Les Mondes de Shibai

Haut Dragon , Ange , Démon ....saurez vous imposer votre race et contrôler les Terres Franches ?
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercher

Partagez | 
 

 Keylai Cirindë. {Complet}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Damiahn Van Keidwyn
L'Éternel Indécis
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 21
Localisation : En quoi ça t'importe ?

Feuille de personnage
Race: Haut-Dragon.
Classe / Rang: Banni, pour le moment.
Camps: Equilibre

MessageSujet: Keylai Cirindë. {Complet}   Lun 5 Mar - 0:26





  • Nom :


      Cirindë.


  • Prénom :


      Keylai.


  • Âge:


      Un siècle et des poussières, bien que physiquement, il ressemble à un adolescent humain.


  • Sexe :


      Masculin.


  • Race :


      Ange.


  • Monde d'origine :


      Aramenel, la Cité de l'Eden.


  • Alignement :


      Il prône l'Équilibre, comme tout Ange.


  • Rang :


      Élémentaliste.


  • Classe sociale :


      Vagabond.


  • Physique :


      Son corps d'adolescent ne laisse rien transparaître de son âge réel, il ne croule pas sous le poids du siècle qu'il a vécu, malgré toutes les épreuves que le destin a mit sur son chemin. Il semble vulnérable, trop même. Son mètre soixante-huit et ses cinquante kilogrammes n'aident pas à prouver le contraire. Pour en rajouter encore un peu, il est loin d'être une armoire à glace, plus sérieusement, il n'a que très peu de muscles. Suffisamment pour lui donner une certaine carrure, sans toutefois contraster avec sa fragilité apparente. Malgré cela, sa silhouette reste svelte et élancée, parfaitement adaptée à sa principale occupation du moment, prendre la fuite. Agile et rapide, il se faufile facilement dans une foule dense, lui permettant ainsi de semer ses poursuivants. Cependant, il reste facilement repérable, avec sa chevelure d'or. Ceux-ci semblent avoir la manie de défier les lois de la gravité, quelques mèches rebelles pointent dans tous les sens, alors que certaines, restent parfaitement lisses, comme celles qui retombent sur sa nuque et celles qui encadrent son visage. Ce faciès plus rond qu'ovale, plus enfantin qu'adulte, possède des traits délicats propres à ceux qui n'ont pas encore quittés l'enfance pour le monde des adultes. Son nez est, légèrement retroussé et fin, ses lèvres pâles, légèrement roses, qui autrefois s'étiraient en un franc sourire, n'esquissent maintenant que de faibles imitations de risettes. Ses iris d'un bleu céruléen n'expriment plus la candeur de vivre, mais plutôt une tristesse profonde. Cependant, il est plutôt rare de le voir ainsi, puisqu'il a la fâcheuse manie de ne pas regarder les gens dans les yeux plus que nécessaire. Non pas que la gêne le pousse à agir ainsi, c'est plutôt la crainte qu'autrui ne le questionne sur ce qui le rend si malheureux.
      Mais ne nous attardons pas à cela, passons plutôt à ce qu'il porte. Il ne s'encombre pas de pièces d'armure inutiles, sauf l'épaulière qu'il porte sur l'épaule de gauche. Celle-ci, a été enchantée par un artisan particulièrement doué. Une simple pression que la magie opère. Un plastron recouvre alors son torse ainsi que son dos, des cuissardes, des gantelets et une seconde épaulière agissent de la même façon. Ses avant-bras sont couverts par des brassards et ses mollets par des pièces de métal attachées entre elles par des lanières de cuir. Dans l'ensemble, cela lui assure une bonne protection. Keylai préfère cependant sa liberté de mouvement, ce que cette armure ne lui confère pas, étant plutôt utile en combat au corps à corps. D'ailleurs, il ne s'en sert que très peu et pour le moment, il n'y a pas eu de situation suffisamment grave pour son utilisation. Un autre contact sur l'épaulière et l'armure disparaît.
      Outre ce qui lui sert de protection en cas extrêmes, l'Ange ne porte qu'une chemise grise et une veste, dont le côté gauche est noir, alors que le droit est blanc. Une ceinture retient un pantalon qui lui à mi-mollet.
      Pour terminer, abordons le sujet de ses ailes. Autrefois, elles étaient d'un blanc pur, signe qu'aucune pensée négative n’avait traversé l'esprit de Keylai, mais aujourd'hui, elles ne possèdent certainement plus la couleur du manteau de neige qui recouvre les sommets des Annars. Avec le temps, la pointe de ses rémiges primaires ont prit une teinte bleutée. S'il ne les montre pas lorsqu'il est dans une ville, il ne se prive pas lorsqu'il est seul, de voler. Sentir le vent dans ses plumes, la liberté qu'il éprouve lorsqu'il survole les terres, semble lui redonner le sourire, l'espace d'un moment.




  • Caractère :


      Avant, il était gai comme un pinson, rien n'arrivait à faire fondre la joie qui l'animait, c'était d'ailleurs plutôt rare de le voir se morfondre dans un coin. Il avait d'ailleurs le sourire facile, le blondinet, et il s'amusait bien, avec Feln, à faire les quatre-cent coups aux officiers plus haut gradé, ce qui leur avait valu les remontantes de Maître Othül. S'il y avait bien une chose qu'il détestait, c'était de se retrouver seul, sans personne avec qui parler, ou rigoler. Il avait été un vrai gamin à cette époque heureuse. Maintenant, Keylai n'est plus un enfant animé par la joie et la candeur. Non, il est plus mature, plus sérieux. Il n'a plus cette étincelle de malice au fond de son regard, qui présageait une bonne blague. Il ne se comporte plus comme une personne de son âge, physiquement parlant bien sûr. C'est d'ailleurs rare de le voir rire. Peut-être que vous aurez la chance de lui arracher un sourire amusé. Il n'a pas hérité du caractère hautain de ses parents, ce qui est une chance en soit. Peut-être juste du côté légèrement orgueilleux, mais sans plus. Il ne doute pas de ses capacités sans toutefois se surestimer. Il n'est pas froid avec les autres, sans toutefois être chaleureux dès le départ, Keylai est plutôt neutre, voir un peu méfiant avec les inconnus, mais lorsqu'ils ont bon fond, il s'ouvre un peu, laissant transparaître une partie de ce qu'il était avant. S'il y a quelque chose qui n'a pas changé chez lui, c'est sa trop grande gentillesse, qui le pousse à aider ceux qui sont en difficulté. Il n'hésite pas à se salir pour aider l'homme qui laboure son champ, ou la dame qui étend son linge. Non. Sa bonté risque un jour de le perdre, mais il ne peut se résoudre à ignorer une personne qui lui demande une simple requête. Il ne cherche plus absolument la compagnie d'autrui, bien que sa solitude lui pèse parfois, il regrette même un peu d'avoir quitter Althéä, mais comme c'est pour un ami, il veut bien sacrifier cela. Keylai est d'un calme à toute épreuve, c'est une tâche ardue de le voir s'énerver pour une broutille, il lui faut donc un réel motif pour qu'il tombe dans cet état. Il est d'ailleurs très borné. Impossible de le faire changer d'avis, enfin, c'est plutôt difficile de réussir à le faire. S'il se fixe un objectif, aussi irréalisable soit-il, il va tout mettre en oeuvre pour l'accomplir. Pour terminer, comme toute personne ne venant pas des Terres Franches, il adore découvrir tout ce qu'il méconnaît sur les peuples qui y vivent. Il ne s'aventure pas, de près ou de loin, d'Uméa'Raur, malgré toute la curiosité qu'il peut éprouver envers ces lieux morbides et les créatures qui y pullulent. L'Ange prend donc soin d'éviter tout contact avec les démons, ou les vampires qui y vivent. Voilà donc qui conclu la description morale de Keylai.


  • Histoire :


      Son histoire ne débute pas avec une enfance heureuse, élevé dans une famille aimante et où les parents sont présent. Dans son cas, c'est plutôt le contraire. Il avait vu le jour lors d'un printemps particulièrement ensoleillé. Il avait hérité des cheveux dorés de son père, mais ses yeux et même la forme de son visage rappelait celui de sa mère. Au départ, les familles respectives du couple s'extasièrent devant l'enfant, mais bien vite, ils ne lui trouvèrent plus rien d'intéressant. La plupart déclaraient qu'il ne serait pas apte au combat, et qu'il apporterait la disgrâce à la famille. Son paternel n'avait jeté qu'un regard méprisant à Keylai avant de se détourner de son devoir familial pour se concentrer sur l'art du combat. Sa femme quant à elle, resta auprès de son enfant, jusqu'à ce qu'il puisse se passer d'elle pour le laisser aux soins de la gouvernante. À son tour, elle délaissait le bambin pour rejoindre le père. Leur départ avait sans doute été causé par les prédictions des familles. De bien beaux préjugés, s'ils avaient su ce qu'il deviendrait. Le bambin n'entendit plus parler de ses parents. La raison pour laquelle ils l'avaient conçu était un parfait mystère, mais personne ne semblait s'en soucier. L'absence d'un père et d'une mère n'empêcha pas notre jeune Ange de s'épanouir, il trouvait en Isaliel la mère qu'il n'avait pas. Il grandit dans un climat heureux, bien que strict, mais il n'était pas du genre à faire les quatre cent coups, n'ayant pas vraiment d'amis avec qui jouer. Ainsi, il restait à la maison et aidait aux tâches ménagères, et ce, jusqu'à ce qu'il atteigne l'âge pour apprendre à combattre.


      ~ ~ ~
      Ce jour vint, trop rapidement au goût d'Isaliel, et même de Keylai. Comme il s'y attendait, son corps gracile ne lui apportait que des ennuis, étant trop petit pour les armures, et trop faible pour supporter leur poids. Sa force était tout juste adaptée pour tenir une lame à deux mains, alors que tous les autres réussissaient à la soulever sans problème. Il fut bien vite le souffre-douleur de ses «compagnons d'arme». Les insultes, les bousculades, voir même, les bagarres faisaient partit de son quotidien. Parfois, les instructeurs intervenaient, d'autres fois, ils se contentaient de regarder, prétextant que s'il ne pouvait pas se défendre, il ne servirait à rien dans l'armée. Ce n'était pas tout à fait faux. Il fut ainsi recaler. Cependant, l'un des entraîneurs eu vent de cette affaire et voulu rencontrer le jeune Ange. Il le trouva, sur le toit d'un des bâtiments, les genoux repliés contre lui. Il l'interpella, et le gamin, surprit, glissa de son promontoire. Le professeur assista à un phénomène qu'il n'aurait jamais cru voir. Il savait que certains Anges maîtrisaient les éléments, et il en avait la preuve. Le blondinet ne s'était même pas servit de ses ailes pour retomber doucement au sol, sur ses pieds plutôt que sur le derrière. Une bourrasque avait balayer l'endroit pour amortir sa chute. L'instructeur, remit de sa surprise s'approcha, il avait une idée pour permettre à cet Ange de se rendre utile.

      «Pardon de t'avoir dérangé Keylai, cependant, j'ai quelque chose à te proposer.» Il marqua une pause, avant de reprendre. «Je sais que ton séjour ici est loin d'être agréable, mais il y a deux autres personnes qui sont dans le même cas que toi, et je les entraîne pour qu'ils puissent aider malgré tout.»

      Le jeune Ange écarquilla les yeux, visiblement surprit. Ainsi, il n'était pas seul dans sa situation ?

      «Et comment comptez-vous m'aider ? Je ne peux manier une lame sans qu'elle ne soit en bois, les armures sont trop lourdes pour moi...»

      «Les deux autres Anges que j'entraîne ont aussi des difficultés, peut-être pas les tiennes, mais ils ont chacun leurs faiblesses. Reisen est une jeune demoiselle, de dix ans ton aîné qui possède la maîtrise de l'eau. Cependant, sa maîtrise de cet élément est imparfaite, et lors d'un entraînement, elle a blessée un camarade. Feln quant à lui, maîtrise la terre, il a le même âge que Reisen. Il est borné et se plie difficilement aux ordres, il a été renvoyé pour insubordination.»

      «Maître Othül, puis-je réfléchir à votre proposition ? Je vous donnerai la réponse demain, lors du dîner.»

      L'instructeur acquiesça, un sourire sur les lèvres.


      ~ ~ ~


      Il évita in extremis la lame de bois de Feln. Le «combat» s'éternisait et la fatigue commençait à se faire sentir, il esquivait de moins en moins rapidement, alors que son adversaire ne montrait aucun signe de faiblesse. Il s'inclina rapidement, passant sous la trajectoire en arc de son ami, l'épée levée, il allait finalement réussir à le toucher ! Un sourire commençait à se dessiner sur ses lèvres, lorsqu'il sentit une pression entre ses omoplates. Il se figea dans son élan, une mine boudeuse peinte sur le visage. Il savait très bien, qu'encore une fois, il n'avait pas remporté le défi. Défi qui consistait à toucher son opposant sans lui occasionner de réels dégâts. Ils se redressèrent, l'un souriant et l'autre, boudeur.

      «Allons Keylai, fais pas cette tête !»

      «Facile à dire pour toi !»

      Le blond croisa les bras, peu satisfait par sa piètre performance, son humeur légèrement plus morose qu'à l'ordinaire.

      «Arrête d'agir comme un gamin !»

      Il s’apprêtait à répliquer, mais il se ravisa, ne désirant pas subir le courroux de Reisen.

      «Vous n'allez pas vous chamaillez pour ça quand même ?»

      Aucun des deux ne répondit, fixant le sol. Il n'était pas rare que ce soit la seule femme du groupe qui calme les ardeurs des deux comparses, qui malgré leur amitié, avaient le don de se taper sur les nerfs, ou dessus selon la situation, pour des broutilles. De loin, leur mentor observait la scène. Il voyait bien que le plus jeune avait du mal à suivre l'entraînement, certes il était plus rapide et plus agile qu'avant, mais ses coups n'avaient pas augmenter en puissance. Cependant, ses trois disciples avaient fait de grand progrès dans la maîtrise de leur élément respectif.


      ~ ~ ~

      Spoiler:
       
      Ils avaient enfin reçu une mission, la première depuis qu'ils avaient terminés de suivre l'entraînement de Maître Othül. Il avait été décidé que, s'ils menaient à bien leur tâche, ils seraient considérés comme membres à part entière des troupes d'Althéä. Ils avaient quittés le domaine des Anges pour rejoindre Flen'Daïel, là où se situait le poste diplomatique de leur race. Ils devaient escortés un ambassadeur jusqu'à Sar'Hetsu, où il n'y avait qu'à conclure une alliance, mais ils n'avaient pas eu vent de la véritable raison. Tout s'était déroulé sans problème, sauf peut-être que leur «protégé» avait le don de se plaindre pour tout et rien, principalement de la nourriture et du confort. Ce qui avait eu pour conséquence d'exaspérer le petit blond et le grand brun. Par chance, il n'y avait pas eu de bagarre, ou de tentative de meurtre à l'encontre du diplomate, qui fut sans doute traumatisé par l'expérience. Il faut dire que d'avoir une tête brûlée, un gamin irascible et une demoiselle aussi froide qu'un glaçon comme compagnons de voyage, n'était guère plaisant.

      La fatigue dû aux longues heures de vol et aux plaintes incessantes de l'émissaire fit en sorte qu'ils durent se reposer. Ils choisirent un plateau suffisamment large pour les accueillir. L'ambiance était tranquille - pour une fois - et le silence n'était troublé que par la brise qui soufflait allègrement. Ils n'avaient jamais eu la chance de rester aussi longtemps hors des contrées d'Althéä, et le trio découvrait avec émerveillement toute la beauté que les Terres Franches avaient à offrir en cette nuit. C'est à ce moment que choisis une étoile filante, d'illuminer le ciel l'espace d'un battement de coeur. Il était coutume de faire un voeu lorsque l'on en voyait une. Keylai n'en avait qu'un seul. Que leur amitié à tous les trois, perdure éternellement. Un peu enfantin comme souhait, mais que pouvait-il souhaiter de plus ? Il avait tout ce qu'il désirait.


      Sur le chemin du retour, près du portail qui les ramènerait chez eux, ils établirent leur campement. Feln alla chercher du bois pour le feu, et s'enfonça dans la forêt qui entourait la clairière. Reisen observa le blond. Il avait toujours l'air d'un enfant même après toutes ces années. Alors qu'elle et l'autre garçon ressemblait déjà à des adultes. Elle eut un sourire, qui ne passa pas inaperçu.

      «Pourquoi tu souris comme ça ?»

      La jeune femme se releva et prit place aux côtés de l'Ange.

      «Pour rien Keylai, pour rien.»

      Il arqua un sourcil mais ne tenta pas de connaître la raison. Ils discutèrent tranquillement de tout et rien, attendant le retour de leur compagnon. Au bout d'une heure, il n'était toujours pas revenu. Il s'était peut-être perdu ? Peu probable. Il aurait simplement eu à s'envoler et chercher le feu du haut des airs.

      «Peut-être qu'on devrait aller le chercher ?»

      «Oh vous n'en aurez pas besoin...»

      Ils se redressèrent d'un bond, leurs lames au clair. Une dizaine de démons les entouraient, et leurs sourires carnassiers ne disaient rien qui vaille.

      «Votre ami, enfin, si on peut encore dire ça, vient de vous trahir.»

      Sous leurs mines interloquées, leurs adversaires éclatèrent de rire. Cependant, la rigole fut de courte durée, les deux Anges ayant fauché le premier démon qui était à leur portée. Rapidement, la bataille fut engagée. Il n'y a pas grand à décrire de ce combat, puisqu'ils n'ont jamais déclarés ce qui c'était passée cette nuit là. Lorsqu'ils quittèrent le campement, il ne restait que des cadavres et du sang.

      ~ ~ ~

      Maître Othül avait désapprouvé son départ, mais face à l'obstination de son ancien élève, il ne put refuser. Le jeune Ange souhaitait ramener Feln, mais il ne savait pas s'il était en vie, ni où il pouvait bien se trouver. Et si les démons avaient raison, il ne serait guère étonnant qu'il se soit allié à ceux-ci. Le pourquoi de cette trahison reste à ce jour, inconnu. Keylai avait reçu de son instructeur, avant de quitter Althéä, une épaulière enchantée qui d'un simple contact, créait une armure pour protéger son porteur, en plus d'une épée bien particulière. Bien sûr, ses supérieurs n'auraient jamais acceptés qu'il parte ainsi, donc à présent, il est considéré comme un déserteur, il n'aurait ainsi plus le soutien des Anges. Reisen quant à elle, ne comptait pas quitter le domaine angélique. Il ne lui en voulait pas, seulement, il ne comprenait pas pourquoi elle ne voulait pas retrouver leur ancien compagnon. Voici qui s'achève, la courte histoire d'un Ange vagabond, qui recherche à travers ces terres, une personne qui lui est chère.





  • But ou quête :


      Retrouver un être cher, n'est-ce pas banal comme but ?


  • Animal de compagnie :


      Il n'en a pas.



  • Armes :


      Spoiler:
       

      Cette arme bien singulière, tient le rôle d'une épée à la main de Keylai. Malgré sa fragilité apparente, il ne faut pas négliger les heures de travail que des Anges ont passés à la créer. La garde rappelle les ailes des membres de sa race. Ce qui constitue la lame sont deux barres de métal qui se croisent au bout pour former un motif compliqué. La fantaisie des forgerons ne les ont pas empêcher de rendre faire en sorte qu'elle soit résistante. (Elle reste cependant sensible au feu, à très haute température, le métal peut fondre. Encore faut-il percer les défenses magiques qui y ont été apposées.) À l'extrémité, ils ont ajoutés diverses pointes qui peuvent blessés gravement. Étrangement, cette arme peut ressembler vaguement à une clé, selon les dires de certains.

      Comme l'épaulière, elle peut apparaître et disparaître selon le bon vouloir de l'Ange.



  • Pouvoirs :



    • Aerokinésie : Communément appelé «maîtrise de l'air», il peut manier les rafales, les bourrasques et les brises, de manière offensive ou défensive. Son contrôle sur cet élément reste imparfait, puisqu'il ne peut pas être en possession de toutes les facettes de ce pouvoir à moins d'être le Gardien du Vent. Utilisé de manière prolongée, il peut momentanément perdre ses capacités et entrer dans un état comateux dû à la fatigue engendrée.

    • Dissimulation : C'est un pouvoir plutôt utile, lorsque l'on veut passer inaperçu. Une paire d'aile dans le dos devient vite encombrant et surtout, est loin d'être discret. Son maître, lui a appris, à lui et à ses deux autres élèves, le moyen de faire disparaître leurs ailes. Il n'y a pas de limite de temps à l'utilisation de ce don, qui lui occasionne parfois un désavantage lorsqu'il faut prendre la poudre d'escampette. Il peut toujours l'annuler s'il ressent le besoin. Disons que privé de ses ailes, Keylai se sent estropié.


  • Code présent dans le règlement :

    Validé (Tullia)



  • Autres :


      Je délaisse donc Kaisui, le remplaçant par ce personnage. Oui, je sais que je change souvent de personnage, juste que j'ai du mal à trouver celui qui m'inspire vraiment.

      Ah aussi, je tiens à préciser que l'armure n'est pas magique. Elle a simplement été enchantée pour ne pas encombrer Keylai. Sa seule propriété est d'aparaître et disparaître. L'arme quant à elle, ne possède qu'une résistance plus élevée à la chaleur pour éviter qu'elle ne fonde dans les mains de mon personnage. Elle possède entre autre la même capacité que l'armure.


  • Où avez vous connu le forum ? :


      Ba... Top-site ? Je crois...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damiahn Van Keidwyn
L'Éternel Indécis
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 21
Localisation : En quoi ça t'importe ?

Feuille de personnage
Race: Haut-Dragon.
Classe / Rang: Banni, pour le moment.
Camps: Equilibre

MessageSujet: Re: Keylai Cirindë. {Complet}   Lun 26 Mar - 0:07

    Fiche terminée. S'il y a des modifications à faire, ce serait lorsque j'aurai l'ordinateur à disposition.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tullia Estrama Von Raijer
Fonda Suprême ( adorée )
Fonda Suprême ( adorée )
avatar

Messages : 787
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 27
Localisation : En pleine sieste ....

Feuille de personnage
Race: hybride Haut Dragon/humain
Classe / Rang: Duchesse humaine, Conseillère Diplomatique Royale
Camps: Equilibre

MessageSujet: Re: Keylai Cirindë. {Complet}   Lun 26 Mar - 8:51

Ma foi je n'ai rien à redire à cette fiche. Tu es donc validé.
Amuses toi bien ^^.

_________________

-Fonda Suprême (adorée), pour vous servir ~.....

Dragon form :
Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shrikan.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Keylai Cirindë. {Complet}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Keylai Cirindë. {Complet}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Campagne Rolemaster (Groupe Originel) : Chapitre I - Résumé Complet !
» HAITI: Obama demande le retrait complet de la MINUSTAH ...Fin 2014
» Nous sommes complet pour le tirage
» Minis-Intrigues ♦ Les noces funèbres [complet]
» Une nouvelle amitié, en mission [complet]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes de Shibai :: Coté Personnage :: Fiches de Présentation :: Fiches acceptées :: Anges-
Sauter vers: