Les Mondes de Shibai

Haut Dragon , Ange , Démon ....saurez vous imposer votre race et contrôler les Terres Franches ?
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercher

Partagez | 
 

 L'auberge du flacon noire. (P.V. : Sora)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'auberge du flacon noire. (P.V. : Sora)   Lun 12 Mar - 5:39

Mayzar suivait une piste, depuis un peu plus d'une semaine il suivait une piste. La piste d'un traître, sa cible avait eut l'impudence de voler un objet aux prêtresses de Loth. Celle-ci quelque peu abasourdi qu'un mâle est réussit une chose pareille furent plutôt lente à réagir, ce qui avait donner une bonne longueur d'avance à l'infidèle. Lorsque la Grande prêtresse était venue le voir pour lui demander de monter une expédition punitive, lui avait simplement répondu qu'il irait lui-même. La prêtresse d'abord surprise approuva ensuite, le moins de gens était au courant de cette incident le mieux c'était. Sinon certain mâle pourrait se faire des idées

Le chef de l'académie avait donc laisser ses responsabilités habituel à son second qu'il devrait surement tuer à son retour, puisqu'il aurait gouter au pouvoir que donnait sa position, mais le moment n'était pas à ce genre de réflexion, il était à la traque. Sachant très bien que si le Drow avait volé un objet en particulier c'était parce qu'il avait déjà un acheteur, il devait donc le retrouver avant que ce dernier ne l'exécute pour empêcher quiconque de remonter jusqu'à lui ou mieux encore avant même qu'il ne se rencontre pour ne pas avoir à chasser quelqu'un d'autre par la suite.

Sachant que l'information que le voleur avait prit était entièrement inutile à un Drow, Mayzar demanda à son contacte chez les nains s'il savait quelque chose, la réponse négative de ce dernier ne fit que confirmer les craintes de l'alchimiste, sa cible c'était enfuie à la surface. Il la suivrait donc, sachant que son premier arrêt serait probablement le petit village humain à environ trois jours de voyage de l'entrer du tunnel menant à la ville souterraine, seul endroit dans le secteur où il pourrait faire des provisions ainsi qu'acheter l'équipement nécessaire à un long voyage en surface.

Le traqueur réussit à couper trois jours de voyage sur la semaine qu'il aurait du prendre pour se rendre à la surface, avant de sortir de la grotte il laissa filler sa monture, elle retrouverait seule le chemin de l'académie, elle avait été dressé pour ça. Il avait peut-être gagner un peu de temps, mais les cinq jours qu'avait l'autre homme d'avance lui laissait encore un bon jeu pour fuir. Aussi même si le soleil n'était pas encore coucher l'elfe noir ce mit en route, il marcha alors tout l'après midi et la nuit avant de se coucher le lendemain matin pour se lever en début de soirée. Il voyagea ainsi pendant trois jour arrivant le matin au village légèrement fatiguer, mais surtout irrité, on lui avait dit que la nuit en haut était sombre, mais même sans l'énorme disque de feu d'autre plus petit s'éveillait et un autre aussi gros, mais moins lumineux trainait dans le ciel énervant l'homme qui avait vécu toute sa vie dans l'obscurité la plus complète, ou au plus fort à la lueur d'une seule chandelle.

Une fois en ville il se dirigea immédiatement vers l'auberge la plus proche, à cause de sa proximité avec la cité des elfes noirs les habitants étaient habituer de voir l'un des leur passé de temps en temps en ville, aussi l'aubergiste du coin avait-il aménager une chambre spécialement pour eux, rendant la bonne humeur à bon nombre d'entre eux, la chambre coutait une petite fortune pour les être de la surface, mais lorsque l'on vit sous terre, les minerait on une valeur moindre, aussi était-ce un prix fort acceptable pour la majorité des drows passant par ici. Il loua la chambre spécial et y dormit toute la journée retrouvant ainsi sa bonne humeur, aillant passer une nuit sans que le soleil ne lui brule la peau.

Une fois sortit de sa chambre il se dirigea vers la salle commune où plusieurs personnes étaient rassembler étant donné que l'heure du souper avait sonné. Il mangea tranquillement son déjeuner dans un coin sans trop déranger observant la salle, il demanderait un peu plus tard à l'aubergiste s'il avait vu son compatriote, puis il requerrait le matériel qui lui serait nécessaire à la suite de son voyage.

La salle elle même n'avait rien de particulier, mais les gens à l'intérieur oui, du moins quelques uns d'entre eux. Toutefois ce qui attira le regard de l'assassin était un groupe d'homme assit plus loin qui semblait aussi l'observer en chuchotant entre eux. Pourtant le drow avait fait attention de ne rien porter qui puisse attirer la convoitise du moins visiblement, cachant sa côte de maille sous des vêtement banale et ses armes dans des fourreaux disgracieux d'après lui. Après quelques secondes d'observation mutuelle l'elfe noir se lassa de ce petit jeux et regarda les autres occupants de la pièce.

Revenir en haut Aller en bas
Sora

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 25

Feuille de personnage
Race: Démon
Classe / Rang: Vagabonde
Camps: Neutre

MessageSujet: Re: L'auberge du flacon noire. (P.V. : Sora)   Dim 18 Mar - 17:25

Bien que le drow ait cessé de les regarder, les hommes assis à quelques tables plus loin continuèrent de l’observer d’un air louche. Visiblement, ces gens-là n’appréciaient pas trop la présence des elfes noirs. Il faut dire, ceux-ci étaient réputés pour être de très bons assassins, rapides et efficaces. La venue de cet individu dans les parages ne présageait pas grand-chose de bon. Soit il était venu ici pour des renseignements soit pour tuer quelqu’un. Tous espéraient donc qu’il était venu chercher de l’information, ne voulant absolument pas être le prochain sur la liste.
Les hommes continuèrent à la dévisager, commençant à parler entre eux à voix basse.

J’aime pas les elfes… fit l’un.

Ouais, et encore moins des comme celui-là! Dit un autre.

Une voix douce et mélodieuse se fit entendre au milieu des autres plus graves et plus bourrues:

Allons, messieurs! Calmez-vous un peu! Ce n’est qu’un elfe rien de plus! De plus, c’est à vous de jouer!


Parmi les cinq hommes assis à cette table se trouvait une femme, chose qui avait échappé au regard de l’elfe. Certes, vu de là où le chasseur se situait, il était plutôt difficile de la voir, étant caché par une énorme masse de muscles et habillé comme un garçon. D’ailleurs, son apparence frêle et délicate contrastait avec la carrure imposante des hommes. Il n’empêche qu’elle n’avait pas du tout peur de se retrouver au milieu de brutes épaisses, elle savait très bien qu’elle pouvait les mater très rapidement s’ils s’emportaient pour l’une ou l’autre raison. En réalité, il s’agissait d’un démon qui avait pris une apparence humaine pour passer plus inaperçue. Personne n’aurait pu dire qu’il avait un démon devant lui tellement son déguisement était parfait. Même son aura ne se faisait absolument pas sentir.
Sora était arrivée dans ce petit village il y a à peu près une semaine. Depuis que la guerre était terminée, elle s’était installée ici provisoirement en tentant d’en apprendre un peu plus sur la région. Elle avait loué une chambre dans cette auberge avec ce qui lui restait d’argent. Elle aurait aimé partir le plus tôt possible, le seul souci était qu’elle n’avait plus de monnaie sur elle hormis une ou deux pièces. Elle était donc coincée dans cette région pour l’instant, du moins, tant qu’elle ne trouvait pas de quoi se payer une monture. Oui, elle n’allait pas tout faire à pied ou en vol, surtout qu’elle se dirigeait vers le sud. Et le moyen qu’elle avait trouvé pour récolter un peu d’argent et payer ses repas était d’aider l’aubergiste ou de jouer à la voyante. Elle avait trouvé un paquet de carte sur l’une des tables alors qu’elle les nettoyait en fin de service. Ayant tout de suite eu l’idée de devenir médium, elle le récupéra. Depuis, elle prédisait l’avenir (un avenir bidon, il faut bien le préciser) à ceux qui le voulaient. Même si elle le racontait que des mensonges puisqu’elle ne savait pas du tout prévoir le futur, plusieurs personnes revenaient la voir pour en savoir plus. Elle ne demandait pas très cher, 5 pièces pour une question, mais depuis une semaine, elle s’était rempli déjà une bourse d’au moins cinquante pièces grâce à la crédulité des gens. Ce n’était pas spécialement bien, mais bon, il fallait bien gagner sa vie d’une manière ou d’une autre.
Et puis, son jeu de carte lui servait également de passe-temps. Les hommes avec lesquels elle était attablée étaient des « connaissances ». Même si la démone ne les connaissait que depuis une semaine, elle s’entendait très bien avec eux malgré leur caractère bourru. Et c’était réciproque dans le sens où elle leur avait mis une raclée à tous dès son arrivée lorsque l’un d’eux avant essayer de la toucher à des endroits intimes alors qu’il était sous l’emprise de l’alcool. Depuis ce moment, ils la respectaient, de peur de se faire à nouveau massacrer par cette demoiselle.
Ils continuèrent leur partie de carte, jouant à divers jeu comme le poker ou autre dans le même genre. Mais très vite les choses dégénérèrent pour ne pas changer. L’un des hommes se leva en tapant ses poings sur la table et hurla d’un air féroce à son compagnon:


Fumier, tu as triché!

Tu as une merde dans l’œil! Tu invente n’importe quoi parce que tu es en train de perdre!


L’autre se mit à rire, ce qui énerva un peu plus son congénère. Celui-ci balaya la table d’un revers de la main, faisant voler tout ce qui s’y trouvait. Les choppes se renversèrent ainsi que les assiettes pleines de nourriture et les cartes virevoltèrent pour s’éparpiller dans la salle. Les deux humains se sautèrent mutuellement l’un sur l’autre pour commencer à se battre au milieu de tout. Quant à Sora, elle était horrifiée de voir son paquet de carte (et surtout son gagne-pain) étaler dans la taverne. Laissant ces deux abrutis se taper dessus, elle se précipita par terre pour ramasser ses cartes. La jeune femme se dépêcha de toute les rassemblées afin de ne pas en perdre une seule. D’un côté, elle s’en moquait un peu d’en perdre une, mais une véritable voyante se souciait de ce genre de détail. Elle paraitrait suspecte si elle n’y faisait pas du tout attention. Elle se mit donc en quête de son outil de travail.
Au bout de cinq minutes, Sora réussit à avoir un beau paquet qu’elle compta sans tarder. Elle fit la moue en s’apercevant qu’il lui en manquait une. Furax, elle se retourna vers les deux hommes qui n’avaient apparemment toujours pas fini de se battre. Elle ramassa une choppe qui trainait là et la balança sur la tête de l’un d’eux. Un « poc » sonore se fit entendre lorsqu’elle heurta l’arrière de la tête du type en question. Celui-ci se retourna mais n’eut pas le temps de répliquer voyant le regard noir que lui lançait la femme. Elle leur dit sans attendre su un ton relativement agressif:


Vous avez intérêt à me retrouver cette carte, sinon ça va aller mal pour vous!

A vos ordres mademoiselle Sora! dirent-ils en même temps.

Ne voulant pas subir à nouveau l’humiliation qu’ils avaient vécue il y avait quelques jours, les deux hommes se mirent à quatre pattes en quête de cette fameuse carte. Les gens qui se trouvaient dans la taverne à ce moment-là ne purent s’empêcher de rire en voyant ses deux grands costauds chercher cette malheureuse feuille cartonnée. La démone les observa encore quelques instants avant de reprendre ses fouilles de son côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'auberge du flacon noire. (P.V. : Sora)   Jeu 29 Mar - 15:06

Mayzar observait encore distraitement la salle tout en mangeant son esprit étant déjà retourner à la chasse qui reprendrait le lendemain ou le surlendemain, dépendamment combien de temps prendrait l'aubergiste, comme à son habitude il mangeait lentement, très lentement. Il en profitait chaque fois qu'il avait un véritable repas était lui même un cuisinier médiocre , il mangeait des rations sèches et du main pendant ses voyages. Il se demandait qui pouvait bien vouloir les informations que sa cible avait volé, les coupables potentiels ne manquait pas, mais les choix les plus logiques étaient les elfes, les humains et les vampires.

Une voie féminine le sortie de ses réflexions en fait ce ne fut pas tant la voie elle même que l'endroit d'où elle provenait, c'est à dire au beau milieux de la bande de brutes qu'il avait remarquer plutôt, la jeune femme semblait imposé un certain respect, ce qui ne surprenait pas le drow étant donné la société matriarcale de la quel il provenait, mais il avait entendu en se renseignant qu'en surface les choses étaient différentes, aussi la jeune femme piqua-t-elle son intérêt. Il l'observa donc tout au long de sa partie de carte elle dégageait une confiance et une force qui ne semblait pas présente chez les autres humaines.

Une de ces humaines venait d'ailleurs à sa table, lui demandant s'il désirait autre chose, l'elfe noir l'observa très rapidement, un jolie brin de fille, mais elle semblait un peu trop passive, comme si elle attendait simplement que quelqu'un la prenne par la main et lui montre le chemin, surement la fille de l'aubergiste, qui attendait simplement un bon partie avant de se marier et d'avoir des enfants. Il demanda alors si l'auberge avait une spécialité, la jeune femme répondit qu'ils étaient reconnues pour leur vin, devinant immédiatement le mensonge, puis qu'il avait remarquer que les installation était plus proche d'une brasserie que d'un vignoble il demanda donc une bière de la cuvé maison. La surprise de la jeune femme fut visible pendant un très court laps de temps, puis elle se ressaisit et se précipita vers le comptoir. Contrairement à bien d'autre membre de sa race Mayzar appréciait le gout franc et fort de la bière, ce gout lui faisait comprendre d'une certaine manière les différences entre les races et surtout le rapprochait de la basse caste, ce qui lui permettait bien souvent de sortir sans se faire remarquer, après tout le meilleur moyen de repérer un noble dans une taverne sous terre était de regarder ce que les gens buvaient.

Alors que la jeune femme revenait avec sa bière une bagarre éclatait à la table qu'il surveillait, l'un des hommes en accusait un autre de triche, tout le monde ne semblait pas véritablement s'en soucier , le drow devina donc que cette scène devait être relativement courante. Il les ignora donc superbement, jusqu'à ce que l'un d'eux ne projette tous ce qu'il y avait sur la table dans les airs, il observa la jeune femme durant cette incident et détermina avec l'expression sur son visage que le jeu de carte lui appartenait. Une des cartes atterrit directement sur la table sur la quelle il mangeait curieux de voir comment la situation se développerait il déposa simplement sa bière sur la carte, la cachant de la vue de tous.

La jeune femme ramassa ensuite toute les cartes qui trainait éparpiller dans la salle, une fois qu'elle n'en trouva plus d'autre, elle les compta et réalisa bien évidemment qu'il en manquait une. Elle sembla alors se mettre en colère et se retourna vers les deux imbéciles qui avait commencer la scène prit un verre qui trainait au sol et le projeta violement sur la tête vide de l'un des deux hommes, ce dernier déjà plein d'adrénaline et de colère se retourna près à en découdre, jusqu'à ce qu'il voie la jeune femme l'air sévère qui leur ordonna de retrouver la carte manquante.

L'elfe noir se joignit au rire léger des autres occupants de l'auberge, puis attendit que les évènement évolue, la jeune femme continuait de chercher la carte manquante et la démonstration qu'elle venait de faire avait prouvé à Mayzar qu'elle était loin d'être ordinaire, aussi tenterait-il de lui parler. Les deux imbéciles semblait évité sa table aussi lorsque la jeune femme passa au côté de lui, il dit d'abord respectueux, puis moqueur :


«Bonjours mademoiselle, pourquoi ne vous joignez vous pas à moi pour partager une bière, pendant que ces braves gaillards ne réparent leur erreur ? La bière est fournie bien entendu. »


Au même moment alors que la jeune femme le regarderait surement il prit une gorgée de bière révèlent ainsi par le plus grand des hasards la carte manquante. Il attendait impatiemment la réponse de la jeune femme, entrerait-elle dans le jeu ou déciderait-elle d'elle même imposer certaines règles. L'attente rendait le tout bien plus intéressant, il redéposa alors sa bière cachant de nouveau l'objet des recherches des deux hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Sora

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 25

Feuille de personnage
Race: Démon
Classe / Rang: Vagabonde
Camps: Neutre

MessageSujet: Re: L'auberge du flacon noire. (P.V. : Sora)   Lun 9 Avr - 18:59

En entendant qu’on s’adressait à elle, Sora releva la tête vers son interlocuteur alors qu’elle était en train de regarder sous les tables après sa carte. La première idée qu’elle était de refuser puisqu’elle devait retrouver son bien, mais lorsqu’elle vit que sous la chope de ce mystérieux elfe se cachait sa carte, un grand sourire étira ses lèvres. Le petit morceau de carton disparut lorsque le drow reposa sa boisson sur la table. Faisant mine de ne pas l’avoir aperçue, la jeune femme s’assit sur la chaise en face de lui avant de répondre à son invitation:

Volontiers, surtout si c’est vous qui payez la boisson!

Elle lui rendit son sourire moqueur tout en lui faisant un clin d’œil.
La serveuse vint rapidement à eux pour prendre leur commande. Pour sa part, Sora préféra prendre de l’hydromel, sa boisson préférée en somme et laissa son compagnon de table prendre ce qui lui plaisait. Elle aurait très bien pu prendre quelque chose de plus cher juste pour l’embêter, mais elle n’aimait rien de mieux que l’hydromel. Et puisqu’elle lui était offerte, la démone sautait sur l’occasion. Cela lui ferait une boisson en moins à payer et peut-être qu’elle arriverait à en tirer beaucoup plus de la part de cet elfe noir qui lui paraissait bien aimable. Peut-être cette courtoisie cachait-elle quelque chose? Bah, pour le moment, elle ne voyait pas beaucoup de raisons de se méfier de lui. Pour l’instant, c’était plutôt elle qui envisageait de le plumer.
Leur commande arriva plusieurs minutes plus tard. La serveuse déposa les chopes sur la table et demanda presque immédiatement l’argent des deux boissons. Comme convenu, le drow les paya toutes les deux. Sora leva sa chope pour lui souhaiter santé avant de boire quelques gorgées, puis soupira de plaisir. Elle n’était vraiment pas mal du tout cette hydromel même si la jeune femme en avait goûté des meilleures.
Elle sourit à l’elfe avant de lui dire avec un petit sourire:


Puisque vous aimable, je veux bien vous prédire votre avenir! Il me semble que l’une de mes cartes vous apprécie beaucoup!

Sans lui demander son avis, Sora poussa la chope et récupéra sa carte sans la montrer au drow comme pour garder un peu de suspense. Elle regarda la carte, feintant la surprise et lâcha quelques commentaires peu rassurants comme « ce n’est pas très joyeux ». En réalité, elle ne savait même pas ce que réservait l’avenir à cet elfe, mais voir la tête de celui-ci devant ses allusions de mauvais présages l’amusait beaucoup. La jeune femme parvint cependant à garder son sérieux devant lui.
Elle lui dévoila la carte qui n’était autre qu’un valet de pique. Elle resta encore un moment silencieuse pour faire durer un peu l’attente et finit par lui dire:


Eh bien, ce n’est pas très joli tout ça! Le valet de pique n’est jamais de bonne augure… votre voyage vient seulement de débuter et je le vois déjà semer de danger! Normal, me direz-vous, je suis un elfe noir! Mais ne sous-estimez pas les périls qui vous attendent ou vous vous ferez royalement avoir!

La jeune femme finit par soupirer comme attristée par cette nouvelle, donnant l’illusion qu’elle n’aimait pas donner ce genre de prédiction. Mais comme ne le savons, elle n’a aucun don de voyance et dit souvent la première chose qu’elle pense. Dans le cas de l’elfe, c’est tout à fait facile de plus prévoir ce genre d’avenir puisque bon nombre de drow était des assassins dont la vie ne tenait toujours qu’à un fil.
La jeune femme parvint tout de même à lui sourire avant de lui dire:


Enfin, crois-moi si tu veux! Mais ne prenez pas mes propos à la légère!

Elle finit de boire sa chope avant d’appeler la serveuse et d’en commander une autre. Sa boisson ne tarda pas à venir comme toutes les autres qu’elle avait commandées. Elle paya la sienne et leva une seconde fois son verre à sa santé en lui disant:

J’espère me tromper pour une fois!

Sur ses mots, la démone but d’une traite sa chope.
Elle s’accouda ensuite sur la table et le fixa, un sourire aux lèvres avant de lui demander:


Qui attendez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'auberge du flacon noire. (P.V. : Sora)   Dim 22 Avr - 18:06

La jeune femme embarqua dans le jeux un sourire aux lèvres, elle ne semblait pas avoir peur de lui contrairement au reste des gens dans la pièces, à l'exception peut-être de l'aubergiste qui semblait très calme, même la serveuse tremblait légèrement en s'approchant de sa table. Leurs craintes et leurs inquiétude rendait le drow fier d'une certaine manière, en prouvant que la réputation de sa race n'était plus à faire, il lui disait indirectement qu'il avait fait du bon travail en formant ces dernières décennies les guerriers de sa race.

La serveuse se rapprocha de leur table lançant un regard nerveux au drow et un plus lord et surtout plus soutenu, comme si elle tentait de l'avertir de quelque chose, à la jeune femme, qui commanda apparemment de l'hydromel, connaissant la boisson, mais lui préfèrent la bière demanda à la jeune femme une fois de plus la spécialité de la maison, en appuyant bien sur ces deux mots, pour lui faire comprendre, qu'il savait très bien que ce qu'elle lui avait amené un peu plus tôt ne l'était pas, elle était bien trop douce pour le palais des gaillards qui trainaient ici. La serveuse paru surprise, mais se rattrapa rapidement retournant servir les autres clients avant d'aller chercher leurs boissons. À son retour elle demanda, relativement subtilement, un paiement immédiat aussi Mayzar joua-t-il du poignait et fit apparaitre, comme part magie, deux pièce d'argent qu'il remit à la serveuse, qui s'en alla soudainement plus joyeuse, le prit des boisson étant entièrement couvert par l'une des deux pièces.

La jeune femme qui lui fasait face leva alors son verre et l'elfe noir l'imita, avant de boire, le gout amer de sa boisson lui fit presque faire une grimace, voilà un breuvage digne de ce nom, déterminant rapidement au gout la teneur d'alcool du mélange il se rappela rapidement de prendre son temps pour le dégusté, il devait partir le plus tôt possible le lendemain, il ne devait se lever avec le contre coup d'une nuit trop arrosée.

Alors qu'il redéposait sa bière, il remarqua que celle qu'il avait déjà terminé, trainait encore sur la table un oublie de la serveuse sans doute. Son interlocutrice lui annonça soudainement qu'elle allait tenter de lire son avenir depuis longtemps devenu septique face à ce genre de chose le drow la laissa tout de même faire pour voir quelle direction prendrait cette conversation. Elle repris ensuite sa carte en lui annonçant ce que celle-ci voulait dire, gagnant quelque peu en crédibilité à ses yeux, en effet selon lui rien n'était le fruit du hasard, aussi le fait qu'elle, par contre son exagération le mit un peu plus sur ses gardes, si elle pouvait véritablement lire l'avenir, pourquoi ne pas l'annoncer directement, mais bon il l'écouta toujours silencieux.

L'elfe noir devait toutefois donner un point à la jeune femme, elle faisait son propre théâtre, excellente actrice, s'il n'avait pas grandit dans une société ou le mensonge et la duperie règne en seigneur et maître il se serait surement laisser prendre, mais le mensonge était une seconde nature pour tout les drows et avec le temps ils développaient des trucs pour discerner le vraie du faux. Il ne prit tout de même pas l'avertissement à la légère il savait combien sa mission était dangereuse, et se le faire rappeler n'était pas pour lui déplaire.

Lorsque la serveuse revint prendre la commende de la jeune femme, l'elfe lui n'avait but que la moitié de son verre, il s'apprêtait à payer le verre de la jeune femme, mais celle-ci le devança, il en s'en plaignit pas, comprenant que la jeune femme était d'une indépendance farouche, elle leva ensuite sa nouvelle boisson à sa santé et il la joignit dans ce petit rituel. Elle ajouta ensuite une phrase qui fit apparaitre un demi-sourire sur le visage de Mayzar, voila une belle manière de dire qu'elle était infaillible, une autre preuve, la majorité des véritables voyantes se trompaient environ une fois sur deux et le reconnaissait cordialement.
Elle posa ensuite une question qui surpris un peu le drow, quelque chose dans son attitude indiquait qu'il attendait, pourtant il était en chasse, il haussa donc un sourcil avant de répondre assez détendu :


« À ma connaissance je n'attend personne, je suis en fait à la poursuite d'un de mes congénères, je crois qu'il est passé par ici il y a quelques jours, je suis donc venu ici m'équiper et m'informer.»

Il laissa un légers temps mort avant de poursuivre souriant cette fois, se rendant compte que l'une l'autre avait oublier quelque chose :

« Mais avant de parler de tout ça, laisser moi revenir aux bases même de la politesse: Je me présente Mayzar Desmeri. Pourrai-je avoir l'honneur de connaître votre nom ?»

Il observait maintenant la jeune femme avec un certain intéret se demandant ce qu'une femme comme elle faisait dans un petit village comme celui-ci, était-elle une fugitive, une escroc ou simplement une voyageuse.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sora

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 25

Feuille de personnage
Race: Démon
Classe / Rang: Vagabonde
Camps: Neutre

MessageSujet: Re: L'auberge du flacon noire. (P.V. : Sora)   Sam 5 Mai - 20:42

Apparemment, ce drow n’attendait personne, chose tout à fait étonnante car c’était rare de voir un elfe noir seul dans une taverne. D’habitude, ils étaient toujours accompagnés que ce soit par un membre de leur espèce ou par un commanditaire justement. Le seul moment où ils pouvaient se permettre de rester seuls, c’était l’instant où il était prêt à partir en mission ou lorsqu’ils étaient vraiment en mission. Dans le cas de ce drow, c’était assez différent. Il n’était pas là pour chercher du travail puisqu’il en avait déjà un. Il faisait simplement escale à l’auberge.
La curiosité poussa la jeune femme à poser plus de question mais son compagnon de table la devança en se présentant et en lui demandant son nom. Sora sourit à cette question. Allait-elle se moquer de lui en lui donnant un faux nom ou allait-elle lui dire la vérité? Pour l’embêter un peu, elle fit semblant de réfléchir comme si elle avait oublié son prénom, puis elle finit par lâcher:


Qu’importe mon nom, il n’a pas vraiment d’importance! Mais si tu tiens tant à le savoir, tu peux toujours essayer de le deviner!


La démone lui lança un sourire narquois, comme si elle lui lançait un défi. Sora resta un instant silencieuse avant de reprendre, changeant un peu de sujet:


Pour qu’elles raisons poursuis-tu cet elfe? Vengeance ou est-il un hors-la-loi? Tu pourrais me le décrire! Je l’ai peut-être vu étant donné que je suis dans ce village depuis quelques semaines!


En effet, elle n’avait pas tort. Ce village était souvent le lieu de passage de nombreux elfes noirs ou mercenaires du même genre. Si celui qu’il cherchait était passé dans le coin, elle l’avait certainement vu si elle n’avait pas essayé de l’arnaquer d’une manière ou d’une autre. Même si les drow ne sont pas facile du tout à duper, il y en a bien un qui s’est fait avoir. Et avec énormément de chance, il s’agissait peut-être de l’elfe que cherchait son compagnon de table. Ce serait une belle ironie du sort! Les humains étaient bien plus faciles à voler : quelques chopes offertes, les voilà souls et le tour est joué! Un peu plus d’argent pour ses poches! Quant aux elfes, ceux-ci restaient méfiants et ce n’était pas toujours évident de les approcher de près.
Mayzar était différent sur ce point, il semblait moins méfiant que ses congénères. Il l’avait même accostée de son plein grès alors qu’habituellement, c’était la jeune femme qui allait directement vers ses futures victimes. Soit ce drow était vraiment très naïf et ne connaissait rien au monde soit il avait deviné son stratagème dès le début et se prenait au jeu. Ou alors, en guise de dernière proposition, il s’agissait de l’exception de son peuple. Difficile à dire… et puis, elle avait beau l’observer, elle ne trouvait pas de faille chez lui. Il n’était pas l’un de ceux qui se souler à l’alcool ni même à vouloir se battre avec le premier venu. Il restait calme, serein et assez décontracté. Il ne serait donc pas si facile à duper. D’un côté, c’était agaçant car il lui fallait de l’argent pour partir le plus vite possible de cet endroit, non pas qu’elle ne l’aime pas, mais elle voulait changer un peu d’air. De l’autre côté, ce serait un nouveau défi à relever pour elle. Il fallait simplement que la démone trouve un moyen de l’arnaquer.
Dans son dos, Sora entendait des rires. Elle jeta un coup d’œil par-dessus son épaule et remarque que les hommes avec lesquels elle jouait aux cartes tout à l’heure étaient en train de se moquer du drow (comme ils le font à chaque fois qu’un elfe noir se trouve dans la taverne). D’abord tout bas, puis leur ton montait jusqu’à ce que toutes les tables autour d’eux entendant toutes leurs paroles. Quels crétins ils faisaient!
Exaspérée de leurs sottises, la jeune femme posa son regard sur l’elfe et lui dit en souriant:


Ne fais pas attention à ces imbéciles! Ils savent très bien se moquer, mais quand il s’agit de se battre, ils se défilent tous!

Sora s’accouda sur la table et continua de le regarder, prête à entendre ce qu’il avait à dire au sujet de l’elfe qu’il poursuivait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'auberge du flacon noire. (P.V. : Sora)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'auberge du flacon noire. (P.V. : Sora)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vision cauchemardesque [Pv : Dark_Sky (Sora) et Oeil d'Argent]
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Haiti : Se défouler pour oublier la misère...noire
» petit inventaire des techniques de Sora Shizen
» Femelle croisée caniche noire de qq mois à LL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes de Shibai :: Les Terres Franches :: Aratanye, la Comté du Nord :: Le Grand Plateau des Hopalus-
Sauter vers: