Les Mondes de Shibai

Haut Dragon , Ange , Démon ....saurez vous imposer votre race et contrôler les Terres Franches ?
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercher

Partagez | 
 

 Shimé, la Folie des Dieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathanael
Gardien interdit
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 20/12/2010
Age : 103

Feuille de personnage
Race: Sylvain
Classe / Rang: Gardien interdit
Camps: Neutre

MessageSujet: Shimé, la Folie des Dieux   Mer 31 Oct - 15:27

Shimé, la Folie des Dieux

Cela est arrivé il y a tellement longtemps. En ces jours oubliés, alors que les Terres Franches étaient encore totalement sauvages et que les races de la triade se combattaient encore en clans divers pour de stupides territoires. Dans ce monde encore jeune, les Dieux n'avaient aucun rôle, ils n'avaient même aucune conscience des mondes qui les entouraient. Ils vivaient au jour le jour sans se préoccuper du reste. Ils étaient six frères et soeurs, Astrale, la ravissante étoile du matin, Arou, le féroce et agressif guerrier, Gaïa, l'arbre aux lumières, la Déesse des Mystères, cachée dans l'ombre admirant les évènements, Telluris, le puissant seigneur et Eöwa, la douce brise qui jouait avec les feuilles. Il y avait aussi Osmégama qui venait à peine de naître sur une branche de Gaïa tandis que celle-ci veillait tendrement sur lui. Un simple soir comme tant d'autre, alors que Telluris et Arou se regardaient cruellement pour la possession de l'étoile du matin, qui, à peine réveillée et fière d'attirer l'attention, se pâmait ; alors que Gaïa surveillait avec amour le sommeil d'Osmégama ; alors qu'Eöwa s'amusait en volant ; alors seulement, la Déesse des Mystères révélant son existence d'un rire leur murmura une prophétie : « Jouez, jouez, jeunes dieux. Contemplez donc là le fruit de votre insouciance. Voyez comme votre folie eut un impact. » C'est sur ces mots, que l'ombre du Secret disparut de l'endroit. Suivit alors, venant du coeur des mondes et de ceux qui les composent, elle sortit, jeune et étrange. Tous sentirent son arrivée. Tous virent ce qu'ils avaient créé. Tous eurent peur de ce mirage effrayant. Tous ? Non.  Une personne, une seule seulement s'en approcha. Sans la moindre peur, il contempla l'orgueil et l'envie de ce monde venant pour le détruire. Il reconnut la laideur de son âme et n'en eut pas honte. Il s'en approcha et d'un baiser, scella l'avenir de tous. C'était Arou.

C'est par ce baiser que Shimé fut sienne. Tous les autres avaient fui mais lui, sans le moindre malaise, resta près de cette nouvelle créature qui lui paraissait si désirable. Par cela, il devint en quelque sorte le Roi de ces Terres Divines. Pendant longtemps, ce couple idyllique fut fui de tous. Ils marchaient dans ce Havre, levant la main vers un arbre quand ils avaient faim, se baissant vers un ruisseau quand ils avaient soif. Ce n'est que plus tard que Telluris comprit comment s'en protéger, s'attirant l'amour de la belle Astrale.  Ils se présentèrent, Telluris, Astrale et Eöwa, face à ce couple si effrayant, mais au lieu d'agir comme ils l'auraient fait normalement. Ils les saluèrent par des formules compliquées et une inclinaison du buste. Arou les regarda sans comprendre mais Shimé, elle, sut. Elle éclata d'un rire puissant tout en les applaudissant de ses mains. Par le protocole, ils avaient détourné leur instinct primaire et ignoré leurs besoins. Ils venaient de former les bases de la civilisation, la barrière devant les sentiments primaires.

Par la suite, les années furent douces et s'écoulèrent lentement. Ils découvrirent les autres mondes de Shibai et en firent un jeu raffiné, comme une sorte de partie d'échec en plus retorse et compliquée. Des enfants naquirent. Ils vieillirent. Le protocole s'adoucit. Personne n'y faisait attention. Shimé ne faisait rien. On en vint presque à douter de sa réelle dangerosité. Malgré tout, elle continuait, égale à elle-même. Pas la moindre difficulté. Elle se plait à toutes les lois avec le sourire doux d'une épouse satisfaite. Tout se tramait dans l'ombre. Personne ne voyait l'avidité d'Arou, ni ses manœuvres sur ses protégés. Peu à peu le sang se répandait de plus en plus sur les mondes. Jusqu'au jour où la réalité fut découverte. Il avait osé manipuler son Gardien pour son seul intérêt. Il avait osé corrompre des Hauts-Dragons. Surtout, faute impardonnable, il avait violé le traité millénaire, obligeant à la paix qui permettait le jeu de Shibai. Il fut décidé que la peine serait reliée à la faute. Arou ne serait plus jamais responsable d'un gardien. Fou de colère, ce dernier, après quelques menaces jetées à l'assemblée divine, s'en fut du monde divin. Il reviendrait mais cette fois-ci, il serait acclamé par tous en tant qu'Empereur des Dieux et de tous les mondes.

À peine fut-il parti, alors que l'assemblée était sous le choc, un rire retentit parmi eux, un rire dans lequel résonnait tant que bestialité et de cruauté. Tous se retournèrent vers l'origine. C'était elle ! Elle lévitait au dessus de tous, laissant voir son horreur. Shimé, le cauchemar de tous, les avait tous trompés. Les Dieux les plus puissants foncèrent vers elle, dans le but de l'arrêter. Seule Eöwa resta en arrière, demandant à Targaryen, le jeune dieu dont elle s'était éprises, de fuir. Personne ne savait de quoi la Déesse des Sentiments Primaires était capable. On la soupçonnait déjà , sans aucune preuves, d'être responsable de la folie d'Arou. Ce fut trop tard. Shimé avait déjà vu cette faiblesse. Targaryen serra sa poitrine, se recroquevillant sur lui-même. Des paroles érangement langoureuses furent prononcées et il se releva, courant vers sa nouvelle déesse vénérée pour la libérer de ses agresseurs. Il fut maîtrisé, bien sûr, mais ses cris d'amour brisèrent l'âme d'Eöwa. Personne ne savait comment empêcher Shimé de nuire à tous jamais. Elle venait du coeur du monde, on ne pouvait la tuer sans que tout soit détruit. La Déesse des Mystères, qui n'assistait jamais aux assemblées divines, apparut alors, souriant derrière son masque. Elle enlaça les Sentiments Primaires par d'étranges "Manières" et toutes deux disparurent.

Les jours suivant démontrèrent que la Déesse des Secrets n'avait rien. Ce fut en fait comme si rien ne s'était passé. Néanmoins, Targaryen Lannister Monni était changé à jamais. Il ne ressemblait plus au dieu gentil et courageux qu'il était avant. Il était touché d'une obsession face à l'Or. Arou fut combattu pendant des millénaires et finit par être tué par une gardienne inhabituelle appelée Shrikan Tatsu. On chuchote encore, sans aucune preuve, que c'est la Déesse des Mystères qui a soufflé cette idée à Habaek. Après cette assemblée, une nouvelle déesse apparut : Vérité, liée à la Déesse des Secrets par des liens qu'on ne comprendra sans doute jamais, elle est l'exact incarnation de l'opposé d'un Secret. Certains la surnommèrent "Révélatrice de Shimé", car elle fait ressortir tout ce qui est en vous, que ce soit clair ou sombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feleth.superforum.fr/
 
Shimé, la Folie des Dieux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après la folie des dieux....[PV Shion, Urio]
» La folie des BAM ! [FINI]
» L’argent conduit à la folie !
» Crise de folie... |Libre|
» ~ Lorsque la folie danse la valse de la Vie ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes de Shibai :: Administration & Contexte :: Contexte et Histoire :: Contes et légendes-
Sauter vers: