Les Mondes de Shibai

Haut Dragon , Ange , Démon ....saurez vous imposer votre race et contrôler les Terres Franches ?
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercher

Partagez | 
 

 Wind ~ PV : Taomi {RP Flashback}

Aller en bas 
AuteurMessage
Damiahn Van Keidwyn
L'Éternel Indécis
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 22
Localisation : En quoi ça t'importe ?

Feuille de personnage
Race: Haut-Dragon.
Classe / Rang: Banni, pour le moment.
Camps: Equilibre

MessageSujet: Wind ~ PV : Taomi {RP Flashback}   Jeu 28 Juin - 20:18

Encore une ville où il n’était pas. Encore une déception. Cependant, cette petite lueur d’espoir vacillante tenait bon. Il se dirigeait toujours dans la même direction. Tous les aubergistes à qui il avait parlé s’accordaient pour dire que ce jeune homme, aux cheveux bruns et aux yeux d’un bleu irréel ne restait jamais bien longtemps et qu’il partait toujours à la nuit tombée, laissant le montant dû sur la paillasse. Par la suite, il devait répondre aux interrogations. Pourquoi le cherchait-il ? Réponse évasive. «C'est un vieil ami.» Déclaration généralement accueillie avec un haussement d'épaules. Souvent suivie d'un «J'espère que tu le retrouveras, mon gars.» Espoir. C’était bien la seule chose à laquelle il pouvait se raccrocher. Il n'avait donc plus aucune raison de s'éterniser ici. Mis à part les provisions qu'il devait acheter pour le voyage jusqu’au prochain village.

Un vague remerciement lancé à la patronne de l’auberge et il quittait l’endroit, poussant la massive porte de chêne. Un soupir las. Brise légère faisant s’agiter les mèches dorées de l’Ange. Tentative pour le réconforter ? Un sourire triste ourlant ses lèvres, il s’enfonça dans la foule qui se pressait devant les boutiques et les étals des marchands du coin.

Grabuge. Keylai se fraya un chemin en usant des coudes, jusqu’à arriver à la source du bruit. Ses sourcils s’arquèrent alors que ses yeux lagons s’écarquillèrent. Consternation. Des gardes –tout du moins, au vu de l’armure et de l’emblème qui y est apposée- entouraient une femme postée devant son enfant, les bras écartés comme si elle tentait de le protéger. Injures coléreuses, sanglots étouffés. Regard discret de la part des rares personnes qui semblent se préoccuper du sort des deux personnes, mais aucun d’entre eux ne tente quoi que ce soit pour aider. La main de ce qui semblait être le «chef» de la bande se leva, prête à s’abattre sur le visage en pleurs. Résignation. Il s’élança, fauchant les jambes de l’homme d’un croc-en-jambe. Celui-ci perdit l’équilibre et tomba au sol dans un fracas métallique dû à son armure. Les trois autres gaillards observèrent avec surprise le gamin blond qui venait d’intervenir. Cliquetis, signe que le soldat se relevait.

    - Tu n’as pas à te mêler de ça, morveux ! Cracha-t-il à l’intention du jeune homme.


Soupir agacé de sa part, l’Ange plongea son regard glacé dans celui de la sentinelle.

    - Est-ce le devoir d’un officier de s’acharner sur des villageois ? Rétorqua-t-il, posé.


Est-ce de la fureur qui brillait au fond des prunelles de l’humain ? Sans doute.

    - Ce gosse est un voleur. Il doit être puni ! Avait-il grogné.

    - Peut-être doit-il être puni, mais pas par le fil de votre épée. Trancha-t-il, froidement.


Il tira sa lame de son fourreau et se jeta sur lui. Mouvement sec du poignet et une bourrasque déstabilisa l’homme, l’empêchant de frapper. Le vent disparaît lorsque son bras retombe le long de son corps. Il discernait facilement la surprise dans le visage des personnes face à lui. Un morveux possédant des talents d’élémentaliste, ça ne court pas dans les rues.

    - Mais vous allez faire quelque chose !? Hurla-t-il à ses hommes.


Ceux-ci eurent tôt fait de réagir, dégainèrent leur arme et foncèrent vers lui. Il fléchit les genoux avant de bondir, s’aidant d’une rafale pour quitter le sol, évitant ainsi souplement les coups qui lui étaient destinés. Il se réceptionna derrière un garde et d’une botte, l’envoya sur son compère.

    - Attrapez le ! Beugla-t-il.


Quelques secondes pour se remettre d’aplomb et les voilà à nouveau à la charge. Le blond leva le bras, sa lame apparaissant dans une gerbe d’étincelles dorées, parant ainsi la tentative de soldats. Surprise. Une arme venait littéralement de surgir de nul part. Cependant, il n’était pas un bretteur… disons très talentueux, préférant davantage user du vent pour déstabiliser autrui, et non pas lui faire réellement du mal.

Il frappa le poignet d’un de ses assaillants, qui lâcha son épée, fit un mouvement circulaire avec Tendre Promesse pour éloigner les quatre hommes. Un coup d’œil derrière son épaule. Un groupe de manants s’était formé derrière lui pour observer. Il recula précipitamment, évitant in extremis l’attaque. Ils continuèrent à le harceler d’insultes et de coups, tentant de le blesser. L’Ange ne ripostait pas, ou peu, se contentant principalement de les repousser. Il croisa le regard de la femme, mélange d’émotions tournoyant dans des pupilles sombres. Remerciement ? Peur ? Sans doute les deux. Il fit volte-face et s’élança dans la foule, les quatre sentinelles sur les talons.

Keylai bousculait les personnes sur son passage. Qu’importe, il devait éloigner les éloigner de leurs précédentes victimes. Il continuait de courir, faisant fi des commentaires et des menaces proférées à son égard. Il tourna la tête pour voir s’il était toujours suivit. Trois. Où était passé le quatrième ? *Merde.* Il se concentra à nouveau sur sa course.

Il bifurqua dans une allée moins achalandée, ses trois poursuivants toujours derrière. Cependant… Il n’avait pas prévu qu’un troupeau d’hommes en armure surgisse devant lui. Il se stoppa net.

    - Voilà donc ce gamin qui a mis en déroute votre unité, Alan. Fit un garde devant lui.

    - Ce morveux est pas normal. Grogna ledit Alan.

    *Ils vont continuer de discuter longtemps…?*

    - Quoi qu’il en soit… S’attaquer à la milice d’une ville n’est pas une bonne idée. Messieurs, montrez donc à ce jeune homme ce qu’il en coûte de défier l’autorité. Ordonna-t-il à ses subalternes.

    *Me prenne-t-il pour un idiot ? Pensent-ils vraiment que je vais rester là sans rien faire ?*


L’Ange balaya rapidement les alentours du regard. Une allée loin d’être large qui ne permettait pas à tous ces hommes de l’attaquer en même temps, mais qui ne lui permettait pas non plus de s’enfuir. Autant se frayer un chemin… Mais lui seul contre une vingtaine d’humains armés, c’était loin d’être équitable. Il leva le bras, cliquetis d’armure derrière lui. Visiblement, certains avaient compris qu’il mijotait quelque chose. Martèlement de bottes au sol. Ils s’avançaient. Un peu trop tard… Une rafale plus violente que celles qu’il avait utilisées jusqu’à présent envoya balader le barrage devant lui. À nouveau, il se mit à courir, sautant par-dessus les hommes juchant le sol. Quelques uns tentaient de l’attraper sans grand succès.

Cul-de-sac au fond de l’allée. Le destin s’acharnait sur lui… Il n’avait plus rien à faire ici, au diable les provisions, il avait amené les gardes loin de la femme et de son enfant. Il bondit sur une pile de caisse et attrapa la rambarde d’un balcon, s’y hissant.

    - Et bien… J’ai été ravi de faire votre connaissance messieurs, mais la sécurité mérite d’être… grandement renforcée. Un enfant venant à bout de soldats entraînés, faîtes en sorte que cela ne s’ébruite pas si vous tenez à votre réputation. Lança-t-il aux sentinelles qui arrivaient. Sur ce, je vous laisse.


Le sort de dissimulation tomba après l’incantation murmurée par Keylai. Ses ailes se déployant dans son dos. Un battement plus tard, il se retrouvait dans les airs, un large sourire aux lèvres.

Liberté. Il avait toujours adoré voler. Sans restriction. Cependant, à Althéa, il n’avait pas eu ce loisir mais maintenant… Il avait le temps de faire tout ce qu’il souhaitait, quand il le voulait. Puéril comme comportement il faut admettre, mais il avait goûté à la liberté et ne souhaitait certainement pas la perdre de si tôt.

Une prairie. Voilà qui serait parfait pour atterrir sans encombre et profiter du Soleil avant de se remettre en route. Il prit la peine d’observer les lieux du haut des airs avant de se poser, ne souhaitant disons… pas particulièrement se faire attaquer par ceux qu’ils avaient mis en rogne un peu plus tôt. Et il ne faisait aucun doute qu’il finirait par être recherché dans les environs. Ses ailes blanches se replièrent dans son dos.

    *Donc, ce soir je partirai pour le prochain village.*


Il s’étendit au sol, se perdant dans la contemplation du ciel. Bâillement. Cette petite rixe avec les soldats l’avait fatigué, ou plutôt, l’utilisation de ses pouvoirs dans un laps de temps aussi court l’avait vidé.

    - Génial… Soupira-t-il, las.


Le vent se leva, doucement. Agitant l’herbe de la plaine, et derechef, ses cheveux qui retombèrent devant ses yeux bleus.

    - Feln… Je te retrouverai. Lança-t-il dans le vide, conscient que personne n’entendrait cette demande si souvent formulée.


Oui, il devait garder espoir.

Spoiler:
 


_________________


Dernière édition par Keylai Cirindë le Mer 22 Aoû - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taomi
La Rédemptrice
La Rédemptrice
avatar

Messages : 321
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 25
Localisation : partout et nulle part

Feuille de personnage
Race: Sylvain
Classe / Rang: Sylvain mystique/ la rédemptrice
Camps: Neutre

MessageSujet: Re: Wind ~ PV : Taomi {RP Flashback}   Jeu 5 Juil - 12:14

Les humains.... créatures bien étranges que ceux ci, toujours a grouiller telle des fourmis dans les rues, marchander, mentir, et faire le mal autour d'eux, il n'y avait a dire vrais rien de plus corrompue que les humains, une jalousie et une soif de pouvoir sans faille les poussaient sans cesse à agir, comme ces gardes, voulant enfermer un enfant et le battre car celui-ci avait volé une pomme, une simple pomme... tout enfant fait des bêtises, ils ne font pas attention à ce qu'ils font... et dire que ces petit être innocents deviendrons un jours des hommes, des homme sans peur mais aussi sans coeurs, des hommes prêt à tout pour se faire remarquer par un autre homme, assis sur un trône, qui, richement paré n’hésite pas à envoyer son peuple au combat, jamais je ne comprendrais les humains, jamais je ne voudrais être comme eux, jamais je ne pourrais vivre vraiment avec eux, je ne comprenais d’ailleurs pas pourquoi nous les anges devions les protéger... certes ils étaient fragiles, mais ils étaient aussi fou, bien que les humains sous les mains de démons pourraient être dangereux... c'est peur être au final une bonne idée que de protéger les humains. Je regardais autour de moi, les femmes parées comme des poupées de porcelaine se promenaient la tête haute, alors qu'un enfant allais se faire battre, j'allais l'aider, mais un autre ange s'en chargea, je décidais donc d'observer de mon coin, alors que je me faisait observer...

Et oui, j'étais en tenue d’esclave, une simple robe blanche recouvrais mon corps, l'on voyais me genoux, et un bout de ma cuisse sur la droite, mais rien de bien provoquant non plus, Herkhael n'avais pas pour but que je me fasse violer, alors peut être était-ce ma longue chevelure blanche ou encore ma taille très mince qui faisait jaser ses damoiselles... désolé mesdames, je n'avais pas choisit le sexe masculin quand j'en ai eu l'occasion, je préfère être une femme, cela peut être bien plus dangereux qu'un homme.
Le temps que je regarde autour de moi le petit garçon était dans les bras de sa maman et l'ange, disparut, dans une ruelle, je me redressait en haussant les épaules, *et bien, une bonne action de faite pour lui, espérons que les garde ne lui en veuillent pas trop*

Je me redressait et m'avança pour partir, donnant au passage une pomme à l'enfant que j'acheta, les remarque fusèrent, j'avais offert une pomme à un voleur, quelle honte! tous cela me tirais un soupir las, je fis demis tour en levant les yeux au ciel, et m'aventura plus loin dans la ville, les odeurs d'épices, de poissons fraîchement pêché et de fruit et légumes emplissaient tout autours de nous, je continuais à marcher pensive, quand on me bouscula, une fois, deux fois, trois fois, je me retournais énervée, l'ange était poursuivit par plusieurs gardes, j'allais devoir l'aider, ou peut être pas, mais je voulais savoir ce qui allais lui arriver d'autre que le fer.
Je l'avais perdue, et je n'avais pas envie de courir plus, mais la curiosité m'avais tous de même pousser à le retrouver, il était entouré de gardes, de beaucoup de gardes, la pauvre, j'allais m'avancer pour l'aider cependant je n'eu besoin de faire se lever le vent, il s'en sortais très bien tout seul, il repris sa course folle, mais il n'en avait pas marre à la fin de toujours courir, n'avait-il pas d'ailes?
Je le suivait à nouveau quand il fut totalement bloqué, c'est seulement à cet instant qu'il se servit de ses ailes, pour voler, enfin il avais compris que les anges pouvaient voler, je passait souriante entre les gardes qui m'attrapèrent par le bras.

"ce gamin est des vôtres?"

Je déployais mes ailes totalement

"ça se voit pas?"

Il me secoua comme un prunier l'air énervé en grondant:

"alors dites lui de revenir immédiatement où je vous met au fer tous les deux"

Je haussait un sourcil, passant mes doigts dans mon collier d'esclave, puis je pris un air grave, pointant l'homme de l'index

"ce gamin est mon protégé, alors avises toi encore une fois de lui faire du mal et tu aura des nouvelles de la rédemptrice, maintenant si tu ne sais pas faire ton travail ce n'est pas de ma faute, mais un enfant qui vole une pomme c'est sur que c'est bien plus grave que le lys rouge! elle est de retour et vous vous en fichez totalement tous autant que vous êtes, alors écoutes p'ti père je te le redirais pas deux fois les anges vont pas vous protéger éternellement si tu continue a ne pas faire la part des chose, laisse cet ange tranquille ou tu ne pourra plus jamais dormir sur tes deux oreilles"

Je pris mon envole et retrouva rapidement l'ange, il paraissait jeune, très jeune, cependant son aura disait le contraire je le regardais là, allongé au sol, l'air grave et triste, e l'entendais murmurer, il avait l'air fatigué, trop fatigué, je m'approchais de lui discrètement, apparemment il cherchais quelqu'un, et il voulait le retrouver.

"oh oui, j'en suis sur, tu le retrouvera, quand deux bourrasques et trois coups d'épée ne t'épuiseront pas à ce point"

J'ouvris ma gourde et y versa deux petites gouttes bleues, c'étais de l'essence de tourne pluie, la fiole était très cher, mais je savait ou en trouver et comment en faire, donc, j'en avait un petit stock, cela devrais lui rendre de l'énergie assez rapidement, je secouait un peut la gourde et la lui tendis.

"bois ça jeun homme ça te fera la plus grand bien"

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moitaomi.deviantart.com/
Damiahn Van Keidwyn
L'Éternel Indécis
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 22
Localisation : En quoi ça t'importe ?

Feuille de personnage
Race: Haut-Dragon.
Classe / Rang: Banni, pour le moment.
Camps: Equilibre

MessageSujet: Re: Wind ~ PV : Taomi {RP Flashback}   Mer 22 Aoû - 23:38

À peine avait-il fermé les yeux, que des bruissements sur l'herbe l'assaillaient. Amplifiés par le vent, le son lui était plus caractéristique. Des bruits de pas. Ses iris saphirs contemplent à nouveau le ciel et les formes à la texture qui semble cotonneuse. Il attend. Patiemment que la personne, prenne la parole. Pourquoi semble-t-il si détaché ? Sans doute parce qu'il sait pertinemment que l'individu derrière lui est un Ange, au vu de son aura. Pourtant, il est en cavale non ? Les déserteurs ne sont certainement pas vu d'un bon oeil au sein de la structure militaire d'Althéa. Cependant, malgré le peu de temps qu'il a passé dans son monde d'origine, il sait reconnaître un militaire ou un vagabond ... Quelqu'un qui est dans la même situation que lui sans doute. Le chuintement se stoppe, tout près de lui.

    - Oh oui, j'en suis sur, tu le retrouvera, quand deux bourrasques et trois coups d'épée ne t'épuiseront pas à ce point.


Il chasse négligemment une mèche de cheveux qui gênait sa vision et se redresse pour être en position assise. Un soupir agacé franchit la barrière que forme ses lèvres. Oh, il sait très bien que sa maîtrise élémentaire est imparfaite, et surtout épuisante, pas la peine de lui faire remarquer. Vexé ? Oui, et plutôt crever que de l'avouer. Il se relève souplement, avant de se retourner pour détailler la demoiselle qui vient de lui adresser la parole.

Surprise. Ses sourcils s'arquent légèrement au-dessus de ses prunelles bleutées. Pas vraiment plus grande que lui, quelques deux centimètres tout au plus, elle possédait des très fins, typiquement féminins. Une cascade de cheveux d'une blancheur immaculée, ondulait sur ses épaules nues. De grandes ailes prenant naissance dans son dos l'encadrent, les plumes duveteuses se mouvant allègrement selon les désirs du zéphyr. Vêtue d'une simple robe courte de la même teinte que ses cheveux, elle se tenait devant lui, droite et fière. Il l'observe, lorsqu'elle lève le bras, tenant entre ses doigts une gourde.

    - Bois ça jeune homme ça te fera la plus grand bien.


Il recule de quelques pas, jaugeant l'objet avec méfiance. Il l'avait vu y verser quelques gouttes d'un liquide couleur cobalt. Bon d'accord, si c'était pour l'empoisonner, elle ne l'aurait pas fait sous son nez. Son comportement se révélait plutôt excessif à ce moment. Doucement, ses joues se colorent, passant de blanches à rosées. Il tourne la tête, fixant les arbres à sa gauche. Bien intéressant. Vraiment ... Keylai jette un coup d'oeil à la jeune femme avant de tendre la main pour attraper le cruche. Il porte celle-ci à ses lèvres, ayant au préalable humé le contenu -inodore cependant-, prenant une gorgée. Agréablement sucré. Il se contente d'une deuxième, ne tenant pas à vider tout le contenu et lui rend son bien. Déjà, il se sent mieux. Visiblement, elle n'avait pas menti. La fatigue s'envole peu à peu.

    - Merci ... C'est bien gentil à vous.


Il esquisse un mince sourire, ponctuant sa phrase qui n'était qu'un simple murmure d'une marque de gentillesse.

    - Est-ce... trop indiscret si je demande... ce que vous faites ici ? Et pourquoi vous m'avez suivi ?


L'Ange avait baissé les yeux vert l'herbe qui ondoyait à ses pieds, attendant la réponse de sa consoeur.

    HRP: Comment que c'est trop merdique ;w; Osef des fautes, flemme de corriger *PAN*



_________________


Dernière édition par Keylai Cirindë le Sam 3 Nov - 17:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taomi
La Rédemptrice
La Rédemptrice
avatar

Messages : 321
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 25
Localisation : partout et nulle part

Feuille de personnage
Race: Sylvain
Classe / Rang: Sylvain mystique/ la rédemptrice
Camps: Neutre

MessageSujet: Re: Wind ~ PV : Taomi {RP Flashback}   Mer 31 Oct - 1:07

    Je me tenais droite devant lui, il se méfiait je le voyais… pourquoi avait-il peur de moi ? Peut-être avait-il quelque chose à se reprocher, mais, contrairement aux autres anges, je n’avais rien contre lui, à dire vrais, je me fichais bien de son camps. Alors qu’il buvait dans la gourde que je lui avais donnée, je me posais devant lui, le regardant dans les yeux avec un sourire sincère. Pourquoi ? Je ne le savais pas, mais ce jeune homme m’intriguais au plus haut point, alors, si je pouvais lui venir en aide, pourquoi ne pas le faire de suite ? Cela ferais une bonne action, et quand bien même cela ne ferais qu’augmenter ma corruption au moins ce ne serait pas pour être le limer de ces chiens de dieux… Je lui souriais toujours amusée, le petit semblait vraiment effrayée, et puis, je dis le petit… mais l’âge n’as pas vraiment d’emprise sur les anges, cela se trouve, il est plus vieux que moi…


« Pourquoi t’avoir suivi… voyons voyons… peut-être parce que je te trouvais terriblement mignon et que je voulais faire ta connaissance ? »
    Je faisais volontairement passer un filet d’ironie dans ma voie, espérant qu’il n’allait pas y croire et le remarque de suite, cela serais ennuyeux qu’il me prenne pour une fan… Je me mis à rire. Puis redevint bien plus sérieuse.


« J’ai pensé que tu aurais besoin d’aide, tu es un élémentaliste du vent, j’en suis une aussi, mais moi, c’est comme une seconde nature chez moi, je pense que je pourrais t’aider ou te donner deux trois petit trucs. »


    Cette fois j’étais très sérieuse et je le montrais, je n’allais pas lui faire croire plus longtemps que j’étais une de ses filles de petite vertu qui voulait mettre dans ses draps les premiers garçons qui paraissait doux et naïf. Et puis, quoi de mieux que l’ancienne gardienne du vent pour aider un avatar du vent ? Zéphyr se montra comme pour appuyer mes dires, si le jeune homme contrôlait le vent il devait sans le moindre problème voir l’esprit devant lui. Je savais qu’un esprit s’attachait difficilement, surtout un de l’air, mais, après tout, il allait peut être trouvé cela normal qui sait ? Je préférais rester assise, comme ça, pas de doute, je ne me méfiais pas de lui, puis, le sourire aux lèvres, je fis apparaître une très petite tornade dans le creux de ma main.


« L’air est quelque chose de compliqué, c’est normale que tu aies du mal à t’en servir, moi-même j’ai eu beaucoup de problèmes avec cet élément, quand il ne te fatigue pas il se retourne contre toi, quand il ne se retourne pas contre toi il vise la mauvaise personne… »

    Je savais de quoi je parlais, combien de fois je m’étais retrouvée les quatre fers en l’air ? Peut être une bonne centaine de fois, si ce n’est plus, jusqu’à maitriser totalement cet élément et enfin, devenir gardienne du vent… Mais tout cela c’est du passé, je ne suis maintenant qu’une pauvre rédemptrice, jouet des dieux pour un temps… que me feront-il quand ils seront lassés ?

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moitaomi.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wind ~ PV : Taomi {RP Flashback}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wind ~ PV : Taomi {RP Flashback}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes de Shibai :: Les Terres Franches :: Aratanye, la Comté du Nord :: Les Côtes du nord-
Sauter vers: