l’existence. Seul l’elfe aux cheveux blancs à une autorisation. »

Quelques questions de base et une information qui l’intrigua. L’elfe aux cheveux blancs… Est-ce un hasard ou parlait-elle d’Emiya ? Est-elle quelqu’un envoyée pour la ramener chez elle plus tôt que prévu ? Mieux valait se méfier tant qu’elle ne saurait pas exactement qui elle est et pourquoi elle se trouvait là.

« Je me nommes Aëlia Ki’ireïs et voici Lÿzie. Nous parcourons Shibaï et sommes dans ce bosquet afin de nous ressourcer. Nous ne sommes pas ici dans de mauvaises intentions. » Légère pause. « Et vous ? Qui êtes-vous ? Et… comment se nomme cet elfe aux cheveux blancs ? »

La jeune femme s’était adressée à elle comme le ferait un félin avec un accent étranger. Comme elle la voyait plus comme un animal qu’une humaine, ce langage était venu inconsciemment dans son esprit. Lÿzie lui en fit la remarque, mais finalement, ce n’était pas un mal. Ainsi l’elfe gardait leur identité secrète pour d’éventuelles oreilles indiscrètes et pouvait tester ses capacités. Si elle était vraiment une panthère, et ne portait pas un déguisement quelqu’un pour la tromper, la jeune fille serait capable de la comprendre sans aucun problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vazac

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 03/07/2012

Feuille de personnage
Race: Animae
Classe / Rang:
Camps: Neutre

MessageSujet: Re: Première sortie (PV Aëlia)   Sam 20 Juil - 16:12

La fée lui parla en félin, ce langage « universel » entre panthère, léopard, lion tigre et chats était pour la plupart du temps incompréhensible pour la plupart des gens. Je repensai alors au faite que les elfes étaient également proche de la nature, mais pas autant que les Animae. Il était donc possible que certain des leur puissent communiquer avec les animaux de la forêt. Elle se présenta comme une aventurière et avait besoin de se ressourcer. Comme j’avais pu le remarquer rapidement, elle n’avait rien d’autre sur elle que cet arc, peut être un petit sac caché derrière son dos. Sans ravitaillement, elle ne pourrait certainement pas tenir très longtemps en dehors de mon territoire. Elle me dit ensuite de ne pas être ici dans de mauvaises intentions, ces dires contrastaient sans égale avec son attitude. Pourquoi ne baissait-elle pas son arc dans ce cas là ? Puis s’en suit une série de question de « politesse » si je puis dire.

Je me nomme Vazac, du clan des Animae. Et concernant L’elfe aux cheveux blancs, vous n’avez qu’à aller à Shambala lui demander. Un elfe de 300 ans avec des cheveux blanc se n’est pas courant, vous le retrouverez vite. Je vous pris de m’excuser pour vous avoir traqué. Comme je vous l’ai dit je suis ici sur mon territoire.

C’est alors que, la tension du moment commençant à redescendre, je repris forme humaine complètement. Ma belle peau ébène repris sa couleur naturelle, une teinte légèrement dorée par le soleil. Mes crocs rentrèrent, ainsi que mes griffes pour laisser place à des ongles mi-longs. Le peu de fourrure qui me restait tomba petit à petit à terre avant de se désagréger. Mes vêtements quand à eux, réapparurent dans une lueur verdoyante ornée de rune de diverses langues ; naines, humaines, draconiques, elfiques et bien d’autre encore.

Si vous avez besoin de provision, je pense que le mieux serait de vous conduire à mon clan. Nous respectons les anciennes coutumes et nous sommes toujours alliés à la nation elfe. Vous n’avez pas l’air de vous avoir encombré de bagage, nous pourrions également vous en donner.

Je surveillais toujours la fée et sa pixies du coin de l’œil pendant que je m’asseyais par terre contre  l’arbre. Je sorti alors de ma petite sacoche une gourde, quelques provisions tel que légumes, morceaux de viande déshydratée, pain ainsi que quelques petite bricole. Ce sac sans fond que m’avez donné cet alchimiste était très pratique. Il me permettait de me servir directement dans un coffre qui se situait dans une cabane à quelques lieux de là ou je me trouvais.

Si le cœur vous en dis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia
Noble Aventurière
Noble Aventurière
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 27

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe / Rang: Haute Elfe
Camps: Equilibre

MessageSujet: Re: Première sortie (PV Aëlia)   Lun 22 Juil - 15:33

La dénommée Vazac l’avait comprise et lui répondait comme si elle lui avait parlée en commun. Comme elle l’avait deviné, la jeune fille était bel et bien une animae et, si on en croit sa description, connaissait Emiya. Aëlia sourit à l’idée que la première personne qu’elle croise à l’extérieur de la forêt est une personne qui le connaisse. Shibai était-il donc aussi petit ? Peut-importe, au moins, une chose était sure, c’est qu’elle était une alliée. L’animae prenait forme humaine et n’avait plus le moindre aspect que l’on qualifier de « dangereux », c’était presque le contraire une sensation de proie inoffensive.

Aëlia porta un regard à Lÿzie après sa proposition d’aide puis rangea son arc et descendit de l’arbre. Les amies s’approchèrent de la jeune fille, en restant tout de même sur leur garde, on ne sait jamais si elle usait d’une ruse pour les attirer. L’elfe s’assit face à Vazac et la pixies sur l’épaule de la première. L’animae ne s’arrêtait plus de sortir des affaires de son sac, sûrement de la magie.


« Je vous remercie. J’ai déjà rencontré l’elfe que vous avez nommé. Son nom est Emiya Shirou et il m’a déjà parlé de vous à vrai dire. De même pour les animaes. Je suis assez impressionnée de voir de mes propres yeux une… « transformation » d’animal à forme humaine. »

L’elfe aux cheveux d’or avait prononcé ses mots avec une extrême sincérité et venait de déposer les quelques baies qu’elle avait récolté un peu plus tôt.

« Je serais intéressée de voir votre clan. Comme je vous l’ai dit, je parcours Shibai afin d’en découvrir ses secrets et les êtres qui la peuple. Etre accueillit parmi vous serait un honneur. »

Elle sourit avant de prendre un morceau de viande déshydratée. Si elle pouvait éviter de chasser les animaux, cela l’arrangeait. Comprenant leur langage, si la bête la supplie, elle ne peut pas se résoudre à la tuer et si elle ne parvient pas à la tuer du premier coup, leur cri de douleur est insupportable. Malheureusement, les protéines sont nécessaires pour une bonne condition physique et manger uniquement des fruits ne comble pas totalement la faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vazac

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 03/07/2012

Feuille de personnage
Race: Animae
Classe / Rang:
Camps: Neutre

MessageSujet: Re: Première sortie (PV Aëlia)   Lun 22 Juil - 19:08

J’essayais tant bien que mal d’équilibrer mes repas forestier en privilégiant des aliments pauvres en matière grasse. J’avais pris également l’habitude de les couper, les cuire et les transformer de tel sorte que la viande ressemblait à des knacki ball. Cette forme me convenait amplement, pratique à transporter, à doser et surtout à digérer. Les légumes quand à eux était à peine cuit, juste ce qu’il fallait pour ne pas risquer une indigestion et éliminer les microbes. J’appréciai grandement qu’Aëlia mette en commun ses rares provisions, bien que n’étant pas fan de baie j’en pris quelques une pour varier les gouts, ne dit-on pas de manger 5 fruits et légumes par jours ? Etant principalement carnivore, je ne comprenais pas comment les animae qui s’orientaient vers les taureaux pour devenir de véritable minotaure, ainsi que les chevaux, oiseaux, …

Merci pour les baies. Nous mangeront bien mieux ce soir, et surtout tu seras en sécurité. Si tu souhaite en apprendre plus sur nous, le mieux est d’aller voir notre prêtresse ainsi que le grand mage. Les animae ont rassemblé énormément de savoir magique et des écritures de toutes civilisation.

Je ne savais pas trop quoi dire de plus, à vrai dire je n’étais en général pas très causante avec les inconnus. Certaines choses ne devaient pas être dites à n’importe qui. Je pense qu’une fois arrivé au camp les adultes pourront s’occuper de tout ce qui est diplomatie. Il est vrai que depuis les tensions avec les humains, les elfes n’avaient pas souhaité revenir avec nous. Je terminai de manger encore quelques morceaux de viande puis me redressa. J’avais repris assez de force pour rentrer. Je raccrochai ensuite mon sac à ma ceinture, replia aussi le tissu de cuir qui nous avait servit de nappe et le donna a l’elfe. Elle pourrait très bien continuer à manger pendant le voyage. C’est alors qu’une idée me vint à l’esprit, j’ouvrir à nouveau mon sac et sorti de celui-ci une selle de cuir et un harnais. J’entamai alors une nouvelle fois une transformation. Ma peau s’assombrissant avant de laisser apparaître un pelage aussi sombre que la nuit. Mes membres s’épaissir tout comme le reste de mon corps, se déformant petit à petit pour donner au final une véritable panthère. L’ensemble harnais et selle se mit sur moi, s’ajustant à ma morphologie.

Monte je vais te conduire jusque chez moi.

C’est alors que pendant une bonne heure je courrai, aussi vite qu’il m’était possible de le faire. Repoussant chaque seconde mes limites afin de continuer mon entrainement. Je passai aisément les sous-bois de ce que j’appelais mon domaine. Il est vrai que peu d’animae avait voulu construire en dehors du campement. Mais je le voulais, agrandir la zone d’influence de notre clan me semblait primordial et permettrais d’avoir des avant-postes sécurisé.  Nous arrivâmes en fin d’après-midi, à une demi-lieue du campement. Je poussai alors un rugissement, afin que les gardes sachent qui allait se présenter à eux. Ils ouvrirent les portes de ce camp.

Nous y voilà, bienvenue au sein du clan des animae.

Le camp qui se présentait à eux semblait être en pleine construction bien que cette ville n’ait pas bougé depuis quelques années. L’enceinte était faite de bois, des arbres morts que l’on avait taillé, assembler pour former un rempart de plusieurs mettre de haut. La maison quand à elle, ressemblait plus a des huttes ainsi qu’à des yourtes qu’à de véritable maison. Seul un bâtiment jurait avec le reste du village. Une belle bâtisse de pierre, un peu à l’écart des autres maisons, construite il y a deux ou trois ans par des elfes. C’est à cet endroit que je m’arrêtai et laissa descendre ma cavalière.

Je vais aller annoncer ton arrivé à mes parents, les dirigeants de ce clan. Tu peux à loisir utiliser cette maison pour toi. Plus aucun elfe n’y habite, ils sont « partis chercher des diplomates » à Shambala lorsque les humains nous ont attaqués ils y a quelques mois… On ne les a jamais revus. Messire Shirou nous a aidés malgré les préjugés que nous nous étions fait sur votre peuple durant ces quelques mois. Je ne pense pas qu’il vous en voudra si vous utilisez sa chambre pour cette nuit.

Je me retourna et parti en direction de la plus grande hutte du village. Quelques petits enfants animae regardait Aëlia et sa pixies avec curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia
Noble Aventurière
Noble Aventurière
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 27

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe / Rang: Haute Elfe
Camps: Equilibre

MessageSujet: Re: Première sortie (PV Aëlia)   Mer 24 Juil - 19:10

Vazac la remercia de partagé ses baies avant de se mettre à la tutoyer. Aëlia serra les dents afin de ne pas être agressive avec la jeune fille. L’elfe mis cela sur le dos de son jeune âge et essayait de se faire une raison. L’animae n’avait pas l’air d’avoir un mauvais fond, un poil insouciante peut-être ? Qui d’autre qu’un insouciant tutoierait une parfaite inconnue simplement parce qu’elle a partagé sa nourriture et que leur race alliées ? L’adolescente commençait à ranger les provisions et les donna à l’elfe avant de sortir une selle et un harnais. Lÿzie et son amie la regardaient intriguée, qu’allait-elle faire avec ça ? La réponse vint rapidement avec sa transformation féline. La selle et le harnais s’animèrent pour se mettre en place seuls et s’adapter à la forme de la panthère. L’animal lui dit ensuite de monter sur son dos afin d’aller jusque chez elle.

L’idée n’était pas très alléchante pour l’elfe aux cheveux d’or, elle allait bien et pouvait sûrement courir aussi vite que la panthère. Voyant la pixies s’installer en chantonnant sur la tête de la demoiselle, Aëlia pris place en soupirant intérieurement.


*« Pourvu que ça ne soit pas trop long. »*

Le trajet pris facilement un peu plus d’une heure avant qu’il n’y ait un changement dans l’attitude de Vazac. L’archère, qui scrutait les environs, sursauta en entendant le rugissement. Elle aurait pu prévenir avant non ? Le sursaut n’était pas passé inaperçu et Lÿzie se moqua gentiment d’Aëlia, qui rit un peu. Les portes d’un camp semblant en construction s’ouvrirent pour les laisser entrer. Cet endroit était presque l’exact opposé de Shambala : Sobre et sans artifices… La panthère s’arrêta devant une bâtisse en pierre qui jurait avec les autres habitations. Lorsque Vazac lui appris que cette maison appartenait à l’origine à des elfes qui ont fuient lors d’une attaque des humains sur le village, la jeune femme sera les points. Son peuple était-il lâche à ce point ? La réputation de la nation elfique a été sauvé par le secours que leur a porté Emiya. Penser à lui fit décrocher un sourire serein à Aëlia. Elle ne l’avait connu qu’une journée, mais cela lui ressemblait bien. D’après Vazac, l’homme avait émis domicile dans la bâtisse et qu’elle dormirait donc dans sa chambre ce soir. A quoi pouvait bien ressembler sa chambre ? Elle le saurait bien assez tôt.

La jeune animae les laissa ensuite en proie aux regards curieux des jeunes du village. Aëlia porta un regard à Lÿzie avant de leur sourire et leur faire signe d’approcher.


« Bonjour. Comment vous vous appelez ? Moi c’est Aëlia et la petite boule de lumière là, c’est Lÿzie.

Elle avait dit cela doucement avec une voix chaleureuse, afin de ne pas les effrayer et montrer qu’ils ne craignent rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vazac

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 03/07/2012

Feuille de personnage
Race: Animae
Classe / Rang:
Camps: Neutre

MessageSujet: Re: Première sortie (PV Aëlia)   Ven 26 Juil - 17:05

Les quatre petits enfants qui était là continuèrent à la regarder, les deux filles s’agrippèrent soudainement a l’un des deux garçons lorsqu’Aëlia pris la parole. Puis, voyant son regard et l’intonation de sa voix, elles reprirent plus confiance. Il est vrai que les elfes n’étaient plus là. Avant, ce quatuor aimaient jouer avec ceux qui vivaient là. Ils pensèrent tous à une chose mais n’osaient pas trop parler. Puis l’un d’eux s’avança vers le duo. Il devait avoir un an de plus que ceux du reste du groupe et avait donc quelques centimètres de plus qu’eux. Il était d’ailleurs le seul à porter sur lui le symbole du clan des animae, preuve qu’il ait réussi à maitriser une transformation.  Il s’inclina, comme il avait appris à le faire avant de parler en langue elfique.

Bonjour à vous mesdames, je suis Kioru Okaeri, fils unique et enfant cadet du clan Okaeri. Je vous souhaite la bienvenue dans notre campement. Je vous prie d’excuser certain regard de la part d’autre animae, notre clan a souffert il y a peu d’attaque de la part d’humain et les elfes nous ont fait défaut. Nous avons maintenant compris que c’était là l’agissement d’un groupe isolé et non celle de la nation elfe.

Le petit garçon, âgé d’à peine 8 ans essayait de montrer une bonne image de lui même ainsi que du clan. Il avait, pour savoir parler ainsi, pris mainte et mainte fois des cours de langue. Il se retourna ensuite et présenta ses trois amies qui tentèrent de faire de même que leur aîné plus ou moins maladroitement. C’est alors qu’il vit une personne non loin de là, sur le terrain d’entrainement.

Grande sœur, grande sœur, vient voir notre nouvelle hôte !

Bonjour , je suis Kuruna, j’ai t….

Tellement de choses à faire, père voudrait que tu le rejoignes à la maison.

Je venais d’arriver à toute vitesse, après avoir fait actes de mes obligations suite à l’arrivé d’Aëlia. Pendant que Kuruna me regardait furieuse de lui avoir coupé la parole, je gratifiais celui qui avait pris l’initiative de parler à la fée le temps de mon absence. Kuruna s’inclina puis parti en direction de notre maison.

Tu as échappez de peu à notre sœur, heureusement que je suis arrivé à temps, qui sait ce qu’elle aurait pu faire sur une pulsion colérique… Kioru, merci encore, pourrais-tu aller jouer sur le terrain quelques moments, nous avons à faire avec Aëlia.

Celui-ci acquiesça, s’inclina et parti avec ses amis. C’est alors que je sorti d’une de mes poches la clé de la maison, m’avança vers elle et vérifia que la clef marchait bien. Je la retirai ensuite et la tendis à la fée.

Nous sommes attendus par mon père dans la maison familiale. Il a demander expressément que du matériel soit mis à ta disposition. Si tu veux bien me suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia
Noble Aventurière
Noble Aventurière
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 27

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe / Rang: Haute Elfe
Camps: Equilibre

MessageSujet: Re: Première sortie (PV Aëlia)   Dim 28 Juil - 21:35

En me présentant je ne m’attendais pas à ce que le plus grand s’incline et commence à me parler dans un elfique soutenu. Il avait un léger accent, mais il était parfaitement compréhensible. Pour dire vrai, il m’impressionnait au plus haut point. Ainsi, il se présenta sous le nom de Kioru Okaeri et me souhaita la bienvenue dans le campement. Kioru, tel un adulte, s’excusa de certains regards agressifs à son égard expliquant que les elfes, suite à leur non implication, avaient portés un mauvais coup à leur réputation. Quel âge pouvait avoir cet enfant ? Si jeune et dégageant déjà une aura mature qui force le respect.

Le garçon me présenta ensuite ses deux amies, qui tentèrent de parler également en elfique. Elles étaient mignonnes comme tout et je ne pus m’empêcher de leur faire un joli sourire. Alors que Lÿzie volait autour d’elles en sonnant une petite mélodie, Kioru appela sa grande sœur qui était en train de s’entrainer. Celle-ci s’avança vers moi avant de me saluer, se présenter sous le nom de Kuruna et fut coupé dans sa phrase par le retour de Vazac qui lui dit de rentrer. Furieuse, elle s’inclina puis se dirigea vers la plus grande hutte.

L’animae qui m’avait emmenée ici me tutoya de nouveau et cela me crispa intérieurement. Même le petit frère me vouvoyais alors pourquoi pas elle ? Cela me dépasse… Vazac me dit qu’elle était arrivée juste à temps pour me protéger de sa sœur qui, selon ses dires, pouvait être dangereuse sous une pulsion colérique. Cela me fit sourire nerveusement car je me demandais si, avec ma dague, j’arriverais à me défendre face à une panthère plus grosse que la moyenne. Honnêtement, je n’irais la provoquer pour essayer. Je suis peut-être rapide et agile, mais le combat au corps à corps n’est pas pour moi. Elle remercia son frère avant de lui dire de retourner jouer car elle avait à faire avec moi. Alors que Kioru s’inclinait et s’en allait avec ses amis, sa sœur me donna, après les avoir essayées, les clés de la maison.

Son père voulait me voir et avait demandé à ce que du matériel soit mis à ma disposition. Je suivis Vazac jusque sa demeure.


« Je vous suit. »

Son hôte ouvrit la porte en bois et me fit entrer. C’est fou comme cet endroit respirait la simplicité et contrastait avec tout ce que j’avais pu connaitre avant. Je souris à cette pensée et portait mon regard sur Kuruna et un homme qui devait être leur père. Nous nous approchâmes de cet homme et je m’inclina pour me présenter, même si je savais pertinemment qu’il savait déjà qui j’étais.

« Bonjour monsieur Okaeri, je me nommes Aëlia Ki’ireïs et voici mon amie Lÿzie. Nous vous remercions de bien vouloir nous accueillir dans votre village pour quelques temps. »

Je sentis Lÿzie se poser sur mon épaule pour faire une révérence et tintinnabuler un « enchanté » que personne à part moi ne pouvait comprendre. Un sourire sur les lèvres, je me redressais et faisait de nouveau face au chef de ce clan, attendant qu’il prenne la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vazac

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 03/07/2012

Feuille de personnage
Race: Animae
Classe / Rang:
Camps: Neutre

MessageSujet: Re: Première sortie (PV Aëlia)   Mer 31 Juil - 13:25

Alors que je fis entrer la fée et son amie dans la hutte familiale. Elle sembla surprise une fois rentré à l’intérieur puis sourit. Il est vrai que les elfes n’avaient pas pour habitude de vivre dans la simplicité, alors qu’ici, de simple meuble qui n’avait aucunement un usage décoratif, ainsi que quelques peaux d’animaux en guise de tapis étaient présent. Nous nous approchâmes de mon père, assis sur une vieille chaise en bois et à ses côtés était assise ma grande sœur, bientôt rejoint par le chamane du village qui n’était autre que ma mère.  La fée se présenta humblement. J’appréciai cela, comme Emiya, elle n’avait pas décliné ses ascendant ni son titre de noblesse et cela se vit sur les visages des personnes présentes.  

Mon père se leva, sa musculature imposante témoignait d’un passé de guerrier aguerri tout comme les multiples cicatrices qui partageait l’espace de son torse nu. Il avait une barbe ni trop longue, ni trop courte d’un brun légèrement grisonnant. Il leva la main, afin de prendre l’attention de tout le monde, tel un phare, chacun se mit a le regardait.

Bonjour à vous, jeune fée, je suis Vikthor et voici ma femme et chaman du village Elerina. Je vous souhaite la bienvenue au sein de notre clan. Vous pourrez y demeurer autant que vous le souhaitez.  Votre congénère, Messire Shirou y a laissé quelques un de ses effets ainsi qu’un arc assez étrange. Je pense qu’il vous sera plus utile qu’à nous. J’ai demandé également que d’autres affaires soit conduit dans votre maison.

Mon frère arriva, se faisant discret je le vu se faufiler jusqu’au côté de mon père. Celui-ci le gratifié d’un léger sourire. C’est un aspect que nous aimions chez lui. Bien qu’étant encore un enfant, il aimait participer aux différentes rencontres, réunions, … Pas en temps qu’acteurs mais en observateur. Cela lui permettait d’en apprendre plus sur les us et coutumes de notre clan et ainsi mieux pouvoir succéder à notre père.  

Je vous prie de bien vouloir m’excuser de mon retard, père.

Mon père se remit en chaise, après quelques instants, ma mère commença à bruler de l’encens d’où échappait une fumée verdâtre. Après quelques louanges à la nature, ma mère se mis en communication avec la nature. Marmonnant dans un langage que je n’avais jamais réussit à comprendre, je savais que ma mère tentait de faire quelque chose. C’est alors que je vu le pendentif que portait Aëlia se mettre à briller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia
Noble Aventurière
Noble Aventurière
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 27

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe / Rang: Haute Elfe
Camps: Equilibre

MessageSujet: Re: Première sortie (PV Aëlia)   Mar 27 Aoû - 12:21

Suite à ma présentation, l’homme se mit debout et leva la main comme pour réclamer l’attention. Pour être honnête, avec une telle carrure, il imposait le respect par sa seule présence et, même sans cette main, aurait obtenu un silence absolu. Au vu de ses cicatrices, je pouvais juger qu’il n’avait pas assisté à un seul combat et qu’il avait de l’expérience. Mieux vaut l’avoir dans son camp plutôt que de le croiser sur le champ de batailles.

L’animae se présenta sous le nom de Vikthor et me fit découvrir la présence de sa femme Elerina. Je me surpris de ne pas l’avoir remarquée à mon entrée, car j’ai plutôt un sens aiguisé en ce qui concerne l’espace qui m’entoure. Le fait d’apprendre qu’elle est la chamane du village me donna une des raisons pour laquelle je n’avais pas senti sa présence : Tout comme la prêtresse, la nature est une part d’elle-même. Je me dis que si la nature venait à m’offrir un tel présent un jour, mes poursuivants ne pourraient plus rien, ou presque contre moi. Le chef me souhaita la bienvenue et m’annonça officiellement que je pouvais rester aussi longtemps que je le souhaitais dans la demeure d’Emiya. Un léger sourire apparu sur mon visage en pensant à lui. Serait-il du même avis ?

Emiya… J’ai dû le blesser en partant de la sorte. A vrai dire, je m’en voulais un peu d’être partie sans lui en parler et le laisser seul à Shambala avec ma mère… Mais il le fallait car ma mère ne m’aurait jamais comprise et ne le fera jamais. Je voulais voir le monde et si j’avais impliqué Emiya, ma mère aurait tout fait pour le stopper dans sa tâche. J’espérais honnêtement qu’il ne m’en voudrait pas pour ça.

Mes pensées s’envolèrent, comme des oiseaux apeurés à l’approche d’un intrus, lorsque Kioru s’adressa à son père. Je ne l’avais pas entendu entrer. Ça doit être de famille la discrétion ou de race, je ne sais pas trop à vrai dire… Vikthor s’assit de nouveau sur sa chaise et une odeur étrange vint éveiller mon odorat. Elerina faisait brûler de l’encens et l’on pouvait voir une fumée verdâtre s’échapper de celui-ci. La femme se mit à marmonner dans une langue inconnue. Je me sentais étrange, quelque chose en moi réagissait à ses paroles ou à l’encens. Alors que je cherchais une explication, Lÿzie s’envola et se mit en face de moi. «  Le pendentif ! » me dit-elle de sa voix mélodieuse. Sans me poser plus de questions, je retire mon diadème et l’observe dans mes mains collées l’un contre l’autre.

La pierre améthyste, protégée par son support en argent, brillait d’une douce lueur. Depuis combien de temps de l’avais pas vu briller de la sorte ? Un regard échangé avec Lÿzie et elle comprit aussitôt mes pensées. La pixies vola au niveau de mon sac et en sortit un pendentif bleu qu’elle déposa dans ma main. Tout comme la première, la pierre réagissait en brillant doucement. A ce moment, je n’avais plus aucun doute, ce que faisait Elerina avait un impact sur la magie et c’est pour cette raison que je ressentais de drôle de sensation à l’intérieur de mon corps.

Je lui jetai un regard rempli d’incompréhension et de méfiance. Dès qu’il s’agissait de magie, j’avais plutôt tendance à être sur la défensive. Je n’avais aucune envie de ressentir de nouveau ce qu’Emiya m’avait fait et encore moins entourée de personne que je connais à peine. Ils ne m’ont pas l’air hostile, mais on ne sait jamais.


« Elerina, veuillez m’excuser de vous interrompre mais pourriez-vous m’expliquer ce qui est en train de se passer ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Première sortie (PV Aëlia)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Première sortie (PV Aëlia)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Première sortie de patit matin ( Flocon de cendre moi et Petit matin )
» Première sortie publique des zorks de P****ze
» Première sortie au Grand air!
» [Lac] Première sortie du Royaume Obscur [Megan et Dante]
» Première sortie en solitaire [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes de Shibai :: Les Terres Franches :: Aratanye, la Comté du Nord :: Le Grand Plateau des Hopalus-
Sauter vers: