Les Mondes de Shibai

Haut Dragon , Ange , Démon ....saurez vous imposer votre race et contrôler les Terres Franches ?
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercher

Partagez | 
 

 Amuria, est-ce même mon nom?

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Amuria, est-ce même mon nom?   Lun 30 Avr - 5:01

Nom :

Prénom : ... Je... m’appelle… Amuria

Âge : … 20 ans

Sexe : féminin

Race / Monde d'origine : je suis une... humaine des Terre franche, je n’abandonnerai pas ça.

Alignement : neutre

Rang / Classe Sociale : aucune/vagabonde

Description physique :
Spoiler:
 

Je regarde autour de moi dans cette pièce inconnue. Il y a une vitre qui semble refléter mon reflet. Je ne crois pas que je suis très grande et ma taille semble fine. Je manque de charme dit féminin, ma poitrine n’attirant pas l’attention par sa maigre taille. Je crois plutôt que c’est mon visage qui fait mon charme malgré le fait qu'il semble un peu enfantin. Ma peau est fine et lisse sans le moindre défaut. Mon nez est menu mais surtout mes yeux sont d’un bleu ciel qui semble pourtant profond. Mais c’est ma chevelure qui est unique. Brillant littéralement comme un arc-en-ciel, ceux-ci brillent d’un éclat multicolore. Commençant du rouge à la racine et finissant au violet à la pointe, je doute qu’ils soient naturel pour une humaine mais je ne connais pas la raison de ceux-ci. Mais ce n'est pas le seul point qui ne semble non humain plus que je regarde. Ma peau n'a absolument pas le moindre défaut peu importe où je regarde, mes yeux donnent l'impression d'être vide, comme si je n'avais aucun point sur lequel je me concentre et mon visage fait très pâle en comparaison avec ma chevelure coloré.

Il y a une porte dans la pièce mais je ne peux sortir nue sans provoquer d’émoi. J’analyse la pièce du regard et tombe enfin sur une robe simple. Je l’enfile et retourne vers le miroir. C’est une simple robe blanche retenue pas mon cou, laissant mon dos ouvert. Elle est très légère et n’entrave en rien mes mouvements. Elle descend jusqu’à environ la moitié de mes cuisse mais il manque quelque chose.





Des sous-vêtements. Je fouille un peu et en trouve enfin à ma taille et puis je les enfile avant de me diriger vers la porte. Mais un dernier détail attire mon regard alors que ma main touche celle-ci. Sur le bureau où se trouvait la robe se trouve aussi une petite boucle orangé. J'hésite un instinct puis je la place dans mes cheveux avant de partir.

Description morale : Ma mémoire me fait défaut. J’essaie de faire une analyse sur moi-même pour voir comment je suis supposé agir. C’est mauvais signe, je n’ai pas une image claire. Je dois faire attention, rester prudente. Les gens ne peuvent pas me comprendre, je suis trop différente. D’abord analyser une situation avant d’agir, ne jamais se précipiter. Je dois partir de cet immeuble avant qu’on ne me retrouve. Non… on m’a aidé ici. Quelqu’un a choisi de laisser faire le sens commun pour me venir en aide, je lui suis redevante. Non je n’ai aucune raison de l’aider, ce n’est pas parce qu’elle a agi en laissant le sens commun de côté pour faire place à la gentillesse et la confiance que je dois en faire autant… pas vrai?

Non, je dois partir, rester ici va la mettre en danger. Et puis je ne peux pas faire véritablement confiance aux humains, jamais. Je dois comprendre ce qui se passe et surtout, qui et qu’est-ce que je suis vraiment. Je crains les humains mais pourtant j'en suis dépendante, je ne peux vivre sans leur présence. Je ne sais pas comment je vais m'en sortir avec cette ambiguïté mais je vais trouver un moyen. Je peux vivre dans la nature, si je ne peux faire confiance aux humains, je vais survivre grâce aux plantes et animaux. Je peux facilement trouver à boire et à manger et en partageant ma nourriture je gagnerai la confiance des animaux. Leurs simples présences m'aideront à survivre.

Histoire : Comment je me suis retrouver ici? Je ne suis pas sure. Mes mémoires sont floue au mieux, manquante au pire. Je sais que je suis humaine, ou du moins que je l’ai déjà été. Il y a quelqu’un à mes trousses car je me suis échapper. J’étais prisonnière, on a fait des expériences sure moi, on testait. Mais avant cela… je ne sais pas.

Mes souvenirs ne vont pas plus loin qu’une cellule de verre. J’étais observé. Comme un poisson dans un bocal. Un rat dans une cage. Pourquoi moi? Quel genre d’expérience a-t-on performer? Qui était mon geôlier? Je ne sais rien de tout ça. En fait je ne comprends que peu de chose malgré mon habiliter d’analyse et comprendre n’importe quoi. Mais je sais que je ne suis plus tout à fait humaine. J’ai été modifié, trop pour être humaine, pas assez pour être autre chose.

Mais je ne pouvais pas rester. Je ne serais jamais libre si je ne faisais que subir. Mais je ne pouvais pas, j’ai besoin de gens près de moi pour survivre. J’ai donc attendu le bon moment, si je ne pouvais être seule, on partirait à deux. Car je n’étais pas seule dans cette situation. D’autres étaient prisonniers, à la merci de ce qui nous retenait prisonnier. Je ne pouvais dire qui, quoi ou même combien de gens me tenait à leur merci, probablement le résultat d’une quelconque drogue ou magie.

Le jour clé arriva donc, on était en train de me transporter lorsqu’une secousse se produisit et que les gens se mirent à hurler diverses choses. Je ne pris pas la peine de savoir de quoi il s’agissait que je relâchai une décharge vital autour de moi, détruisant au passage les liens qui restreignait mes mouvement. Rapidement je filai vers l’entrée que j’avais identifiée des mois plus tôt. Mais j’avais des gens à ma poursuite et la première décharge m’avais déjà affaiblit mais je n’avais pas le choix. J’en envoyai une deuxième vers le plafond cette fois-ci et provoqua l’effondrement de celui-ci entre moi et mes poursuivant et je pu enfin m’enfuir dans la forêt à l’extérieur. Mais je n’avais presque plus d’énergie et avant longtemps je perdis connaissance dans la forêt.

Je pensais que ça serait la fin. Je savais que j'aurais dû m'échapper avec quelqu'un d'autre pour pouvoir récupérer mes forces mais l'opportunité était trop bonne pour que je la laisse passer. Mais c'est étrange, je suis consciente de mon entourage, j'entends les bruits de la nature. Je vois, il n'y a pas juste la présence humain qui peut me rendre de l'énergie, la nature aussi. Mais ce niveau est trop bas, je ne serais pas capable de trouver à boire ou à manger avant que je ne sois trop faible. Et puis c'est fini, j'entends des bruits de pas approcher. Mes poursuivants m'ont rattrapé.

-Hey! Vous allez bien?

? Cette voix m'est inconnue. J'essaie d'ouvrir mes paupières pour voir qui est-ce mais mon corps n'a même plus assez de force pour ça.

-Venez par ici, il y a une fille inconsciente dans l'herbe!

Il n'est donc pas seul. D'autre pas viennent le rejoindre, je dirais qu'ils sont quatre maintenant.

-Quelqu'un la reconnais?
-Non, je crois qu'on la reconnaîtrait facilement si on avait vu une fille avec des cheveux arc-en-ciel.
-Elle n'est probablement même pas humaine. Ça ne peut pas être naturel cette couleur.
-Et alors? Regarde la un peu, je suis sure qu'elle va valoir une fortune sur le marché des esclaves.
-Est-ce que tu l'as regardé un peu? Elle a perdu connaissance au milieu de la forêt, elle s'est enfuit de quelque part.
-Justement, elle était déjà prisonnière, on lui rend service en la ramenant en terrain connu.
-La ferme imbécile, tu ne penses qu'à l'argent. Aller, aide moi un peu on va la ramener chez moi c'est plus près.
-Pas besoin, elle a l'air légère, je peux le faire seul.

On me souleva du sol et le reste du trajet fut en silence. Le temps qu'on soit arrivé à son domicile, soit environ une demi-heure j'avais récupéré assez d'énergie pour bouger mais je gardai cette information pour moi. Si je pouvais marcher il me déposerait et j'obtiendrais moins d'énergie ainsi. Ils furent accueillit par la femme de l'un des trois hommes (je ne suis pas sure duquel, peut-être était-ce même leur mère et qu'ils étaient frères ou encore leurs sœur) et on me reconduisit jusqu'à une chambre avant de repartir probablement vers les hommes.

Je commençai par m'habiller et vérifier l'état de mon corps. Il me manquait encore de l'énergie mais je pouvais me déplacer sans encombre. Je collai mon oreille sur la porte et entendit des voix lointaine. Ils se demandaient probablement quoi faire. C'était pourtant simple, je devais partir. Des gens dangereux étaient probablement à ma poursuite. Et maintenant était le moment parfait. Ils ne se doutaient pas que j'étais consciente en plus d'être occupé à parler. J'ouvris la fenêtre et regarda en bas. J'étais au rez-de-chaussée, parfait. Aussi silencieusement que possible je sortis par la fenêtre et m'éloigna de cette cabane dans les bois en la mémorisant. Je ne sais pas qui ces gens sont mais je sais qu’un jour je reviendrai et trouverai un moyen de les remercier de m’avoir aidé au moment le plus vulnérable de ma vie.

But ou quête : comprendre

Animal de compagnie : aucun

Pouvoirs :

Analyse : ce pouvoir permet à Amuria d’analyser une situation, un objet ou mon environnement. Lorsqu’activé il ne fait qu’augmenter mon sens de l’observation mais plus je me concentre sur un point plus je peux en obtenir des informations. Après quelques minutes ou plus selon la complexité de l’objet, je peux même découvrir toutes les capacités d’une personne ou d’un objet.

Régénération naturel : Simplement en étant à proximité d’un être vivant je me régénère de mes blessures ainsi que mon énergie magique plus rapidement. Cet habilité est plus efficace avec les êtres humains mais moins avec les être inanimé comme les plantes.

Décharge vital : capacité aussi dangereuse pour moi-même que mon ennemie, cette capacité utilise ma vie pour créer une énergie primal que je peux utiliser comme projectile, pour renforcer mes attaques de corps-à-corps ou transférer de l’énergie à quelqu’un en le touchant mais je n’utilise ce pouvoir qu’en dernier recours car il utilise beaucoup d’énergie. Aussi le transfert ne fait que redonner de l'énergie physique et magique, il ne permet pas de guérrir les blessures.

Code présent dans le règlement :code bon (Kalec)

Autres : en plus de ses pouvoirs elle a une grande maîtrise de la magie blanche, capable de faire des projectiles ou des boucliers pour se protéger mais est complètement incapable d’utiliser celle des ombres et ses blessures ne guérisse pas naturellement, seulement avec sa régénération naturel.

Ou avez-vous connu le forum ? J’y suis déjà


Dernière édition par Amuria le Lun 30 Avr - 16:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kalec
Golden Boy ( connu sous Jorah)
Golden Boy ( connu sous Jorah)
avatar

Messages : 369
Date d'inscription : 25/09/2010
Age : 28

Feuille de personnage
Race: Haut dragon/Renégat
Classe / Rang:
Camps: Neutre

MessageSujet: Re: Amuria, est-ce même mon nom?   Lun 30 Avr - 9:02

Rebienvenu ( c'est la saison des doubles comptes dis donc)

Ta fiche me convient hormis qu'elle est assez courte. Tu atteint de justesse les lignes nécessaires.

Pour tes pouvoirs je n'ai pas grand chose à dire, sauf pour ton pouvoir de guérison qu'on espère que tu saches le modérer. ( Pas que tu passes de gravement blessé à en pleine forme rapidement).

En attente de l'avis de Tullia. : )

_________________
Tout ce que nous sommes n'est qu'une étape vers ce que nous pouvons devenir

Forme de dragon

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tullia Estrama Von Raijer
Fonda Suprême ( adorée )
Fonda Suprême ( adorée )
avatar

Messages : 787
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 28
Localisation : En pleine sieste ....

Feuille de personnage
Race: hybride Haut Dragon/humain
Classe / Rang: Duchesse humaine, Conseillère Diplomatique Royale
Camps: Equilibre

MessageSujet: Re: Amuria, est-ce même mon nom?   Lun 30 Avr - 12:22

Je suis d'accord avec Kalec, sur le point de l'histoire un peu courte. C'est dommage surtout pour la fin de celle ci, un peu plus de détails sur comment elle survit et ce qu'elle fait parmi les humains seraient le bienvenu je pense ^^.
pour les pouvoirs je n'ai rien à dire, mis à part qu'étant donné la jeunesse de ton personnage, il ne faut pas s'attendre à une grande maitrise dans les détails.

Pour valider ta fiche, j'attends donc une amélioration au niveau de la fin de ton histoire ^^ .

_________________

-Fonda Suprême (adorée), pour vous servir ~.....

Dragon form :
Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shrikan.deviantart.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amuria, est-ce même mon nom?   Lun 30 Avr - 16:24

Bon voilà c'est fait. J'en ai profiter pour ralonger les description un peu aussi. Aussi son pouvoir ne permet pas de guérrir, uniquement de transferrer de l'énergie, je l'ai préciser vu la mésentente.
Revenir en haut Aller en bas
Tullia Estrama Von Raijer
Fonda Suprême ( adorée )
Fonda Suprême ( adorée )
avatar

Messages : 787
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 28
Localisation : En pleine sieste ....

Feuille de personnage
Race: hybride Haut Dragon/humain
Classe / Rang: Duchesse humaine, Conseillère Diplomatique Royale
Camps: Equilibre

MessageSujet: Re: Amuria, est-ce même mon nom?   Mar 1 Mai - 15:29

Je valide ^^ .

_________________

-Fonda Suprême (adorée), pour vous servir ~.....

Dragon form :
Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shrikan.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amuria, est-ce même mon nom?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amuria, est-ce même mon nom?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes de Shibai :: Coté Personnage :: Fiches de Présentation :: Fiches refusées-
Sauter vers: