Les Mondes de Shibai

Haut Dragon , Ange , Démon ....saurez vous imposer votre race et contrôler les Terres Franches ?
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercher

Partagez | 
 

 Aelita Eöss [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aelita

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 15/06/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Race: Naïade
Classe / Rang: Fille du chef du clan Eöss
Camps: Equilibre

MessageSujet: Aelita Eöss [en cours]   Sam 15 Juin - 7:45



Identité

NOM :
Eöss
PRÉNOM :
Aelita

SURNOM
***
ÂGE :
152 ans (apparence 17 ans)
SEXE:
Féminin

RACE/MONDE D'ORIGINE:
Naïade | Terres Franches

RANG:
Fille du chef du clan Eöss
ALIGNEMENT:
Bénéfique
MÉTIER:
Aucun métier
BUTE OU QUÊTE:
S'évader...

POSSESSIONS:
- Collier 'La Larme'
- Barrette coquillage


Lorsque mon cœur s'emportera...

POUVOIRS:
- Maîtrise de l'eau non salée.
La jeune fille peut maîtriser les courants des eaux non salées. Elle prend toujours de l'eau lorsqu'elle quitte son élément en cas d'attaque.

- Guérison.
Aelita a la possibilité de guérir toutes les blessures tant qu'elles ne sont pas mortelles. Dans le cas contraire, elle peut y laisser sa vie pour sauver la personne atteinte de la blessure. Elle ne peut user de ce pouvoir sur sa propre personne.

- Envoûtement enchanteur.
La Naïade envoûte quiconque croise son regard lorsque celui-ci est baigné de larmes. La personne se sent obligé de redonné le sourire à la jeune fille, même le plus glacial des meurtriers. Seuls les dragons et les autres Naïades sont immunisés contre ce pouvoir.






A QUOI RESSEMBLES TU?
Toi qui foules ces terres sanglantes


La jeune fille est d'une taille moyenne, dans les un mètre cinquante-cinq pour un poids d'à peu près quarante kilos. Autrement dit, elle était tout à fait normalement constituée. Cependant, elle est aussi légèrement trop mince comparé à sa taille. De ce fait, Aelita est très menue. Elle est dotée d'une longue, très longue chevelure d'un blond bleuté étrange lui tombant en cascade sur les hanches et les fesse en bouclant légèrement. Elle aime les laisser lâchés et les sentir bouger dans son dos. Sa coiffure préférée est de tresser deux grandes mèches de part et d'autre de son visage jusqu'à environ la moitié de ses mèches. Sa peau est très pâle de nature est légèrement bleutés. Aelita n'a aucune tache de rousseur, de grain de beauté ou de tatouage. Cependant, une tache de naissance orne le corps de la jeune fille. Dans son dos, au niveau de ses omoplates, se trouve une tâche en forme d'ailes d'ange. Depuis son enfance, Aelita s'est toujours demandé d'où lui venait cette marque. Cependant, quelques fois, quand des émotions trop intenses saisissent la jeune fille, la couleur de sa marque peut changer et passer au noir si les émotions sont négatives et blanche si elles sont positives. Les traits de la jeune fille sont fins et doux. Ils soulignent bien la pureté de la jeune femme.

Lorsqu'on la regarde de plus près. On peut remarquer que la jeune naïade possède des yeux d'un bleu profond du ciel. Ces derniers sont très expressifs. Ils permettent à la personne regardant Aelita de voir tout de suite si elle est triste ou heureuse, en colère ou amoureuse, effrayée ou bien surprise. C'est une fenêtre permettant de sonder son âme. Ils deviennent jaunes-rouges lorsqu'elle use de son pouvoir de guérison. Cependant, ils leur arrivent de tomber dans un flou, un vide, un néant dans lequel la jeune fille se perd. C'est à ce moment-là qu'Aelita est la plus vulnérable, car perdue dans l'indécis, elle n'est plus reliée à la réalité que par la douleur. Son odorat et son ouïe sont assez développés, juste ce qu'il faut pour reconnaître les plantes ou les différentes espèces d'animaux par leur odeur ou le bruit qu'ils peuvent faire. Son sens du toucher est le plus développé de ses sens. Elle peut juste par le fait de poser sa main sur le sol sentir les vibrations que produit un ennemis en se déplaçant jusqu'à cinq kilomètres et trois cent mètres autour d'elle. Pour ce faire elle utilise ses différentes affiliations avec l'élément, l'Eau. Bien entendu, depuis sa naissance Aelita est en relation directe avec l'Eau. L'élément se révéla à elle aussi naturellement que de marcher ; par ailleurs, elle apprit d'abord à nager avant de marcher. Quant au sens du goût et bien, pour ainsi dire Aelita n'en a pas. Elle ne peut reconnaître le salé du sucré, l'amer de l'acide. En fait, tout ce que la jeune fille met dans sa bouche reste fade. Il y a un autre élément à prendre en compte si l'on veut comprendre la jeune fille, la jeune fille ne communique que par son regard ou les mouvements de son corps et ce par ce qu'elle n'a jamais réussi à prononcer le moindre mot.

La jeune fille possède un style vestimentaire bien à elle. Elle aime revêtir des robes longues, blanches, lui tombant au niveau des chevilles lorsqu'elle doit se présenter devant ses parents. Elle coiffera ses longs cheveux avec beaucoup d'application afin de les laisser relâchés. Cependant, Aelita est dotée d'un côté quelque peu joueur, curieux, avide d'apprendre et pour se faire, la jeune naïade doit s'exposer à la vie en dehors de chez elle. Elle revêtira alors des robes plus courtes, lui arrivant à mi-cuisses, toujours blanches et en général sans manche. Elle marche toujours pieds-nus et ne porte aucun gans ou bas.




QUELLE PERSONNE ES TU?
Toi semble n'avoir peur de rien


Aelita n'est pas un être qui passe inaperçu. Elle a cette faculté d'attirer le regard où qu'elle se trouve. Peut-être faut-il y voir un effet boomerang car elle aussi remarque tout. Sa curiosité ne connait pas de limites. On dirait qu'entre les être, les choses et elle, il existe un élastique invisible. Le monde entier, l'univers même participe à ses petits jeux d'imagination, de près ou de loin. Elle pose son beau regard vert sur le monde et l'on y aperçoit comme dans un gigantesque vitrail gothique les âmes qui recherchent la suprême consolation. Cependant, la tristesse en est absente. Au contraire, une joie sereine l'anime continuellement. Aelita attire les êtres presque malgré elle. Il lui suffit de s'intéresser aux autres avec une compassion naturelle mais qui surprend dans cette société médiévale, et tout le monde l'adore. Elle a ce don d'écouter sans émettre le moindre jugement. L'aisance qu'elle entretient dans ses rapports avec la société ne l'empêche pas d'éprouver une grande solitude.

Très curieuse, elle s'intègre à l'ambiance collective. Alors qu'elle se caractérise par des goûts très particuliers, elle étonne plus d'une personne par des activités qui ont l'air très éloignés de ses préoccupation habituelle. Réceptive aux courants collectifs, elle se sent partout chez elle mais ne veut surtout pas s'ancrer définitivement quelque part. Son extrême sensibilité la rend solidaire de toutes les grandes causes cherchant à protéger la faune et la flore. Car si elle aime les grandes histoires, son cœur s'attache particulièrement aux pérégrinations des minorités exclus. Toujours appelée par une voix intérieure qui l'interroge sur le sens de sa vie terrestre, elle se passionne pour le monde qui l'entoure. Cette passion se traduit de multiples façons. Toujours, Aelita interrogera ses proches qui l’entourent. Sa soif de connaissance est inextinguible. Elle a également chez elle une part de douceur et de rêverie. A certains moments, elle se retranche dans le mutisme. Non pas qu'elle éprouve un malaise à vivre en société mais elle a besoin de l'espace de sa bulle. Sa docilité n'est qu'une apparence. Derrière ce rempart de douceur, elle n'en fera qu'à sa tête. Si elle se sent menacée, les remarques n'auront aucune portée sur elle. Elle connait déjà tous les passages qui lui permettent de se dégager, de fuir et de se rendre libre.

Sa façon de communiquer peut surprendre. En effet, elle possède une logique particulière. Elle a des antennes subtiles qui lui informent de tout ce qui se passe. Elle capte très vite les émotions de son interlocuteur. Surtout, il ne faut pas essayer d'aller trop vite avec elle car cela lui donne un sentiment de ne plus rien maîtriser et cela l'inquiète grandement. Les structures complexes de ses plans et ses projets laissent à penser qu'ils ne sont pas réalisable cependant si on les décortique bien on peut se rendre compte que sous cet amas d'idées plus étranges les unes que les autres, tout est merveilleusement bien organiser. C'est parce qu'elle procède par petits bouts de logique et par grands bonds d'intuition. Aelita tend à s'effacer au profit de son clan et même de la nature entière. En effet, son caractère intuitif lui laisse entendre qu'il existe peut-être des mondes parallèles que nos sens ne nous permettent pas de découvrir. C'est un être réceptif qui vibre à toutes sortes de choses que la plupart des gens ont bien du mal à percevoir. Elle a horreur de se poser des limites. Avec elle tout est possible. Elle est consciente de ses responsabilités, qu'elle qu'en soit l'étendue. Elle ne recule jamais devant ce que lui dicte sa conscience, quelles qu'en soit les conséquences.

Sa faiblesse la plus caractéristique est l'indécision. Elle est tiraillée entre l'abstrait et le concret. Elle a du mal à gérer les tâches trop pratiques de ses fonctions et peut paraître dans certaines circonstances, aussi maladroite qu'un petit enfant. L'une de ses autres faiblesses est sa facilité à fuir devant certains obstacles. Elle est instable, rêveuse fuyante, insaisissable, voire chimérique et s'entend à brouiller les pistes. Elle se complaît dans l'informulé, dans le trouble, l'indécis, et la discipline lui apparaît comme une barrière mortelle. La seule discipline à laquelle elle croit, c'est celle qu'elle se donne à elle-même pour son enrichissement intérieur. Cette hyper nerveuse introvertie peut traverser des zones de dépressions. Sa nature complexe la prédispose aux égarements, aux chutes dans certaine abîmes. Elle n'a pas le sens des réalités et a bien du mal à se tirer d'affaire dans les situations concrètes. Aelita manque d'envie de s'incarner, de renoncer au flou dont elle aime s'entourer. Comme elle a fort à faire avec son monde fantastique, elle peut paraître peu disponible pour les autres. Elle connaît parfois des moments de passages à vide, des dépressions noires. L'ennui, les langueurs mortelles font partie de son cortège romantique. Elle a envie de tout essayer. Elle s'y abandonne avec excès, jusqu'à se perdre de vue. C'est qu'elle a un penchant irrésistible pour le narcissisme. Parfois incapable d'assimiler le monde extérieur, elle ne peut s'exprimer et créer qu'au travers des multiples prismes de son intérieur en perpétuelle mouvance. Mais elle possède une excuse : si elle est narcissique ce n'est pas par vanité mais par réflexe vital qui lui permet de jet des ponts vers la réalité. Ensuite, il est évidant qu'elle entretient des rapports harmonieux avec son corps. Elle le néglige rarement. La jeune fille a un rythme lent. Mais cette lenteur n'est absolument pas négative. Elle marque en fait son appartenance à un autre élément.

La séduction n'est-elle pas entièrement contenue dans ce rayonnement qui ne la quitte pas ? Même quand elle se promène dans ses songes, cette séduction reste perceptible : on la suit à la trace. Il suffit de constater comment s'opère ses rencontres. Le monde est une sorte de vaste champ magnétique dans lequel elle prend des bains avec volupté. Car c'est une véritable fête pour elle de partager des moments privilégiés avec des êtres que le hasard pose sur son chemin. La séduction ne réduit pas à ses rapports amoureux mais s'étend au monde lui-même. Parfois, elle se laisse prendre au piège et croit à un mauvais rêve quand on se lève pour la suivre. Elle n'est pas du type jaloux, malgré toutes ses caractéristiques émotionnelles. Lorsque se posera le problème d'un abandon, d'une trahison enter elle et l'être aimé, elle ne réagira pas de manière classique. Une fois de plus, elle prendra la fuite. Elle préfère dériver au rythme de ses rêveries, se laisser aller à des visions idéales, même si elle y va par des chemins empreints de tristesse. Certains l'imaginent fuyante. Ce qui n'est pas tout à fait exact. En réalité personne n'imagine combien elle est timide. Cela vient de son rapport particulièrement difficile avec la réalité. Il lui arrive souvent de penser qu'elle n'est pas à sa place. Heureusement, ses qualités de coeur, son dévouement naturel l'entraînent toujours sur le bon chemin. Pour un personnage solitaire qui, à certains moments, est pris du vertige de l'anachorète, sa situation est tout à fait paradoxale. C'est d'ailleurs une qu'elle ne vivra pas simplement. Sans cesse, elle est tiraillée entre le vide et la masse. Socialement, elle est un être original mais accompli.




RACONTE MOI TON HISTOIRE?
Que je sache mieux qui tu es


Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla ...

Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla ...

Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla Blabla ...


Code présent dans le règlement:
code bon [Delwy].



Dernière édition par Aelita le Mer 19 Juin - 19:10, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taomi
La Rédemptrice
La Rédemptrice
avatar

Messages : 321
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 24
Localisation : partout et nulle part

Feuille de personnage
Race: Sylvain
Classe / Rang: Sylvain mystique/ la rédemptrice
Camps: Neutre

MessageSujet: Re: Aelita Eöss [en cours]   Sam 15 Juin - 15:16

Bonjour bonjour!!! 

Avant tout bienvenu sur ce forum!! Et j’espère que tu t'amusera parmi nous!

Avant que tu ne continue cette fiche qui est déjà fort intéressante plusieurs petite choses:

Premièrement ton physique, Tu dit que tu as des yeux bleus or sur cet avatar les yeux du personnages sont OR cela ne vas pas vraiment (même si il est magnifique *^*) 
De plus, les naïades on la peau bleuté et les cheveux variant toujours dans des reflets bleuté ou verts C'est écrit dans la description de race


Deuxièmement, ton rang: Les naïades vivent en tributs, il n'y a pas de prince ou de princesse ni de roi ou de reine, ce sont des chef de tribut. Tu es donc la fille du chef de la tribut Eöss par exemple.

Troisièmement ton métier: étant la créatrice des Bapstirelles je connais pas mal le métier et il ne consiste pas qu'à jouer de la musique, tu as trois instruments, chacun doit avoir un pouvoirs lié. Tu ne peux avoir trois instruments ET trois pouvoirs. Les trois pouvoirs son ceux des tes instrument, Exemple violon> maîtrise de l'eau, luth> soin. De plus les Bapstrielles sont des être très doux et très pures, ils peuvent avoir des grands pouvoirs MAIS il ne doivent JAMAIS mentir, jamais manipuler, jamais trahir TOUJOURS aider. On lit en eux comme dans un livre ouvert, aussi, ils ne peuvent prendre la fuite. 

Pour finir, tes pouvoirs: Ce serait bien de les développer. Il est mis dans le règlement qu'on ne peut contrôler totalement un élément à moins d'être un gardiens, les gardiens sont deux dragon deux ange et deux démons. Il serait bien que tu impose des limites s'il te plais, pour ton pouvoirs de guérison, comment le vois-tu, comment se définit-il? Et pour finir, la respiration aquatique n'est pas un pouvoirs, il est naturel comme voler pour un ange, avoir une forme animale pour un animae ou une forme dragon pour un haut dragon ^^ tu peux donc prendre un troisièmeme pouvoirs.

En espérant que cela puisse t'aider, amuses toi bien parmi nous!

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moitaomi.deviantart.com/
Aelita

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 15/06/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Race: Naïade
Classe / Rang: Fille du chef du clan Eöss
Camps: Equilibre

MessageSujet: Re: Aelita Eöss [en cours]   Sam 15 Juin - 17:52

Pas de problème je vais faire les modifications.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abaddon
Imperator
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 04/04/2012

Feuille de personnage
Race: Ange déchu
Classe / Rang: Général en Chef des Hauts Démons
Camps: Neutre

MessageSujet: Re: Aelita Eöss [en cours]   Jeu 27 Juin - 13:35

Des nouvelles concernant l'avancement de la fiche ?

_________________
~ Ce ne sont pas les Dieux que les gens craignent,
C'est la puissance qu'ils incarnent... ~

As tu gouté à la folie Invité ?


Démoniaque :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misao
Vagabonde
Vagabonde
avatar

Messages : 360
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 23
Localisation : Au milieu de ses livres

Feuille de personnage
Race: Vampire
Classe / Rang: Traître à sa race - bannie
Camps:

MessageSujet: Re: Aelita Eöss [en cours]   Dim 28 Juil - 16:37

Où en est-on dans la modification ?

Dernier avertissement avant la suppression de la fiche ... carton rouge 

_________________


Minuit:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aelita Eöss [en cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aelita Eöss [en cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes de Shibai :: Coté Personnage :: Fiches de Présentation-
Sauter vers: