Les Mondes de Shibai

Haut Dragon , Ange , Démon ....saurez vous imposer votre race et contrôler les Terres Franches ?
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercher

Partagez | 
 

 la chaire contre le sang [khorn + libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kaelaan Essiyaa
Inventeur
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 25
Localisation : chez moi

Feuille de personnage
Race: Ange
Classe / Rang: Chevalie
Camps: Neutre

MessageSujet: la chaire contre le sang [khorn + libre]   Mar 17 Avr - 20:07

Aexa et moi étions toutes deux en plein millieux de ce plateau, je n'avais pas envie de rentrer chez moi tout de suite je decidais donc de camper, je partis chasser alors que mon amie de metal préparait un feu, faim, oui j'avais faim! et la lune brillait à son zenyth, une Lune pleine et rousse doucement je me concentrais, j'ecoutais le chant de la nature, perchée dans mon arbre, non loin de moi il y avais une biche, elle selblais calme, ne m'avais donc pas remarquée, je m'approchais toujours, et pris ma forme loup discrètement avant de bondire sur ma proie!
C'étais seulement sous cette forme que j'aimais le gout de la chaire crue, elle brulait délicieusement ma langue, je gardais la jugulaire de l'animal sous mes crocs en attandant qu'elle ne fasse plus le moindre soubresaut puis je la lachais, sans savoir comment j'allais la transporter, je n'aimais pas ma forme loup, j'avais envi de la garder le moin possible.

Je sortis donc un couteau et depecait l'animal... biensur cela ne se fit pas sans consequences, je fut rapidement le visage les mains, le cou et le buste couvert de sang de biche, j'essuyais mes mains sur mon jupon et emballais la viande dans des feuilles avant de les emmener au campement.
Aexa m'attendais sagement devant le feux, je sortis les morceaux de viande, et toujours aussi silencieuse que la nuit je piquais les morceaux de viandes avant de les mettre sur le feux, je sentais la douce odeur de la viande qui chauffais sur mon feux et entendais le bois craquer en regardant les flammes danser.
Etant seul je me permetais de pousser une chansonette, les flammes de la même manière qu'Aexa se mirent à danser, virevoltant autour de moi quand je me stoppais net...

Dans cette grande etendue noire je n'étais pas seul, je sentais qu'il y avais quelqu'un d'autre, mais pas le moindre battement de coeur, rien que du silence mais un presence, je sentis un frisson monter en moi, le vent sechais la sueur qui coulais le long de ma nuque, je respirais doucement, les flammes me rassuraient cependent je ne pouvais m'empecher de ressentire cette angoisse de ne pas être seul, comme si quelqu'un m'observait...
je me dressait Aexa sentant mon angoisse se mis juste dèrrière moi, elle ecoutais elle aussi.

"il y a quelqu'un?"

la voie metallique du robot me fit sursauter, je lui fit signe de se taire puis une fois rassurer je me rassit près du feux et commençais mon repas, toujours le même sentiment me preocupais, je n'étais pas seul, mais je n'entedais pas le battement du moinde coeur...
que pouvait bien être cette créature???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la chaire contre le sang [khorn + libre]   Mar 17 Avr - 21:01

Il faisait nuit noir, il n'y avait pourtant pas de nuage, seul la lune.
La pleine lune qui éclairait le visage du vampire.
Khorn venait à peine de sortir des bois, devant lui s'offrait la vue d'une immense étendu, sans arbres sans ombres, juste de l'herbe et cette lune silencieuse.

Le spectre n'aimait pas les terrains découvert mais au loin il apercevait une lueur, une étincelle dans le regard le vampire n'avait pas mangé depuis quelques jours et sa soif était comme un poignard qui lui transperçait l'estomac.
Sa gorge le brûlait réclament un peu de se liquide si magique que le sang.

Le vampire alors équipé de son habituel veste noir en cuir qui découvrait ses bras musclés ceux là même recouvert par sa longue cape dont l’extrémité était composé d'une capuche de soie sublime.
Il portait un simple pantalon de cuir qui allait parfaitement avec son haut et des bottes tout aussi noires que les précédents.

Il enfila sa capuche et tel une ombre s'avança le plus discrètement possible de la lueur.
Plus il se rapprochait plus il était prudent, s'allongeant même sur le sol pour continuer son avancé, en rampant.
Il ne s'agissait en réalité pas d'une lueur mais d'un campement, où se réchauffait au près du feu une femme et une machine.

Khorn, ne pouvait rêver mieux il s'avança encore sans un bruit et observa un long moment les deux individus préparant son plan d'attaque.
Le vampire avide de sang bavait, salivait et s'imaginait déjà vider la gamine de son doux nectar.

Jusqu' au moment précis où il passa à l'action tel une ombre il se faufila derrière la jeune femme mais au moment de passer à l'action il hésita.
Que faisait elle au milieu de nul part?
C'était louche et le vampire alors à découvert s'était arrêter juste derrière elle un dague en main...

"Coucou!!" Finit-il par dire.

Khorn ne savait pas trop pourquoi il s'était annoncé mais maintenant que c'était fait il ne pouvait plus reculer.
Il alla s'asseoir près du feu et continua

"Avant que je te tue dites moi ce que vous faites ici, c'est louche..."


Le vampire ne plaisantait pas, il avait réellement l'intention de la tuer ici, mais il savait qu'elle ne pourrait lui échapper alors pourquoi ne pas faire ample connaissance.

*Méfie toi, reste à bonne distance d'elle et de sa machine, on sait jamais*

Le spectre du chaos était toujours prudent, mais cette fois ci l'était il pas assez....
Revenir en haut Aller en bas
Kaelaan Essiyaa
Inventeur
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 25
Localisation : chez moi

Feuille de personnage
Race: Ange
Classe / Rang: Chevalie
Camps: Neutre

MessageSujet: Re: la chaire contre le sang [khorn + libre]   Mer 18 Avr - 11:22

Toujours cette angoisse, toujours ce souffle froid dans mon dos, mais pas le moindre battement de coeur, une voie s'éleva derrière moi, une voie masculine que je ne connaissait pas, elle appartenais à une homme vêtu tout de noir, puis il s'assit près du feux, Aexa se redressa, debout derrière moi, prête à attaquer en cas de danger, d’après ce que j'avais compris l'homme voulais me tuer, je compris bien vite pourquoi je n'entendais pas son coeur battre, tout simplement par-ce qu'il ne battais pas... il était figé dans le corps du jeune homme... ou plutôt du vampire... et vampire et lycan ne s’entendaient pas... moi je n'avais rien contre eux... mais beaucoup nous mettaient tous dans le même sac... une seul morsure et je risquai de mourir... et vice versa, telle était notre malédiction.
Suite à sa phrase Aexa lui lança une puissante onde de choque:

"oui, je suis, une arme"

Sa voie à elle sonnais tout haut et mécanique...
tout en grognant et faisait résonner ma voie dans son esprit:

*il ni y rien de louche à ce que je veuille me reposer sur le chemin du retour de ma maison*

apparemment il voulais faire de moi son dîné, mais je n'étais pas là pour cela, je voulais juste faire une pause, et rester en vie, il était tel un spectre dans l'ombre alors que les flammes dansaient sur mon visage, je n'avais plus peur, je savais face à qui j'étais, je n'était plus angoissée par une ombre qui était à mes talons, mais je craignait tout de même le vampire face à moi, je le fixais, bandant tout mes muscles prête à attaquer, tout était calme, j'entendais les aiguilles de ma montre marquer les secondes, les mécanisme d'Aexa bouger, mais chez lui je n'entendais rien, ni coeur ni respiration... fascinant... mon regard mauvais toujours pointé sur le vampire je décidais de savoir a moi aussi ce que je voulais savoir.

*et toi que fais-tu ici? le vampires ne sont pas censés rester dans leur bois?*

Toujours ce calme angoissant du côté de l'ombre vampirique, j'étais toujours prête à la moindre attaque, j’espérais juste seulement qu'il n'allais pas attaquer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la chaire contre le sang [khorn + libre]   Mer 18 Avr - 15:51

Khorn n'eut pas longtemps à attendre une réponse, quelques secondes à près son entrée en face de ses nouveaux compagnons de jeux, la machine le propulsa plus loin grâce à une puissante onde de choc.
Et répliqua "oui, je suis, une arme" comme pour répondre à une de ses questions tandis que le jeune vampire fit un saut perilleux arrière sous le choc et arriva à atterrir sur ses jambes dans une posture guerrière et élégante.
Les deux jambes écartés et fléchis, le bras gauche devant lui touchant le sol et le deuxième tenant sa dague.
Il se releva nonchalamment, les yeux peinte d'une lueur machiavélique, il craqua ses cervicales de l'un et de l'autre côté de sa tête et resta en retrait de manière à avoir la vue sur les deux protagonistes.

Khorn les avaient mal jugés il ne pensait vraiment pas qu'aucun des deux ne puissent se défendre contre lui, or même le robot lui tint tête.
Une voie résonna alors dans sa tête, une voie qu'il ne connaissait pas et qui semblait parvenir de la jeune femme.

*il ni y rien de louche à ce que je veuille me reposer sur le chemin du retour de ma maison*

Le jeune homme ne répondit rien, il ne connaissait pas bien les environs, il ne doutait donc pas qu'il puisse exister un village non loin de là, où pouvait vivre un certain nombres d'habitants.
Une idée germa dans son esprit comme une fleur voyant le jour.

Il se croyait en parfaite possession de ses moyens capable de venir à bout de n'importe qui de cette jeune fille et de cette boite de conserve.
Analysant encore la situation, le vampire se révélait cependant prudent, et une voie résonna alors une nouvelle fois dans sa tête.

*et toi que fais-tu ici? le vampires ne sont pas censés rester dans leur bois?*

Comment une simple jeune femme avait elle pu deviner tout de suite qui était il vraiment?
Par quel tour de magie, il y avait bien quelque chose de louche et cette femme était la clé à son énigme.
Réfléchissant de nouveau, le vampire rangea son idée dans une partie de son cerveau, si il s’avérait qu'il ne se trompait pas sur l'origine de cette fille alors il ne prendrai pas le risque d'essayer de l'épargner.

"Ainsi vous m'avez découvert, par je ne sais quel tour de magie, vous devez donc savoir quoi qu'il en soit que vous n'avez pas l'ombre d'une chance face à moi. A moins que vous ne sachiez quelque chose que j'ignore."

Khorn parlait légèrement sa voie était envoutante comme tous ceux de son espèce les vampires étaient née pour devenir des chasseurs, des armes puissantes amadouant leurs proies pour mieux les tuer.
Leurs manières avaient toujours fait d'eux une race de noble combattants, mais les vampires étaient pour la plupart trop sûr de leurs talents.

Le jeune vampire encore un peu jeune était arrogant et sûr de lui, enfin paraissait, il était pourtant assaillis d'un nombre incalculable de doute et cherchait à démasquer la jeune femme, d'où sa provocation.

Ils étaient seuls pas de témoins et le vampire était dans son élément près à s'attaquer à la jeune femme à la moindre occasion, il devrait cependant penser à neutraliser d'abord sa machine, il ne voulait pas être gêner pour savourer la tendre cher qu'il s'apprêtait à dévorer...

"Je suis Ravage, humble vampire, je ne cherche pas la confrontation, mais un peu de sang, si vous avez l'amabilité de me prêter le votre alors j'épargnerais votre misérable existence à toi comme à ta machine."

Il ne voulait pas dévoiler sa véritable identité préférant se faire connaitre sous ce nom d'emprunt qui ne le quittait plus.
Le vampire sourit de toutes ses dents, ses crocs sortis, sa face éclairé d'un sourire qui n'annonçait rien de bon, juste l'envie de sang, de meurtres, de souffrances et d'agonie.
Une légère brise soufflait contre sa peau, une température très agréable malgré cette nuit sombre le rendait encore plus confiant.
Le vampire était concentré, rien ne le détournerai de son objectif...

Revenir en haut Aller en bas
Kaelaan Essiyaa
Inventeur
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 25
Localisation : chez moi

Feuille de personnage
Race: Ange
Classe / Rang: Chevalie
Camps: Neutre

MessageSujet: Re: la chaire contre le sang [khorn + libre]   Mer 18 Avr - 19:23

Je regardais le vampire tomber sur ses pied, et j'applaudissait avec un sourire amusée puis j'avançais vers lui, fière, il était très fière et pensait surement pouvoirs nous tuez Aexa et moi en deux temps trois mouvements, cela me faisait rire intérieurement, je restait droite face à lui faisant mine d'être décontractée mais je savais pertinemment que j'étais prête à attaquer.
Il semblais intriguée par le fait que je savait de quelle race il faisait partie, je pointais mon doigts en direction de sa poitrine avec un large sourire.

*ton coeur ne bat pas*

Il était tellement fanfaron, tellement sur que je ne ferais pas le poids et également tellement fixé sur nous deux qu'il n'avais pas vue les archée et leurs jolies arbalettes toute neuves pointées sur nous.

*cela ne fais pas le moindre doute, fort comme tu es tu vas tous les buter et nous pousser au massacre*

Je regardais les humains par dessus l'épaule du vampire un air faussement perplexe, Aexa elle s'occupai de surveiller tout ce beau monde et approchais sa tête de moi.

"je vais tuer tes ennemis, ce sera amusant..."

Je riait silencieusement, prête à parer la moindre attaque en en guettant le premier signe, je comptais laisser le vampire faire, après tout il avais faim je le laissait donc manger ou plutôt boire, ainsi je serrais tranquille et il n'aura plus soif, surtout que mon sang ne lui plairais pas...
Je m'assis donc, lui montrant que je ne comptais pas l'aider, toujours avec le même sourire et sortis mon violon en souriant

*un conseil, bouche tes oreilles*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la chaire contre le sang [khorn + libre]   Jeu 19 Avr - 8:04

Khorn était même trop concentré dans son dos s'avançaient de nombreux archée.
Il était trop préocupé pour les avoir entendu arriver, la jeune femme l'intriguait au plus haut point.
Elle s'était avancé vers lui, et lui avait de nouveau envoyé un message dans sa tête.

*ton coeur ne bat pas*

Donc cette jeune femme avait pu reconnaitre en quelque secondes Khorn juste à cause de son coeur.
Vraiment très intrigante...
Il eu cependant comme un mauvais pressentiment, il y avait quelque chose dans l'air autour d'eux qui n'était pas clair et il s'en rendait compte, au moment où l'inconnue lui exposait la situation le vampire avait déjà compris, il s'était retourné et avec des mouvements secs rapides et précis des armes de jet étaient sorties une à une dans sa main il les avait envoyé droit sur les archer trois armes en moins d' une seconde.

Et trois archées tuez en aussi peu de temps une dague planté en plein front.
Le vampire grognait et courut se mettre latéralement en position de combat pour avoir une vue et sur les inconnues et sur les archées.

Il ne savait toujours pas si l'inconnue allait essayer de profiter de la situation pour l'attaquer et préférait tout de même garder ses distances.
Il n'avait plus de couteau de lancer, il devrait se battre au corps à corps mais comment approcher autant d'hommes sans en plus ne pas se mettre a découvert de la femme et sa machine.

Les hommes armés devant lui n'avaient pas l'intention apparemment de nuire à la santé de la jeune femme, surement parce qu'il semblait le plus dangereux et elle incapable de se battre.
Le vampire était mal engagé.

"Je suppose que vous voulez ma mort?" Il sourit machiavéliquement, jouant au bluff, ses dents à nue. "J'ai abattu trois des votre en une seconde, il vous reste un petit espoir de partir vivant, je vous laisse trois secondes." Et il compta sans vraiment y croire. "Un... deux...trois..."

Quelques hommes avaient reculé l'air un peu effrayé mais comme la plupart était resté, alors ils s’avancèrent l'air encore plus déterminé.
Khorn avait compté en même temps ses ennemies, 12 en tout, de quoi le faire réfléchir et tous était armé.
Il devait être tombé sur un escadron d'elfes, c'était bien sa veine, les meilleurs archées parait il.

*Merde. Ont pas l'air commode...*

Il n'y avait pas à réfléchir il devait les anéantir, il sortit ses dagues l'air décontracté, les aiguisa avec un sourire en les frottant l'une contre l'autre.

"Bon bah.... adieu."

Puis en une fraction de secondes il baissa significativement la pesanteur qui pesait sur lui et bondit tel une fusée, il zigzaguait pour éviter les flèches que les elfes lui tirait, il était si rapide si agile qu'aucune ne le toucha, il était carrément flou cependant cette baisse de pesanteur affectait son énergie qui se dégradait très rapidement il du la stopper lorsqu'il atteint les hommes, ses mouvements étaient moins rapide mais personne n'avaient encore eu le temps de sortir leurs armes de corps à corps.

Il ondula entre ses adversaire et trancha toute chair passant à sa portée, son étoile des enfers en mains semblait tournoyé, il s'agissait d'une dague entouré d'un halo rouge ensanglanté, elle pouvait coupé n'importe quel matière comme on couperait du papier.
Quatre ennemies tombèrent, deux égorgés, deux autres éventrés, seulement il fût repoussé par les huit autres qui avaient enfin sortis leurs armes.
Les lames s'entrechoquaient et Khorn aussi rapide soit il fut entaillé à de nombreuses reprises sur les bras.

Il esquivait en grand nombre d'attaques, il ne faisait plus attention à l'inconnue mais se dirigeait vers elle en reculant.

Il vit une opportunité, les elfes ne se défendaient plus et laissaient leurs points sensibles à l'air libre, ils se contentaient de l'assaillir de partout.
Il tomba sur un genoux de sa dague en main gauche para les quelques attaques qui arrivaient jusque lui tandis que de sa main droite il transperça le cœur d'un elfe, s'allongea et faucha deux autres qui s'approchaient de lui, avec une rapidité presque renversante il frappa du pied la figure de ceux tombés au sol, leur broyant la figure et faisant tremblé la terre sous ses pieds.

Le vampire avait une force titanesque lorsqu'il s'agissait du combat à main nue.
Trois elfes venaient de mourir en plus, mais lorsqu'il se releva il fût lacéré au niveau de la hanche.

Sa vision se troubla, et il manqua de tomber au sol.

*Non pas maintenant... Je ne peux pas flancher.*

Rassemblant ses quelques forces il réussit à se relevé et recula encore brusquement arrivant au niveau de l'inconnue.
Il en restait cinq, mais peu de forces au vampire...

Revenir en haut Aller en bas
Kaelaan Essiyaa
Inventeur
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 25
Localisation : chez moi

Feuille de personnage
Race: Ange
Classe / Rang: Chevalie
Camps: Neutre

MessageSujet: Re: la chaire contre le sang [khorn + libre]   Sam 21 Avr - 12:36

Le vampire se battais bien, mais il épuisait bien vite ses forces, il n'allais pas tarder à ne plus en avoirs, je le regardais, passant les cordes de mon archet à la pierre, je le regardais toujours, allais-je intervenir? pourquoi pas, alors qu'il commençais à ne plus avoir la moindre force je posa doucement mon violon sur mon épaule et commençais à jouer, la mélodie enchantée se mit à résonner tout autour de nous, les humains perdirent peu à peu le contrôle de leur corps et se mirent à danser, je regardais Aexa et lui fit signe que c'étais son tours, tout en suivant le rythme de la mélodie enchantée elle attaquais, on avait l'impression qu'elle dansait, elle tournoyais au milieux de ce qui était pour elle un ama de chaire et d'os, elle les étripais, les égorgeais, les démembrais, pour elle tout cela n'étais qu'un jeux.

De mon côté je donnais mon énergie au violon, pour que celui ci soit puissant, je jouait toujours avec une rage et une détermination digne d'une guerrière, la musique enchantais tout ce qui se trouvais autour de moi, il ni y'avait plus que mon violon et moi...
Je regardais les cadavre s'entasser pendent que mon être de métal se battais, les hommes hurlaient meurs douleur, tous avaient peur d'Aexa, et ils avaient de quoi, elle était agile et sans pitié, elle était là pour tuer, juste pour tuer, et cela l'amusait, j'avais créer une arme, une arme qui était dangereuse entre de mauvaises main, mais malgré moi j'aimais cette arme... vraiment... elle était l'oeuvre de la vie de mon père, ce qui le raccrochais encore à moi, elle était mon oeuvre, ce qui faisait de moi une vrais technomancienne.

Plus les corps tombaient plus Aexa riait, plus la musique était puissante, bientôt il n'y eu plus personne, je m'approchais du vampire, j'avais arrêter de jouer mais mon violon était toujours dans ma mains, du bout de mon archet je pointais le vampire

*non tu n'a pas abattus trois de miens, je me fiche bien de ces humains là, seul ma famille m'importe, oui je veux votre mort, mais je vais surement vous garder en vie*

Aexa vint nous rejoindre avec un jambe d'un des hommes

"je crois qu'il est cassé"

Je souriait à Aexa mais ne lâchais pas le vampire des yeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la chaire contre le sang [khorn + libre]   Dim 29 Avr - 11:11

Alors que Khorn semblait épuisé l'inconnue vint se joindre à ses côtés, le jeune vampire était dépité.

*C'est pas le moment de jouer, ils vont me submergé et elle joue du violon*


Mais alors qu'il ne s'y attendit pas lorsque la jeune femme se mit à jouer de son instrument le vampire et ses ennemis se mirent à danser en accord avec la musique.
La musique empêchait les archers de se concentrer et d'attaquer ils dansaient comme des marionnettes tandis que le robot lui commença à découper les ennemis du vampire.

Khorn s'était trompé à son sujet l'être de métal se battait avec une agilité déconcertante, cependant le vampire voyait nettement les coups qu'elle prodiguait.
Sa vitesse étant nettement inférieur à la sienne il aura pût tuer la machine si facilement si il n'y avait pas eu cette satanée musique qui le faisait danser à une vitesse qui n'était pas la sienne.

Les ennemis furent exterminés rapidement, complétement impuissants ils se voyaient déchiqueté, la terreur se lisait dans leurs yeux, ils semblaient vouloir fuir mais ne le pouvaient pas et subissaient.

Enfin la musique s'arrêta et la jeune femme s'adressa une nouvelle fois à Khorn.

*non tu n'a pas abattus trois de miens, je me fiche
bien de ces humains là, seul ma famille m'importe, oui je veux votre
mort, mais je vais surement vous garder en vie*


Elle le pointait de son instrument, menaçant de ne pas avancer sous peine de se faire violenter.
Le jeune vampire n'aimait pas du tout ce sentiment, il se sentait faible, la jeune femme n'avait même pas eu à se battre elle s'était débarrassé d'eux en les narguant de sa musique.
Le vampire grognait de colère, mais il était trop épuisé pour se battre contre la jeune femme, il marcha tel un zombi jusqu'au corps inerte d'un des elfes et le releva jusqu’à sa hauteur puis se mit à lécher le sang de sa victime.

Il but à grande gorgée son fluide vital, se remplissant d'une nouvelle force, ses plaies semblants se refermé, et ses forces revenant.
Il aurait été en état de se battre contre elle, mais au lieu de cela il lacha le corps diminuant la gravité qui l'affectait, il fût sur sa proie en moins d'une demi seconde sa dague juste au dessus de son violon.
Il suspendit son geste étant à quelque centimètres d'elle il la regardait avec un regard terrifiant.

"Crois moi, si j'avais voulu me débarrasser de ceux qui restait je n'aurais pas eu besoin de ton aide, et ne me menace pas avec ce jouet diabolique."
Il avait pointé le violon du menton sans baisser sa vigilance d'un cil. "Je suis bien plus rapide que toi alors pose cet instrument qu'on puisse parler."

Si il détruisait l'instrument il n'aurait alors rien à craindre de son effet sur ses mouvements et il serait alors en mesure de se débarrasser de son adversaire, malgré tout attente il se rapprocha encore et déposa un bref baiser sur les lèvres de la jeune femme.
Ce n'était nullement un baiser passionné mais une sorte de remerciement, un signe d'affection envers elle.

"Je me suis rassasié, je n'ai plus aucune envie de te tuer, sois tranquille, et je te remercie quand même pour ton aide, même si j'aurais pu me débrouiller sans toi."


Il recula lentement esquissant un sourire complice suivit d'un clin d’œil à la jeune femme et s'assit en face du feu rangeant son arme, il ne voulait plus se battre et ne se méfiait maintenant plus d'elle, si elle avait voulu le tuer elle aurait continué à jouer jusqu'à ce qu'il soit anéantit.
Khorn était orgueilleux, oui, mais on le referais pas...
Revenir en haut Aller en bas
Kaelaan Essiyaa
Inventeur
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 25
Localisation : chez moi

Feuille de personnage
Race: Ange
Classe / Rang: Chevalie
Camps: Neutre

MessageSujet: Re: la chaire contre le sang [khorn + libre]   Dim 29 Avr - 16:31

Je n'étais pas sur que le vampire ai aimer danser, mais moi cela m'avais amusée, mais je compris qu'il n'avait pas aimé quand je le vit menacer mon violon avec sa dague, je me mis à grogner assez férocement, je n'aimais pas l'idée qu'on menace mon instrument, même son regard ne me faisait pas peur tant ma rage était forte, mais je ne pouvais bouger, le moindre de mes geste et il détruisait mon violon...

*ce jouet diabolique s'appelle Eteneth, c'est un violon pas un jouet, et si il t'a fais danser c'est pour te sauver, crois-tu que tu n'avais pas besoin de moi? ta fierté est pathétique, alors laisse Eteneth tranquille!*

Je le vis s'approcher de moi, comme si nous n'étions pas assez près, j'étais trop occupé a savoir si mon violon allais survivre que je ne remarquais pas tout de suite le légé baisé qu'il posait sur mes lèvres, si Davis avait été là... peu m’importe, cela ne voulais rien dire ni a mes yeux ni au siens, je me redressait rapidement et rangeais Eteneth dans son coffret, consciencieusement je vérifiais à ce qu'aucune rayures n'endommage le vernis qui recouvrais le bois de cerisier qui constituais le violon.
Le vampire fini par me remercier tout de même, je le regardais avec un sourire

*la prochaine fois je te laisserais te débrouiller, si tu peux t'en sortir si facilement, désolée tout de même d'avoir été un peu rude tout à l'heur, seulement qu'on ne touche pas à mon violon et on ne me menace pas de le détruire, tu sera mignon*

Je me mis à nouveau près du feux, mais ce n'étais plus que quelques flammes sur des cendres, je chantais donc son nom, et il repris, eu rythme de ma chanson, ce fut bientôt un nouveaux feux où je pu faire cuire ma viande.

*toi tu es surement repus mais moi j'ai faim et je n'aime pas parler le ventre vide*

Je mis donc deux morceaux de viande sur une branche pointue et laissa cuire ma viande, plongeant mon regard dans celui du vampire.

*Ravage? ce nom me parais louche, de plus tu m'as mentis sur te intentions alors pourquoi pas sur ton nom?*

Je le fixai sans bouger, l'odeur de la viande qui cuisait montait doucement à mes narines, mon ventre se mis à gargouiller... Je pris donc ma brochette, toujours attentive à ce qu'allais me dire le vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la chaire contre le sang [khorn + libre]   Ven 25 Mai - 8:24

Apparement la jeune femme n'avait pas apprécier la menace du vampire elle avait réagit comme une bête féroce en grognant à on égard.

*Encore quelque chose de louche.*

Mais pour un vampire de son envergure il en faudrait beaucoup beaucoup plus pour l'impressionner.
Khorn pensait avoir découvert une faiblesse cher la belle femme et il la gardait bien encré dans sa petite tête.
Si il détruisait son instrument comme l'avait montrer la jeune femme elle en serait vraiment bouleversé et désorienté.
Néanmoins il n'avait plus l'intention de le faire fort heureusement pour elle.

Le sourire qu'elle affichait semblait moqueur, le jeune homme n'aimait pas sa, il pouvait la tuer cela faisait aucun doute.
Elle revint près du feu et tout en chantant le feu sembla reprendre de la force et vigueur.
Khorn observait ce spectacle, les vampires n'aimaient pas le feu puisqu'ils faisaient partis des moyens les plus long et douloureux qui pourraient les tuer.

*toi tu es surement repus mais moi j'ai faim et je n'aime pas parler le ventre vide*

Après avoir commencer à faire cuir sa viande elle rajouta:

*Ravage? ce nom me parais louche, de plus tu m'as mentis sur te intentions alors pourquoi pas sur ton nom?*

Khorn délaissa son sourire pour se faire plus dur et le visage froid il lui répondit:

"Il se trouve que Ravage n'est pas mon vrai nom mais quel importance si je vous demande de m'appeler comme cela, surtout que vous ne vous êtes même pas présenter et vous voulez déjà tout savoir de moi... Ravage est un nom qui me convient et nul n’a besoin de m'appeler autrement."

Il la regardait avec dédain sans trop savoir pourquoi il restait en sa compagnie.
Le jeune vampire s'étira de tout son long et son visage redevint plus ou moins amical.

"Justement parler moi de vous, je ne sais absolument rien sur vous alors que vous en connaissez déjà plus sur moi qu'un grand nombre d'individus"

Il se frotta les doigts n'ayant pas froid mais juste comme une sorte de toc. Khorn la regardait toujours avec son habituel regard perçant.
Il savait user de ses atouts pour parvenir à ses fins. Le vampire s'allongea finalement dans l'herbe contemplant le ciel en soupirant volontairement, cela faisait longtemps qu'il n'avait pas eu de compagnie et il ne savait pas trop comment se comporter.

Une part de lui voulant la tuer sur place juste pour s'amuser, tandis que l'autre lui intimait d'en apprendre plus sur son compte et même de la laisser vivre ce qui était une grande première pour lui.
Tous ceux qui l'avaient vus de trop près étaient maintenant six pied sous terre.

Revenir en haut Aller en bas
Kaelaan Essiyaa
Inventeur
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 25
Localisation : chez moi

Feuille de personnage
Race: Ange
Classe / Rang: Chevalie
Camps: Neutre

MessageSujet: Re: la chaire contre le sang [khorn + libre]   Ven 25 Mai - 19:09

Aexa jouait autour des flammes, elle regardais tantôt ce que je faisait tantôt ce que le vampire faisait, tantôt elle dansait telle les flammes mordant la viande en la brunissant, je ne me sentais pas à l'aise en compagnie de ce vampire, qu'allais t'il faire quand il saurais ce qu'est ma vrais nature?
Je ne comprenais pas pourquoi nous étions obligés de nous détester les vampires, et nous, les lycans, mais après tout, une simple morsure le tuerais... et vice versa...
Je n'avais pas peur de lui, mais mon instinct de survie me sommais de me méfier tous de même.
J'avais raison, Ravage n'étais pas son vrais nom, mais il voulait que je l'appelle ainsi, je me demandais bien pourquoi... cela avait certainement un rapport avec le fait que ça capacité à tuer... il état surement fait pour cela...
Je n'aimais pas la façon dont il me regardais, il était peut être puissant, mais j'étais dangereuse, je ne parlais pas oralement pour une bonne raison... j'étais surement toute aussi dangereuse que lui seulement j'étais le jours et lui la nuit, il attaquais je me défendais.
En savoir plus sur moi... je n'allais pas lui dire tous de suite qui j'étais ni ce que j'étais, je préférais manger encore un peux.

Aexa, elle, avait cessée de danser, elle torturais une pauvre petite chauve souris qu'elle avait attrapée au vole, s’émerveillant sur le craquements de ses os, je la regardais, dépitée, quand allait'elle savoir ce qu'il ne faut pas faire?
Alors qu'elle continuait sa torture je me tournais vers le vampire un grand sourire au visage, mes yeux verts posés sur lui comme intéressés par ce qu'il faisait...
Mise à part jouer avec ses mains et soupirer en regardant les étoiles pas grand chose, il faisait tous de suite moins peur ainsi, je haussait les épaules .

*puisque je dois t'appeler Ravage, appelle moi Silence*

Je n'avais pas envi de lui en dévoiler plus, et il ne m'en donnais pas envi, il voulait du mystère il allait en avoir, mais mon intarissable curiosité me poussait à jouer avec le feux, à en savoir plus sur lui, dans le simple but de satisfaire cette curiosité qui me tenaillait l'esprit, j'allais donc devoir savoir...

*je connais ton surnom et ta races, je te dis donc que je suis un lycan, mais assez spécial...*

Je retirais le haut qui couvrais mes épaules ne restant qu'en corset pour nettoyer le sang qui tachais ce gilet, puis je le laissait sécher près du feux, faisant comme si de rien était, allait'il tenter de me dépecer vivante pour le simple fait que je sois un Lycan, cela pourrais être drôle, même si je n'en avais pas envi, je me laissait tomber lourdement au sol regardant aussi les étoiles, grattant la terre de mes ongles.

*vas tu me tuer? pour une simple histoire de race?*

Je souriais déterminée, et sans la moindre peur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la chaire contre le sang [khorn + libre]   Lun 28 Mai - 9:02

La jeune femme se moquait ouvertement de lui, le provoquant même de son regard, elle semblait être tout autant méfiante que lui.
Son inconnue se contentait de manger devant lui alors qu'il lui avait poser des questions, oui, cela ne faisait aucun doute elle voulait le tester et voir jusqu'où elle pourrait aller.

Sa machine n'arrêtait pas de gigoter, lui donnant presque le tournis, cependant quand elle s'arrêta enfin elle attrapa une chauve souris.
Khorn se sentit se crispé lorsqu 'elle fit craqué ses fins membres, ses yeux calmes s'animèrent d'une fureur monstrueuse.

Sa machine savait que j'étais un vampire, l'ami des chauves souris et elle les torturais devant lui, il n'y avait pas deux réaction à avoir il se leva, se positionna devant le robot pour lui envoyer un violent coup de poing dans le visage de quoi lui faire lâcher la pauvre bestiole qu'il récupéra dans ses mains, se tenant a distance maintenant des étrangers.

SIlence c'est comme sa qu'elle voulait qui l'appelle il avait plus envie de l'appeler garce, monstre et tout autre insultes bien pire encore. Il n'aimait absolument pas son comportement et il était en plus complétement furieux.

" Silence, Lycan ou pas je ne permettrais à personne de s'attaquer à mes amis les chauves souris, il est évident que vous n'avez rien à voir avec moi... Mais laissez moi vous donnez un bon conseil"

Ses yeux s'étaient illuminé de rage, le visage froid et haineux braqué sur la jeune femme.

"Je n'ai rien contre le fait que vous soyez Lycan mais gardez vos distances, parce qu'à force de jouer avec le feu vous finirez par vous bruler vous même et à ce moment là je serais là pour vous cueillir"

Il marqua un temps d'arrêt s'assit et tenta d'apaiser sa bestiole en la caressant. il essaya aussi de replacer les os qui étaient juste déboiter de l'animal.

" Elle est dans un piteux état, je ne vous remercie pas..."

Le vampire était tellement remonté que sa colère ne cessait de se décupler à mesure qu'il s'occupait de la bête, ses crocs avaient poussés signe de sa fureur ils étaient maintenant au niveau de ses lèvres inférieurs, et s'étaient plantés dedans laissant coulé des filets de sang le long de son menton et de son cou.

Le sang lui même alimentait son désir de violence extrême, il devait à tout prix se calmer sinon il risquait de faire une nouvelle boucherie. Mais la bestiole criait des sons stridents, agaçants ses oreilles, il était concentré sur elle, elle ne pourrait jamais plus revoler elle était condamné à une mort certaine.

Il décida à contre cœur qu'il était temps pour elle, il lui brisa le cou d'un mouvement sec pour qu'elle arrête de souffrir. Il garda la bête dans ses mains la regardant de ses yeux orangés, il n'était plus crispé mais apaisé pour elle.
Il trouva un coin d'herbe douillet et déposa la carcasse, il se releva le regard éteint le visage vidé de toute émotion et se contenta de regarder Silence.
Revenir en haut Aller en bas
Kaelaan Essiyaa
Inventeur
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 25
Localisation : chez moi

Feuille de personnage
Race: Ange
Classe / Rang: Chevalie
Camps: Neutre

MessageSujet: Re: la chaire contre le sang [khorn + libre]   Lun 28 Mai - 14:05

Alors que Aexa s'amusait avec la chauve souris Ravage visiblement énervé prouva encore une fois qu'il méritais son nom il fit un ravage en faisant voler Aexa, je me mis à grogner... moi non plus je n'aimais pas quand Aexa faisait cela, mais elle ne comprenais pas le mal qu'elle faisait.
Il me menaçait comme si j'étais une simple humaine, je regardais avec fureur le vampire tous le long de son discoure, chacun de mes muscles étaient bandé, près à bondir sur lui.
Suite à l’énervement je sentais petit à petit mes griffe se montrer, ma peau devenir fourrure... je me retrouvais prête a bondir sur lui sous ma forme loup en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire. Mes babines retrousser laissait dévoiler tous mes crocs acérés, ma robe était éparpillée en lambeau autour de moi...

C'est quand je le vis s'occuper de la pauvre bête que le calme revint aussitôt, il semblait vraiment affecté par la souffrance de cette petite chauve souris, je repris encore plus rapidement forme humaine, les lambeaux de ma robe me recouvrant à peine et je m'approchais de lui, oubliant Aexa un instant.
J'entendis alors le cou de l'animal craquer, cela me fit me crisper soudainement... décidément je détestais cela. Aexa s'approchait de moi, je ne lui jetais même pas un regard, elle était consciente de ce qu'elle venait de faire, et me pensait en danger, elle était donc prête à attaquer.
Je glissait mes mains sous les siennes au moment ou il posait l'animal, je sentais sa peau froide au creux de mes mains avant de sentir le petit cadavre encore chaud, je souriait, j'allais pouvoir faire quelque chose pour elle, et peut être calmer le jeune homme... je ne lui avait pas laisser la vie sauve pour le tuer aussitôt après, je plongeais alors un regard doux dans le sien.

*Ravage... laisse moi faire quelque chose, et excuse Aexa... elle ne sait pas ce que cela fait... elle ne ressent aucune douleur elle...*

Alors que j'avais la petite chose en mains je fermais les yeux, prenant conscience des esprits autour de moi, je ne savait pas si cela allait marcher, mais je l’espérait, si cela fonctionnait c'est que je devenais enfin une vrai bapstrielle, je puisa donc toute mon énergie et toute ma concentration pour sauver la petite bête, je chantais dans la langue des bapstrielles, une douce chanson mélancolique pleine de tristesse, mes lèvres étaient toutes près de la petite bête, je me concentrais sur son coeur qui ne battais plus, avec pour seul éspoire de le faire rebattre...
Je sentais le vent se lever, les esprit était autour de moi, allais-je réussir? je ne le savait pas, mais c'est tous ce que je voulait... Je continuais ma chanson, la musique formant de très fin fil d'or qui glissaient dans mes doigts... je ne cessait de chanter, sentant mon énergie s’affaiblir petit à petit, puis un sourire illumina mon visage.
Un sourire de grande joie, je continuais entendant ce petit coeur rebattre, doucement au début, puis de plus en plus vite, enfin je sentis ses ailes battre dans mes mains et j'ouvris les yeux toute heureuse, je la regardais avec bonheur, ce petit être était vivant!

Elle s'envola de mes mains, tournant autour de nous avant de partir au loin, je me mis d'abord à sourire grandement, puis à rire! réussit, j'avais réussit!! je me laissait lourdement tomber au sol toujours en riant puis je sentis le sol tourner, j'au l'impression que le ciel descendait sur terre, je sentais mes yeux roulés, Aexa se plaça derrière moi pour m’empêcher de tomber, puis énervée elle laissa échapper une puissante onde de choque alors que je perdais conscience...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la chaire contre le sang [khorn + libre]   Dim 10 Juin - 19:05

Si le jeune vampire s'attendait à sa il n'en montra rien, la jeune femme n'était plus elle même.
Transformé en une sorte de bête féroce ressemblant étrangement à un loup Khorn commença réellement à s’inquiéter.
Une lycane !!!!! Il venait seulement de le réaliser devant la dure réalité de la transformation.

Il n'en avait jamais rencontré et pour cause cette race était extrêmement difficile à identifier et à repérer, ceux de son espèce était en guerre contre eux depuis la nuit des temps cela se savait et le vampire ne l'ignorait pas.
Il n'ignorait pas non plus qu'une seul morsure de cet être était capable de le tuer en quelques secondes, redevenir poussière.
Rien qu'a cette pensée le vampire frémit, sa race les avaient toujours considéré comme des ennemis, il sentait la fureur bestial se propager dans le corps de la jeune femme, il recula maladroitement et surpris de ce spectacle en sortant lui aussi ses crocs et en feulant tel un chat près à l'attaque.

Mais par miracle la créature redevint femme et tout aussi calme qu'avant, le calme avant la tempête...
Elle s'approcha de lui et il continua de se reculer, Khorn était tout sauf suicidaire et il venait de faire énorme erreur de l'avoir sous estimé, elle l'avait d'abord surprise avec ses talents de musicienne combattante, maintenant elle était une Lycane, dieu sait seulement le nombre de surprise que le jeune vampire allait encore avoir.

Celle ci ne tarda pas elle prit la chauve souris morte dans les mains, Khorn sortis ses dagues en moins d'une seconde il s'était rué sur elle mais s'était stoppé net en voyant des filaments de lumière sortir de ses mains.
Intrigué il rangea ses armes persuadé qu'il ne s'agissait pas de faire du mal à la dépouille de la chauve souris ou encore de la transformé en un monstre sortis de film d'horreur.

"Qu.... que fais tu ?"

Il bégaya, et il était un peu déboussolé par les évènements.
Dans la minute qui suivait la chauve souris s'envolait et la superbe jeune femme nue tombait lourdement sur le sol.

Cependant Khorn l'avait vue venir, il devança la compagne métallique et se jeta a terre pour accueillir dans ses bras la jeune femme.
Aexa lança une puissante onde de choc au sol comme pour montrer son mécontentement, mais le vampire n'avait plus du tout l'intention de lui faire du mal à elle comme à sa maitresse, il retroussait cependant les babines a son adresse lui intimant de ne pas tenter quoi que se soit de stupide puis il passa une main délicate dans les doux cheveux de la belle lycane évanouie.

Le vampire dangereux s'était transformé en galant jeune homme, surprise surprise!!!
Il était très rare que Khorn ne fasse confiance a qui que se soit et pourtant cette fois ci il le faisait et la berçait dans ses bras en la fixant de son regard orangé profondément inquiet.

*Pourquoi est ce qu'il faut toujours que j'essaye de bouffer les gens les plus gentil avec moi ...*


Khorn sourit a une pensée toute bête répondant à ses tourmants.

* Ils ont surement meilleur gout*

En tout cas Khorn garda le corps évanouie nue blottit contre son torse, de façon a ce qu'elle soit assise sur ses genoux et sa tête juste en dessous de son cou, ils auraient pu parraitre mignons si ils n'avaient pas été comme le mal et le bien, le paradis et l'enfer, l'un comme l'autre tout les opposaient.
Revenir en haut Aller en bas
Kaelaan Essiyaa
Inventeur
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 25
Localisation : chez moi

Feuille de personnage
Race: Ange
Classe / Rang: Chevalie
Camps: Neutre

MessageSujet: Re: la chaire contre le sang [khorn + libre]   Jeu 14 Juin - 15:10

Je sentis le froid m'envahir, puis, plus rien... un voile noir avait recouvert mes yeux...
Je revins à moi faiblement, je sentais une présence, je ne savait pas qui c'était mais cette présence m'avais posé contre elle pour me retenir, j'étais confortablement installée, et trop faible pour bouger.
Sans vraiment réfléchir j'enfouissait mon visage dans la cou de la personne, c'est quand celui ci rentra en contacte avec son cou que je me raidis... j'étais dans les bras du vampire... ma vie n'avait jamais été mise plus en danger, je ne pouvais plus bouger bien trop faible, je tentais de reprend ma respiration doucement en restant contre cet être... je n'étais pas rassurer, n'importe quand il pouvait me tuer... alors c'étais la fin pour moi? si tôt?
Je relevais la tête pour le regarder, mon coeur battais à tout rompre de par cette peur, mon ventre faisait des noeud, mais je me calmais petit à petit, ses yeux ne semblaient pas mauvais, il avait même l'air inquiet, je souriais faiblement ne savant vraiment comment je faisait pour risquer ma vie si facilement... j'avais été bien naïve de faire cela, mais je ne regrettais pas, et puis, j'avais vu jusqu'où allais ma puissance.

*merci...*

Je tentais de me relever difficilement, ce n'est pas que j'étais mal dans cette position, mais... j'avais peur, très peur... et Aexa était surement dans un mauvais état après l’énervement de celui-ci.
je l'avais aidé, il en avait fait de même, nous étions quittes... il pouvait alors me tuer quand il le voulait et, dans mon état, j'étais à sa merci... alors que je tentais de me redresser je sentais le sol m'attirer innexaurablement vers lui, je m'assis et prenait la situation en considération, j'étais faible, Aexa affaiblie, face à un vampire et j'étais nue... cette dernière idée me fit violemment rougir... nue... en plus d'être faible mes vêtements étaient partis en lambeaux à cause de ma transformation, je serrait mes genoux contre ma poitrine et mes bras atour de mes jambes, posant mon menton sur mes genoux je regardais le vampire, toujours rouge de honte...
détournant mon regard du sien. J'avais été dans cette tenue, dans ses bras... je n'osait plus le regarder en face, je ne savais plus où me mettre, et je n'avais plus rien à me mettre, recroquevillée sur moi même je me demandais ce que j'allais bien pouvoir faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la chaire contre le sang [khorn + libre]   Sam 16 Juin - 17:55

La belle jeune femme passa un petit moment dans ses bras, il avait tout son temps a lui consacrer elle avait fait preuve de générosité à son égard et envers la chauve souris même si ce n'était pas à proprement parlé un vampire qu'elle avait sauvé elle avait tout de même aidé ce que le vampire considérait comme son ami.
Les amis les chauves souris êtres craintifs et plutôt inoffensif tout le contraire de ses démons de la nuit que les vampires incarnaient.

Il resta un certain moment a l'observé non pas à épié son corps comme un pervers mais il restait figé sur ses yeux endormis, plusieurs fois il passa ses mains dans ses cheveux soyeux et si doux.
Il se moquait complètement de la réaction de la machine qui semblait impuissante et trop inquiete pour essayer de l'en empêcher

Le silence c'était installé, le vent courrait sur l'herbe autour de lui et tout était calme les rayons de la lune éclairait son visage si pâle mais si tranquille.
Il sentait l’énergie vital de Silence ce revigoré, bientôt elle se réveillerai, il ne savait pas quel serait sa réaction mais avait maintenant toute confiance en elle.
L'espace d'un instant il vit une légère grimace ce profilé alors qu'elle enfouissait son visage dans son cou sur ses jolies lèvres, et l'instant d'après c'est comme si elle était endormie, il sentant son coeur s'accéléré au creux de ses bras et la respiration de la jeune femme se faire de plus en plus rapide, il savait quel en était la cause et ne fut pas surpris lorsqu'elle s'asseya en face de lui et couvrit ses généreuses formes dénudés.

Elle le remercia et il inclina légèrement la tête en signe de respect.
Puis il s'adressa à elle de la voie qu'il voulait la plus douce et la plus calme presque une voie de séducteur.

"Tout le plaisir est pour moi, ne vous en faites pas je n'ai plus du tout l'intention de vous faire du mal, j'en serais vraiment mal avisé après vous avoir protégé dans mes bras de votre fatigue"

Khorn se leva, et regarda le ciel, la lune allait bientôt disparaître derrière des arbres et le jour était proche.
Le vampire ne devait pas s'éterniser ici, bientôt les premiers rayons du soleil apparaîtront, étant vampire il en serait affaiblit et éblouit.
Le soleil l'éblouissait comme si une bombe explosait a porté de ses yeux, il n'aimait pas du tout le soleil et ne sortait que la nuit.

" Je ne vais cependant pas pouvoir rester bien longtemps vous comprendrez sans doute pourquoi mais je puis vous assurer que je n'ai plus l'intention de vous faire du mal, sinon vous seriez morte a l'heure qu'il est."

Le vampire s'avança en face de Silence, s'agenouilla près d'elle et la couvrit de son ample cape puis lui fournit en même temps son haut pour la réchauffer et qu'elle puisse cacher sa nudité, révélant ainsi le torse d'un des séducteur de la nuit.
Celui ci était blanc comme la neige, de saillants muscles se dessinaient sur toute la surface de son corps, ils étaient très fins et pas du tout prohéminant.
De par sa musculature on l'aurait surement définit comme agile et rapide c'est d'ailleurs ce qui le caractérisait le plus.

"Je vous les donne ne vous en faites pas un vampire n'a jamais froid.... en même temps je suis mort"

Il émit un léger rire et lui tendit sa main pour l'aider à se relever.

" Vous m’accompagnez?"

Le vampire voulait la savoir hors de danger et tant qu'elle restait avec lui rien ne pourrait lui arriver, de plus il ne connaissait pas la région, elle sans doute en savait déjà suffisamment plus que lui.
Revenir en haut Aller en bas
Kaelaan Essiyaa
Inventeur
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 25
Localisation : chez moi

Feuille de personnage
Race: Ange
Classe / Rang: Chevalie
Camps: Neutre

MessageSujet: Re: la chaire contre le sang [khorn + libre]   Jeu 5 Juil - 13:12

Le vampire m'assura qu'il ne me voulait aucun mal, je lui souriait pour lui montrer que je n'avais plus peur, mais je me cachais toujours le corps, c'était plutôt embrassant de se retrouver nue face à un inconnu, mais apparemment un inconnu qui ne me voulait aucun mal, si ce n'étais de me donner des vêtements, j'enfilais sa cape et sa chemise, je me rendis alors compte de ce qu'il avait dit, oui, il allais bientôt faire jour, Davis allait s’inquiéter, je me redressait, regardant l'horizon, la lune s'y en signe de dernier au revoir avant la nuit prochaine, je me tournais vers de Vampire qui voulait que je l'accompagne, je lui répondis affirmativement d'un hochement de tête, me yeux rivés sur l'aube naissante à l'horizon.
En le regardant à nouveau je m’aperçut qu'il était torse nu, les légendes étaient vraies, les vampires étaient vraiment beau, en tous cas, celui là l'étais, sa peau aussi blanche que le marbre, son corps si fin, on aurais pus croire voir un ange, un ange tombé directement d'Althéa.
Je détournais mon regard me concentrant à nouveaux sur l'horizon et la lune qui décroissait dans le ciel, l’amenant là ou il y aurait de l'ombre, puis je me dirigeais vers la foret, dans cette foret, il aurais déjà moins à craindre du soleil, je marchais alors devant lui, suivie de Aexa qui le surveillait sans cesse, prête à le tuer au moindre mauvais geste de sa part...

La végétation commençais à se montrer, la forêt n'étais pas loin, je sentais l'herbe sous mes pied nus et le battement des arbres rompait l'absence de battement du vampire, j'entrais dans la forêt, puis me tournais vers lui en souriant.

*voila, ici tu n'as pas à craindre du soleil*

J'allais devoir repartir, retourner voir Davis, le rassurer, lui dire qu'il ne m’étais rien arrivé et surement lui raconter mon histoire, il allais encore s’inquiéter pour rien, me demander de faire attention à moi, me faire la morale sur les vampires, me dire que j'aurais du être plus méfiante. Puis j'allais le faire taire, comme à chaque fois, le rassurer, lui dire que je ne risquait rien, Aexa était avec moi, et tout cela allais recommencer.

*bien, je pense que tu n'as plus besoin de moi ici, je vais donc aller rejoindre mon compagnon et mes outils*

Je lui déposait un baisé sur la joue pour le remercier puis me reculait

*encore merci pour tout, et eut être à plus tard*

Je n'avais pas tellement envi de partir, mais je le devais, sinon, j'allais me faire étriper par Davis, déjà qu'il devais être à la limité de lancer des recherches. Je souriais à cette idée, je lui en donnais bien du mal...
Je regardais le ciel rosir au loin, le soleil allais pointer le bout de son nez d'un moment à l'autre, je me tournais vers le vampire une dernière fois.

*tu devrais aller plus loin dans la foret, elle y est plus sombre et les rayons du soleil passent à peine*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la chaire contre le sang [khorn + libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
la chaire contre le sang [khorn + libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le goût de mon sang... Amer. [ Libre ]
» Un corps sans sang, un assassinat sans A.D.N. [Libre]
» (F) Katie McGrath ✣ les liens du sang sont parfois les plus forts [LIBRE]
» Lutte contre le deboisement: Une victime de plus des anti-nationaux
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes de Shibai :: Les Terres Franches :: Aratanye, la Comté du Nord :: Le Grand Plateau des Hopalus-
Sauter vers: