Les Mondes de Shibai

Haut Dragon , Ange , Démon ....saurez vous imposer votre race et contrôler les Terres Franches ?
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercher

Partagez | 
 

 Des rencontres innatendues (PV Tao + Damia)

Aller en bas 
AuteurMessage
Tullia Estrama Von Raijer
Fonda Suprême ( adorée )
Fonda Suprême ( adorée )
avatar

Messages : 787
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 28
Localisation : En pleine sieste ....

Feuille de personnage
Race: hybride Haut Dragon/humain
Classe / Rang: Duchesse humaine, Conseillère Diplomatique Royale
Camps: Equilibre

MessageSujet: Des rencontres innatendues (PV Tao + Damia)   Jeu 4 Juil - 19:06

La nuit fraiche et humide était tombée sur Klan'Shi, la ville portuaire la plus influente de la région. Certains pêcheurs rentraient de leur longue journée de travail, d'autre partaient justement pour des prises nocturnes. Malgré les troubles en Aratanye et plus dans les terres, le commerce maritime n'a jamais vraiment souffert, ceux ci étant plutôt isolés. Seuls les navires qui faisaient le transit par le fleuve d'amont en aval rapportaient la difficulté du commerce depuis quelques temps.
La vie continuait, tranquillement, avec ses coups de chances et ses déboires. Les tavernes commençaient à se remplir, l'ambiance se réchauffait allègrement sous les chopes de bières et d'hydromel. Pour ma part, la nuit étant tombée, je me mettais en chasse. Partie du Hartforshire, j'avais rejoins le nord après avoir contacté Handoar et Misao. Je me mettais en quête une dernière fois de dragonniers, avant de faire un tour chez les elfes pour tâter de la situation avec les Sylvains. Cette situation me préoccupait, même si je ne voulais m'en mêler. C'était, selon moi, le rôle des Gardiens et des Dieux que de s'en occuper. Et j'en avais plus qu'assez d'eux.

Bref, voici la raison pour laquelle je me suis retrouvée à voyager vers cette ville portuaire, sous les traits d'une jeune femme rousse jouant le rôle de médecin itinérant. J'étais arrivée peu après midi, et avait commencé à déambuler dans les rues. A la recherche d'informations, de rumeurs, de visages, d'émotions, d'aura, d'odeur de sang frais... Je fus surprise de sentir la présence de vampires dans la ville, ainsi que d'entendre des rumeurs de tueries sanglantes. A cette rumeur je souriais, connaissant les prochaines victimes de ma tournée nocturne. Car oui, j'ai beau être déguisée le jour, mon aura et mon odeur de haut dragon étant scellé par un collier, mais la nuit c'est tout autre chose. Je laisse ma nature prendre le dessus, je reprends mon apparence originelle et mes instincts se réveillent. Tout pour être autant prédateurs qu'appât, pour ceux qui tenteraient de s'en prendre à un haut dragon. A savoir les démon, Haut démons, renégats ou encore vampires. Un piège délicieux qui me transporte toujours dans l'amusement, et l'extase du combat je dois le reconnaitre. Un sport qui me maintient en forme, tout en rendant service à la communauté. Dommage pour les victimes.
Le soir venu, j'étais allée près des docks, là où il n'y avait personne. Là, sous aucun regards, je repris ma forme de semi dragon, et revêtit mon armure blanche. Mon visage était en partie dissimulé, mais non mes ailes et mes cornes. Une queue métallique aussi redoutable qu'un dard, des griffes d'aciers luisant dans le noir, je n'avais pas d'armes plus terribles, en plus de ma rapidité et de ma force. Mon armure blanche, mes ailes et mes cheveux étant blancs, j'étais bien trop voyante, même dans la nuit. Je revêtis donc, comme d'habitude, une sorte de cape, qui dissimulait la majeure partie de celle ci. Mes ailes repliées contre mon corps, ma queue enroulée autour de moi, je ne les découvrais qu'en cas de nécessité pure.
Ainsi dissimulée, je partis sur les toits, allant pour rejoindre les proies de ma nuit. Ces vampires, au nombre de quatre, logeaient pour le moment dans une taverne-auberge, attendant la nuit pour accomplir leurs méfaits. Je pouvais sentir le sang encore frais sur eux. Du sang d'humains. Sur le toit en face, la population grouillant dans les rues sans me voir, je souriais en les observant au travers de la fenêtre de leur chambre. Ils ne semblaient pas m'avoir encore remarqués. Mais un coup de vent dans leur direction leur amena mon odeur. Je bondissais telle une panthère sur le toit de leur auberge, avant que l'un des vampire,s ayant détecté l'odeur, se dirige vers la fenêtre pour y jeter un coup d'oeil. Celle ci était ouverte, l'air étant humide et chaud dans l'auberge. Je sentis leur stress et leur agitation. Je souriais de nouveau. Quand il se fut éloigné, je rentrais telle une ombre dans leur chambre, les faisant sursauter. Ils se tournèrent tous dans ma direction, tous avec une expression de surprise, mais grondant et feulant pour me mettre en garde. Mon aura semblait avoir fait réagir leurs instincts. Je les saluais, bien courtoisement, mes yeux perçants les observant avec amusement.


" Bien le bonsoir ~ ! "

Ma voix profonde mais vicieuse les mit de suite sur leurs gardes. J'étais un Haut Dragon, vu l'odeur, et rien ne pouvait être bon là dedans. Vaincre une telle entité allait être difficile, si ce n'est impossible. Les seules sorties étaient la porte, qui pour le moment était fermée, et la fenêtre, mais j'étais devant. Cependant, avant de penser à fuir, il fallait savoir ce que je leur voulait. L'un d'entre eux, une femme vampire qui montrait les crocs et avait l'air bien agressive, m'interpella en feulant.

" Mais ? Qui êtes vous ? Partez d'ici ! "

Je me mis à rire, un rire mêlé à un grondement. Je me redressais, découvrant mes ailes qui bouchèrent la sortie de la fenêtre, et ma queue qui se déploya lentement, comme un serpent. La pointe était acérée, et pointée vers l'un d'eux. Mon sang bouillait, à mesure que j'avais envie de les tuer. Je lui répondis, mes paroles semblant glacer le peu de sang qu'ils avaient dans leurs froides veines.

" Pas avant d'avoir réglé votre compte, mes amis. Allons, amusez moi un peu... "

Sans plus tarder je me jetais sur eux, et leur réglais leur compte. Ils n'eurent pas le temps de crier, que mes griffes tranchèrent dans leur chair de marbre et le dard de ma queue se planta dans leur coeur mort. Cela ne dura pas longtemps, ayant l'avantage de la surprise, le lieu confiné qui restreignait les mouvements de mes adversaires, et aussi (je dois le reconnaitre) l'habitude des procédures pour se débarrasser de tels parasites. Le brouhaha de la salle en dessous, ainsi que le manque de voisins dans les chambres annexes, furent à mon avantage. De ce massacre, je ressortis satisfaite, et fis disparaitre mon armure et mon apparence au profit de celle humaine de plus tôt dans la journée. L'armure ayant "but" la majorité du sang, je n'eus qu'à essuyer les quelques gouttes sur mon visage, avant de sortir de la chambre. Personne dans le couloir. Tranquillement, tout en remettant bien ma chevelure rousse et ma robe verte, je descendis les escaliers pour rejoindre la salle des festivités. Personne ne fis attention à moi, alors que je me dirigeais vers le comptoir. Je commandais une chope d'eau de vie, le barman me regardant avec de grands yeux étonnés, puis regardais la salle en attendant ma commande. Quelle ne fut pas ma surprise, de voir et d'enfin remarquer l'aura d'une amie et compagne du passé. A croire que cette traque m'avait fait tourné la tête ~ .
Taomi... Elle avait changé. Je le voyais, et je le sentais dans son aura. Un changement qui n'étais pas forcément pour le mieux. Elle était à une table, isolée. Le barman grogna pour signifier que ma commande était prête, aussi je détournais mes yeux de ma nouvelle cible. Je le payais, pris ma chope, bus quelques gorgées salvatrices puis me dirigeais vers Taomi. Je souriais légèrement, me demandant quelle surprise ce sera pour elle. Sans gêne, je m'asseyais tranquillement à sa table, la regardant avec malice.


" My my... Si je m'attendais à te voir ici, Taomi. Cela fait, quoi.... plus d'un an il me semble..."

Je riais doucement, et bus une autre gorgée de mon eau de vie sans quitter des yeux Taomi. Je continuais, souriant toujours.

"Quelles sont les nouvelles, ma chère ? Tu a bien mauvaise mine. "[/b]

_________________

-Fonda Suprême (adorée), pour vous servir ~.....

Dragon form :
Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shrikan.deviantart.com/
Taomi
La Rédemptrice
La Rédemptrice
avatar

Messages : 321
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 25
Localisation : partout et nulle part

Feuille de personnage
Race: Sylvain
Classe / Rang: Sylvain mystique/ la rédemptrice
Camps: Neutre

MessageSujet: Re: Des rencontres innatendues (PV Tao + Damia)   Ven 19 Juil - 22:55

Spoiler:
 

Theme


  • Se noyer dans un verre d’alcool…

    Je regardais avec une fixité inhabituelle la table… Que faire en cette soirée d’ennuie… A part fuir et toujours fuir, éviter la corruption, éviter les démons… Il est vrais que tuer des démons ou des vampires est de mon ressort, mais… Pas avec cette fatigue engendrée par mon perpétuel combat contre la corruption. Il coulait en moi comme un flot sombre et tumultueux, se rependant dans mes veines… Mes yeux rouges fixaient le jeune homme assis à côté de moi, que faire de lui ? Il sentait que je n’étais pas dans mon assiette, je n’allais pas pouvoir lui cacher bien longtemps ma défaite. Mais, je ne pouvais pas me permettre de baisser les bras, pas maintenant que je l’avais pris lui sous mon aile. Il était comme moi, un sylvain qui se battait contre la corruption. J’avais du mal à calmer ses élans de folie et ses envies de me tuer, mais je ne pouvais le laisser ainsi. Je coulais mon regard sur les fioles en tous genres que j’avais sous la main, mais aussi sur le tas de livres à côté de moi. Ils traitaient tous d’alchimie, créer quelque chose à partir d’une autre chose, rien ne se perd rien ne se crée tout se transforme. Et c’est ce que je faisais dans mes fioles, je transformais les choses. Mael était lui aussi tellement silencieux, lui qui habituellement était bavard, son silence m’effrayais presque… était-ce due à mon combat contre ce démon ? Il avait très certainement vu la pire facette de ma personnalité, je n’avais que faire de la vie de se démon… L’ayant abattu comme  un chien qu’il était et envoyant sa tête à l’empereur.

    Une fiole sur la table luisait d’un rouge rosé étonnant, je la fixais sans mot dire. Pourquoi étais-je si calme ? J’avais toujours envie de danser habituellement, mais cette fois, la mélodie dans ma tête était si triste… Je n’avais même pas touché à mon verre d’absinthe… Considérée comme cannibale chez les sylvains, je n’avais pas quitté mon mode de vie humain. La fiole rouge contenant mon sang et quelques autres éléments. Elle me servait à maintenir Mael dans un état stable. Il n’aimait pas trop l’idée que je me saigne pour lui, mais il n’avait pas le choix. Regardant Zéphyr un instant je fronçai les sourcils. Il me parlait d’un combat non loin d’ici entre une puissante dragonne et des vampires.  Alors elle n’était pas morte. C’était encore une farce de sa part. Si ses ennemis savaient ça… Et pour arranger le tout elle n’était plus emprisonnée dans un corps humain à en juger par l’aura que me renvoyais Zéphyr. Je posais ma main sur l’encolure du cerf, personne ne le voyait à par moi, et les élémentals du vent, soit Mael…  Il ne savait cependant pas ce que nous nous disions l’esprit et moi, ne pouvais pas le toucher, mais pouvais le voir. Je passais la main dans mes cheveux, ressentant un certain mal être. J’avais envie d’aller la voir et l’aider, mais je ne devais pas la dévoiler, j’allais donc devoir rester ici…

    « Vous ne buvez pas ? »

    Il avait enfin parlé… L’entendre avait quelque chose de rassurant pour moi… Je lui adressais un bref sourire en secouant la tête.

    « Prend-en si tu veux… Je n’ai pas soif… »

    Je n’eus pas le temps de finir ma phrase qu’il prit le verre pour me le tendre. Son regard perçait le mien et m’arracha un nouveau demi-sourire. J’étais sensée m’occuper de lui mais c’est lui qui prenait soin de moi. Pour lui faire plaisir, j’attrapais le verre et le porta à mes lèvres. Une bonne vieille absinthe rien de tel pour retrouver un peu de joie. Il finit par totalement sourire.

    «Je vous préfère comme ça »

    J’avais bien envie de lui dire que l’on n’avait pas toujours ce que l’on voulait dans la vie, lais déjà qui avait été sylvain contre son gré alors… Si en plus je me montre cruelle avec lui… c’est une voix féminine qui me sortit de mes pensées. Mon verre en main je recrachais le contenue au visage de la presque inconnue. J’avais bien compris qu’elle était en vie, mais que faisait-elle là ? Sans perdre une seconde Mael posa son bras devant moi. A dire vrai, cela ne m’étonnais pas d’elle en fait. J’allais lui répondre avant que Mael ne me coupe la parole.

    « Elle vous importune maîtresse »

    Je glissais brièvement mon regard sur lui avant de laisser mon front frapper le bois de la table… J’avais l’air à bout de nerf et du mal à me contenir.

    « Combien de fois Mael… t’ai-je dis de m’appeler autrement ? »


    Il s’excusa mais resta en position de défense. On ne sait jamais, je suis toute à fait capable de rester polie et naïve face à un ennemis… Je soupirais en regardant Tullia, un sourire amusée en coin. Je riais presque en montrant Zéphyr d’un mouvement de tête.

    « J’ai eu… vent ? De ta vie mais pas de ton arrivée ici c’est fou »

    Je posais la main sur l’épaule de Mael dans un mouvement doux qui se voulait rassurant, mais lui ne comprenait pas tout… Il la regarda avec un air de chien de garde.

    « Comment connaissez-vous le prénom de ma maîtresse ?! »

    Cette fois s’en fut trop, je fis claquer ma main derrière sa tête pour qu’il se taise. Il était chou mais tellement impulsif… Je l’appréciais mais il devrait vraiment apprendre que je ne suis plus une petite chose fragile depuis longtemps.

    « Tu…Shri… Je veux dire, comment veux-tu que je t’appelle maintenant ? » un sourire franc illumina enfin mon visage « Et oui ça fais très longtemps, j’aurais aimé te rencontrer dans d’autres circonstance mais cet idiot me fatigue. »


    L’idiot en question n’osait plus bouger, il avait les mains jointes entre ses genoux et regardais la table. Ses prunelles vertes n’osaient plus croiser les miennes ou celle de Tullia et ses cheveux verts eux aussi cachaient son visage d’ange. J’esquissait un bref regard attendrie vers lui avant de me tourner à nouveau vers Tullia

    « Qu’est ce qui t’amène ici ? »

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moitaomi.deviantart.com/
Tullia Estrama Von Raijer
Fonda Suprême ( adorée )
Fonda Suprême ( adorée )
avatar

Messages : 787
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 28
Localisation : En pleine sieste ....

Feuille de personnage
Race: hybride Haut Dragon/humain
Classe / Rang: Duchesse humaine, Conseillère Diplomatique Royale
Camps: Equilibre

MessageSujet: Re: Des rencontres innatendues (PV Tao + Damia)   Sam 20 Juil - 11:30

La surprise était de taille, au point qu'elle me cracha dessus. Amusée plus qu'énervée, je m'essuyais le visage d'un revers de main, et riais doucement. J'allais répliquer, mais avant même que je puisse dire quoi que ce soit, un jeune homme aux cheveux vert, qui était assis juste à coté de Taomi, se leva pour s'interposer. Il me lançait un regard noir, voulant protéger sa "maitresse." Je me retenais de rire à cette mention. Savait il qui il essayait de protéger ? Et surtout.. de QUI ? Son aura était celle d'un sylvain. Cela m'étonnait de le voir en dehors de la forêt. Je me demande bien pourquoi.
Sans faire plus attention à ce Mael, comme il semblait s'appeler, je m'installais plus confortablement, et continuais la conversation.


"Je vois que tu t'es trouvé un larbin de choix. Il est mignon dans son genre protecteur, fu fu fu ~ ! "

Je lui jetais un regard plein de malice. Il ne m'impressionnait guère, ce pauvre petit. Taomi montra son zéphyr tout en y faisant allusion, m'indiquant que c'est ainsi qu'elle avait eu la nouvelle. Je pouvais le voir sans problème, mais pas entendre sa conversation avec Taomi. C'était la différence entre ses invocations et les miennes. Etant faits d'eau, mes Habaeks étaient visibles par tout quand ils apparaissaient, mais ils n'avaient pas de vraies conversation, la communication se faisant par émotions et images. Elle avait de la chance de pouvoir invoquer son Zéphyr où elle veut. Au moins elle est moins seule. Enfin, peu importe. Son compagnon fit encore une réflexion, et il se fit remettre à sa place comme il le faut. Sa tête de chien battu et obéissant me fit sourire.
Taomi mentionna ensuite mon nom, mais dans le brouhaha et pour peu que les gens connaissent la légende rattachée à celui ci, il n'y avait aucun risque. Je souriais, tiraillant une de mes boucles rousses. Pensive, je lui répondis.


"Mon nom... Avant c'était Shrikan Tatsu, avec mon apparence aux cheveux blancs c'était Tullia Estrama Von Raijer, mais ce rôle est fini maintenant. En ce moment, et sous cette présentation, tu peux m'appeler.. Arya. C'est le nom générique que j'utilise quand je suis sous couvert, comme maintenant."

J'observais Taomi, qui décidément avait bien changé depuis la dernière fois. Elle était sylvain, certes, mais elle commençait à être corrompue. Je pouvais sentir son aura affectée, et le trouble en elle. Elle devait donc être au courant de ce qu'il se passe à l'Ouest, ma prochaine destination. Enfin, c'est une chose à voir plus tard. Mon esprit revint à la conversation, quand elle em demanda ce que je faisais ici. Je sirotais un peu mon eau de vie, puis lui répondis.

" Ha, ce que je fais ici. Et bien... "

" KYAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!"

Un hurlement de femme à l'étage m'avait interrompus. Je tournais la tête, pour voir des gens monter à l'étage. La nouvelle arriva rapidement. Des corps de vampires retrouvés démembrés dans l'une des chambres. A cette nouvelle, je souriais doucement, et finis ma phrase en riant.

" Je ... fais le ménage, fu fu fu ~.... "

Je finissais ma chope, alors que le brouaha grandissant empêchait momentanément de poursuivre. Au bout d'une bonne grosse minute, le volume sonore revint à la normale, alors que l'on descendait les corps ensanglantés. Je ne tournais même pas la tête, leur sort une fois mort m'important peu.

" Mais plus sérieusement, je prend le taureau par les cornes à présent. Finis les ronds de jambes de Tullia, je reviens à la bonne vieille méthode qui m'a tant réussi ces derniers milliers d'années. Sans les pouvoirs incommensurables de Gar... enfin, tu me comprends. En plus, j'ai un plan B pour le long terme.... "

Je hélais une serveuse pour avoir un refill. Elle prit ma chope vide et repartir vers le bar. Il était temps pour moi d'aller droit au but. J'abordais le sujet qui m'intéressait, maintenant qu'elle était là. Les informations qu'elle pourrait me donner peuvent s'avérer très important pour la suite.

" Toi, que racontes tu de beau ? Ton aura est bien plus sombre, et n'est plus celle d'un ange. On dirait celle d'un Sylvain, si je ne me trompe ? Comme ton ami. En phase de Corruption, qui plus est."

_________________

-Fonda Suprême (adorée), pour vous servir ~.....

Dragon form :
Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shrikan.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des rencontres innatendues (PV Tao + Damia)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des rencontres innatendues (PV Tao + Damia)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retrouvailles innatendues ( feat keny et nymphe )
» Sauvetage et découvertes innatendues (Mano, Gojyo, Iva)
» Des retrouvailles innatendues... [pv Nuage Marbré, Ciel Immortel et Nuage de Minuit]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes de Shibai :: Les Terres Franches :: Aratanye, la Comté du Nord :: Les Côtes du nord-
Sauter vers: