Les Mondes de Shibai

Haut Dragon , Ange , Démon ....saurez vous imposer votre race et contrôler les Terres Franches ?
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercher

Partagez | 
 

 A la recherche du Château Volant ( pv Kaisui )

Aller en bas 
AuteurMessage
Tullia Estrama Von Raijer
Fonda Suprême ( adorée )
Fonda Suprême ( adorée )
avatar

Messages : 787
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 28
Localisation : En pleine sieste ....

Feuille de personnage
Race: hybride Haut Dragon/humain
Classe / Rang: Duchesse humaine, Conseillère Diplomatique Royale
Camps: Equilibre

MessageSujet: A la recherche du Château Volant ( pv Kaisui )   Dim 27 Nov - 12:56

Cela faisait à présent quelques semaines que j'avais quitté mon duché, et je me dirigeais vers les montagnes gelées, afin de rencontrer ce qui allait sûrement être l'une des négociations les plus longues et fastidieuses de mon existence.Parler avec les Haut Dragons ou avec un simple Dragon, ce n'est pas la même chose qu'un humain , ou même un nain ou un vampire. Les seules expériences sur lesquelles je pouvais me fier, c'étaient mes négociations avec les elfes et l'expérience que j'avais à côtoyer des Haut Dragons quand j'étais Gardienne. Autant dire rien de réjouissant et vraiment comparable.
Je devais trouver Feadröce, leur forteresse volante. Je me souvenais en avoir vaguement entendu parlé, mais personne ne savait vraiment où elle se situait. En gros, c'est comme chercher une aiguille dans une meule de foin. Pourtant, je devais absolument la trouver.
Car ce que je voulais faire, je n'en avais toujours pas parlé aux humains. Avec le chaos que provoquait les petites guerres de succession pour le trône, personne n'écouterait vraiment ce que j'avais à dire pour la défense du pays. Et cette idée, qui avait mûri dans ma tête, ne pouvait être annoncée avant d'avoir certaines certitudes.

C'est ainsi que je me retrouvais à cheval sur les sentiers des montagnes gelées, seule et sans escorte. Je n'avais dit à personne que j'étais partie pour le pays des glaces, si ce n'est à Handoar et à Misao en leur faisant promettre de ne rien révéler. J'escomptais sur le fait que les humains seraient trop occupés par la reconstruction du pays et par le nouveau roi pour remarquer mon absence, que j'espérais ne pas excéder plus d'un mois. Je n'avais pas non plus pris de garde pour m'accompagner, voulant ainsi éviter d'attirer l'attention. Pour le moment, je ressemblais à n'importe quel voyageur.
Mon cheval était robuste et typique de cette région de froid, et mes habits étaient adaptés au climat rigoureux. Une longue cape épaisse et grise foncée recouvrait des habits chaud, plutôt masculin. J'avais noué mes cheveux en une longue tresse et caché une bonne partie de mon visage sous une écharpe épaisse. Des gants de cuir me permettaient de ne pas avoir les doigts gelés, même si mon sang de dragon et de Fille de l'Eau allait empêcher ce genre de chose. J'étais sensible au froid, certes, mais beaucoup moins que la plupart des mortels.
Le vent commençait à se lever, et la nuit tombait petit à petit. Mon cheval avançait avec peine sur le sentier rocailleux, qui menait à un col permettant de changer de vallée. J'étais bien enfoncée dans les montagnes, et je me méfiais à présent des êtres les peuplant. Après la guerre, je ne m'étonnerais pas trop de voir débouler quelques brigands. Mais le dernier village que j'avais croisé était bien loin derrière moi à présent.

Je continuais ma route, cherchant du regard l'entrée discrète d'une caverne ou d'une grotte pouvant m'abriter moi et mon cheval. Je scrutais les alentours, le jour baissant ne me gênant guère vu ma vision qui pouvait être nocturne. Puis à un moment, je cru discerner quelque chose derrière une montagne. J'arrêtais mon cheval, qui se mit à rechigner. Je n'y prêtais pas la moindre attention. Je cru voir le toit d'une habitation qui .... avançait dans les airs !
J'esquissais un sourire sous mon écharpe, talonnant ma monture pour qu'elle avance. Je ne devais pas la perdre de vue. Elle était à quelques kilomètres à vol d'oiseau de ma position, et penser la rattraper à cheval avec la nuit qui tombait était une vrai folie. Mais avec un peu de chance, un dragon devait être dans le coin . Je baissais mon écharpe, afin de pouvoir parler avec force. Ma monture avançait toujours, mais le sentier devenait de plus en plus mauvais. Il failli glisser une fois et commençait à être nerveux. Je l'arrêtais à un endroit où le chemin était plus large, et criais.

" Haut Dragons de Feadröce ! Au nom du peuple des Humains, je dois vous parler ! "

Ma voix résonna dans toute la vallée, l'écho percutant les parois rocheuses. Le vent déportait un peu mon message, mais j'espérais qu'il serait entendu. Je continuais de crier dans le vent, plusieurs fois. Mais rien ne répondit à mon appel. Je fronçais des sourcils, et talonnais ma monture. Je n'allais pas abandonner pour si peu.
Mon cheval avança, mais soudain il s'arrêta et se cabra, alors qu'un grondement se fit entendre .
Surprise, je m'accrochais à la crinière de mon cheval et regardais d'où venait ce bruit. Levant la tête, je pus voir plusieurs rochers dévaler la pente vers nous.

* Et merde ! Un éboulement ! *


J'enfonçais mes talons sèchement dans les flancs du cheval pour qu'il avance, mais trop tard. Les hanches du cheval furent percutées par un rocher, nous précipitant dans la vide. J'eus le réflexe de sauter sur le coté pour sortir de la selle, et tentais d'agripper la paroi rocheuse dans ma chute. J'y arrivais au bout d'un moment, ma main ensanglantée s'accrochant à une corniche. Je serrais les dents, un douleur dans mon épaule se faisant sentir. Je me collais contre la paroi rocheuse, tentant de m'aider de mes pieds pour soulager ma main. J'entendais le cri du cheval qui tombait dans le vide, et j'eus un pincement au coeur. Mais mes pensés s'éloignèrent bien vite de ce fait, un rocher heurtant mon bras tendu.

" Argh !! "


La douleur était vive, et j'avais failli lâcher prise. Je sentis un liquide chaud couler le long de mon bras, et ma force me quitter. Serrant les dents, je m'accrochais à cette corniche comme si ma vie en dépendait. Car après tout, si je le voulais, je pouvais faire sortir mes ailes. Mais non ! Si un dragon me regarde, j'étais fichue.
Quand l'éboulement fut passé, je me hissais du mieux que je pouvais sur l'éperon rocheux, et m'asseyais contre la parois. J'étais assise, mais mes jambes pendaient dans le vide. Je serrais mon bras meurtri, essayant d'arrêter le flot sanguin. Heureusement pour moi, ma constitution de dragon blanc allait faire cesse bientôt l'hémorragie, mais avec ce froid je devait rester prudente, car ma régénération est alors ralentie.

Je soufflais comme un boeuf, épuisée, mais l'adrénaline me maintenait éveillée. J'esquissais un sourire . Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas ressentis ça. Je levais la tête, tentant de voir de combien de mètres j'étais tombée. Je n'arrivais pas à voir. Peut être une bonne vingtaine, un peu moins sans doute....
Je serrais mes dents, calmant mon esprit. Je pouvais survivre sans problème dans la montagne, je l'avais déjà fait par le passé. Mais sans cheval, je mettrais beaucoup plus de temps, et il était hors de question que d'utiliser ma forme dragon ou même ma forme intermédiaire. J'étais humaine, je devais le rester tout le temps. Je soupirais, calmant ma respiration. Une bonne escalade allait être de mise, et pour accéder à la forteresse volante, j'allais devoir compter encore plus sur ma chance .....


_________________

-Fonda Suprême (adorée), pour vous servir ~.....

Dragon form :
Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shrikan.deviantart.com/
Damiahn Van Keidwyn
L'Éternel Indécis
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 22
Localisation : En quoi ça t'importe ?

Feuille de personnage
Race: Haut-Dragon.
Classe / Rang: Banni, pour le moment.
Camps: Equilibre

MessageSujet: Re: A la recherche du Château Volant ( pv Kaisui )   Lun 12 Déc - 2:29

    ______Quel temps mauvais... C'était le cas de le dire. Il se rappelait vaguement avoir reçu des avertissements de la part des personnes habitant non loin des Montagnes Gelées. Ils avaient dit que ce n'était pas le meilleur moment pour s'y rendre, et d'ailleurs, ils lui avaient demandé pourquoi il voulait y aller, que c'était dangereux. Il n'avait pas répondu, se contentant de sourire et de les remercier pour leur hospitalité avant de se mettre en route. Il devait se rendre à Feadröce, et le plus rapidement possible. Kaisui comptait prendre des nouvelles de sa famille, ainsi que de son peuple. Il devait admettre qu’il les avait négligé depuis quelques mois, mais il avait apprit qu’une bataille avait eu lieu dans le Barrage des Anouatis, opposant les humains, les Elfes et leurs alliées à l’Alliance Démoniaque. C’est sans doute ce qui avait motivé son départ pour l’Île-volante diplomatique des Hauts Dragons.

    ______Il peinait à avancer dans l’épaisse couche de neige qui tombait presque, perpétuellement sur les sommets des Montagnes Gelées. Ses vêtements avaient beau être adapté au climat glacial, le froid avait commencé à se faire sentir, se faisant de plus en plus mordant au fil des minutes. Il n’avait pas pensé à trouver une monture, étant trop presser de rejoindre la cité diplomatique. Kaisui chercha du regard un éventuel abri, un renfoncement dans la roche, quelque chose qui lui permettrait de se réchauffer, ne serait-ce qu’un peu, mais il n’y avait qu’une vallée immaculée qui s’étendait devant lui. Le Haut Dragon soupira, il ne tiendrait pas longtemps s’il conservait sa forme humaine. Il entama la transformation pour passer à sa forme hybride, à mi chemin entre le dragon et la forme humanoïde. Il sentit avec satisfaction les écailles qui se formaient pour couvrir sa peau. Non pas qu’il n’aimait pas sa forme humaine, mais il se sentait plus à l’aise lorsqu’il possédait quelques traits de sa forme primaire.

    ______Le froid se faisait moins présent sous cette forme, puisque ses pouvoirs et ses origines lui offraient une certaine résistance, mais ce ne serait pas suffisant pour passer trop de temps en ces lieux. Il releva légèrement la tête, observant le ciel. Celui-ci commençait à s’assombrir, la nuit ne tarderait pas à tomber. Sa bouche se tordit pour former ce qui se rapprochait d’une moue contrite, bien que le résultat fut loin d’être celui escompter. S’il ne trouvait pas Feadrocë bientôt, il devrait camper ici, dans ces montagnes aux arrêtes escarpées.

    ______Le Soleil déclinait et l’obscurité remplaçait la lumière. Les ombres que projetaient les éperons rocheux semblaient rendre le paysage plus hostile qu’il ne l’était déjà. Il avait eu vent de quelques légendes, racontant que diverses créatures pullulaient dans les pics qui constituaient le territoire des Montagnes Gelées et que celles-ci attaquaient les voyageurs perdus lorsque la nuit tombait. Bien que ce ne soit que des rumeurs, il n’avait pas envie de vérifier si elles étaient vraies ou si ce n’était que des fables inventées par quelqu’un.

    ______C’est lorsqu’il longeait une arrête que le Haut Dragon aperçut, au loin, une cité qui se déplaçait entre les sommets enneigés. Il allait plonger dans le vide, lorsqu’il entendit un cri.

      " Haut Dragons de Feadröce ! Au nom du peuple des Humains, je dois vous parler ! "


    ______D’autres cris suivirent le premier. Il se hâta d’atteindre le plateau qui se trouvait devant lui pour observer en contrebas, s’il pouvait trouver la personne qui émettait la requête. Il entendit un grondement sourd.

      *Les cris ont provoqué un éboulement ?*


    ______Lorsqu’il eut atteint le plateau, il vit d’énormes rochers tomber dans le vide. Est-ce que le voyageur avait été emporté par les blocs de pierre ? Il plissa les yeux à la recherche d’un signe de vie. Kaisui discerna une silhouette, assise sur un éperon rocheux. Ainsi, la personne avait pu survivre à l’éboulement. Le Haut Dragon s’élança dans le vide, ses ailes repliées contre son corps. Elles s’ouvrirent à nouveau après la chute vertigineuse, laissant le vent s’engouffrer sous elles. Il plana un moment avant de se laisser emporter par un courant ascendant qui rasait le versant opposé à celui qu'il venait de quitter. Alors qu’il se rapprochait, il remarqua que la silhouette était fine, était-ce une femme qui venait d’échapper à une mort certaine en réussissant à s’accrocher à une corniche ? Cependant, cette corniche était trop petite pour qu’il puisse se poser sous cette forme. Les écailles couvrant son corps se résorbèrent, laissant la peau hâlée reprendre sa place. Son visage reprit son apparence humaine et des mèches de cheveux retombèrent devant ses yeux ambrés. Il ne garderait que ses ailes.

    ______Le Haut Dragon se posa sur l’éperon rocheux, ses ailes se repliant dans son dos. Kaisui se retourna à demi pour observer la demoiselle. Quelques mèches blanches s’échappaient de l’écharpe dont elle s’était servit pour couvrir une partie de son visage. Il arqua un sourcil avant de reprendre son air impassible. Le blanc n’était pas une couleur commune chez les humains, sauf pour les plus âgés, cependant, elle semblait plutôt jeune. Il s’inclina légèrement.

      « Pardon de ne pas avoir réagis plus rapidement, ça aurait sans doute éviter l’éboulement. ; il marqua une pause. ; J’ai cru comprendre que vous cherchiez à contacter les Haut Dragons de Feadrocë. Si vous le désirez, je peux vous aidez à vous rendre à l’Île diplomatique.»


    ______Il finit par remarquer le sang qui s’écoulait d’une blessure sur son bras. Il s’agenouilla près d’elle.

      « Umh… Est-ce que vous accepteriez mon aide pour votre plaie ? Je peux comprendre votre refus et je n’insisterai pas. »


    ______Il attendit la réponse de la demoiselle.

    HRP; Bon pardon pour la qualité qui s’est amenuiser au fur et à mesure, mais j’ai fais de mon mieux et le plus rapidement possible. Puisque je dois y aller maintenant.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tullia Estrama Von Raijer
Fonda Suprême ( adorée )
Fonda Suprême ( adorée )
avatar

Messages : 787
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 28
Localisation : En pleine sieste ....

Feuille de personnage
Race: hybride Haut Dragon/humain
Classe / Rang: Duchesse humaine, Conseillère Diplomatique Royale
Camps: Equilibre

MessageSujet: Re: A la recherche du Château Volant ( pv Kaisui )   Mar 13 Déc - 20:30

Le vent était de plus en plus fort, et le soleil disparaissait déjà derrière une crête. Je ne voyais plus à présent l'ile volante, et devait me résigner à simplement survivre pour cette nuit. La température tombait très vite, même si à la base elle n'était déjà pas très élevée, et je devais à tout prix rester éveillée.
A cause de ma nature de Fille de l'Eau mais aussi d'hybride, le froid m'engourdissait au point de me faire dormir. Et si je dors dans ces conditions, une hibernation très très longue était sûre d'arriver. Je me recroquevillais sur ma corniche, continuant de serrer mon bras blessé. Le sang ne coulait plus, et la plaie avait déjà commencé à se refermer. Mais le froid ralentissait le processus, et je pouvais sentir la douleur dans ma chair de manière assez vive. Tss, saleté de bras. Sans ça, je serais déjà en train d'escalader pour trouver un abri.
Je maudissais ce manque de chance, quand je sentis une aura puissante au dessus de moi. Instinctivement je levais la tête, mon sang bouillant d'une nouvelle vigueur. Cette aura, c'est celle d'un dragon ! Et pas n'importe quel genre ... Se posant sur la corniche juste à coté de moi, il avait un corps d'humain aux cheveux presque rouge, mais une parie d'aile aussi blanche que la neige. Il se tourna vers moi, et il était suffisamment près pour que je puisse distinguer les deux pupilles dorées me fixer.
L'apparence d'un humain, avec une petite touche de dragon et l'incroyable puissance qui va avec. Pas de doutes possibles, c'était bien un haut dragon !

Il devait m'avoir entendu ou vu, et je fus rassurée de sentir qu'il n'était pas agressif. Je ne découvris pas mon visage, le fixant de mes yeux bleus perçant. Il s'inclina légèrement, preuve que même s'il méprisait les humains il gardait tout de même un certain savoir vivre. Il s'excusa d'une voix douce de ne pas être intervenu plus tôt, et me proposa même de m'amener vers Feadrocë.
J'étais enchanté, et souriais sous mon écharpe. La chance ne m'a pas quitté finalement !
Ne me levant pas, mais inclinant la tête pour répondre à son salut, je lui répondis d'une voix forte pour couvrir le bruit du vent qui sifflait.

" Je vous remercie, Haut Dragon. C'est avec plaisir que j'accepte, vu que je n'ai plus de moyen de locomotion... "


En effet, un cheval qui tombe dans le vide, ça arrange plus les vautours ou les loups qui trainent que moi. J'espérais m'approcher suffisamment de la citadelle pour être remarquée, mais un haut dragon qui me tombe tout cuit dans le bec, ça c'est une aubaine !
Je le regardais avec étonnement quand il s'accroupit à coté de moi. Je pouvais mieux distinguer ses traits, un visage fin et des yeux hypnotiques. Je crus déceler une sorte d'inquiétude dans son regard, et remarquais vite que celui ci était fixé sur mon bras invalide. Il fallut peu de temps après cette remarque pour qu'il me propose un peu timidement de m'aider. S'il pouvait ainsi maitriser la guérison, c'est qu'il est aussi un dragon blanc !
Devais je accepter ? Je ne voulais pas courir le risque qu'il remarque que je ne suis pas totalement humaine, mais je n'avais jamais croisé ce haut dragon dans mon ancienne vie, aussi il y avait peu de chance pour qu'il fasse le lien entre ce que je suis aujourd'hui et ce que j'étais en tant que gardienne. La douleur de mon bras se fit soudainement piquante, comme si elle voulait me rappeler qu'elle existait.
Je pris ma décision et hochais la tête.

" Oui, j'accepte avec plaisir. Même si je ne pense pas que cela soit grave, le froid pourrait aggraver la blessure. Et je ne supporte pas avoir mal ... "

Je lâchais mon bras et repoussais le pan de cape qui la recouvrais. J'avais un haut fourré et à manche longue, assez difficile à enlever et surtout pour montrer l'endroit où j'étais blessée. Une tâche plus sombre et d'apparence humide couvrait le tissu un peu en dessous du niveau de l'épaule. Le tissu était légèrement déchiré et l'on pouvait voir les bords de la plaie noircie. Le sang avait coagulé et gelé, tout comme les lèvres de la plaie.
Je sortis prestement une dague attachée à ma ceinture et déchirais plus ouvertement le tissu. Un main pouvait toucher aisément la plaie et mon bras, qui si on regardait bien commençait à devenir bleu. Effet du froid ou commotion due à l'éboulement ? Je n'avais plus l'habitude d'avoir ce genre de blessure, guérissant d'habitude très vite. Maudit froid ....
Une bourrasque de vent glacial me fit légèrement serrer les dents, le froid s'engouffrant par le trou du tissu. Je regardais le haut dragon, lui montrant en même temps mon bras.

" Ca suffira comme ça ? Si vous avez besoin de temps pour guérir cela, il vaut mieux trouver un abri avant que voler ne devienne impossible ..."

Je disais ça, voyant que le vent devenait assez violent. Par habitude, j'avais fait cette remarque comme si c'était naturel de se préoccuper de cela. Je voyais des choses et en remarquais d'autres, alors que je ne devrais pas en tant qu'humaine. Et ça je l'oubliais trop souvent, ce qui parfois faisait que les gens me regardaient bizarrement.
Mais bon, je ne suis plus à ça près après tout ....

_________________

-Fonda Suprême (adorée), pour vous servir ~.....

Dragon form :
Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shrikan.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche du Château Volant ( pv Kaisui )   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche du Château Volant ( pv Kaisui )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les ruines du château volant
» Edgar. Le seul lézard volant au MONDE.
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mondes de Shibai :: Les Terres Franches :: La Cordillère des Annars :: Les Montagnes Gelées :: Feadröce, Île-Volante Diplomatique des Haut Dragons-
Sauter vers: